Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Elections françaises
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 578

MessagePosté le: Dim Mai 11, 2014 14:24    Sujet du message: Elections françaises Répondre en citant

Note de Loïc : séparé de celui-ci.

La question que l'on se pose pour le Royaume Uni pourrait aussi se poser pour la France. Fin 44 début 45, il y aura bien des élections. Quelle majorité en ressortira? L'idée d'Union Sacrée va voler en éclats et pas sur que le parti majoritaire voudra toujours d'un Président du Conseil affilié à aucun parti...
Ce qui bien sur n’empêcherait pas De Gaulle de revenir (pour de bon?) quelques années plus tard...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Forza82



Inscrit le: 24 Avr 2014
Messages: 44

MessagePosté le: Dim Mai 11, 2014 19:53    Sujet du message: Répondre en citant

OTL les 1ères élections d'après guerre avaient marqué le début du tripartisme (PCF-SFIO-MRP), dû principalement au fait que la république s'était effondrée en 1940 et les principaux partis d'avant-guerre avaient été discrédités. FTL c'est bien sûr différent. Il faut voir si le PCF sortira aussi renforcé de par son action ds la résistance, les partis de droite seront sûrement moins boudés car moins affiliés à la politique de collaboration de Laval et le Centre cherchera-t-il à se rassembler au sein du MRP? Quoi qu'il en soit je pense que FTL comme OTL le choix de reconduire CDG à la tête du gouvernement sera prise par la nouvelle chambre, au moins dans un 1er temps...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7259

MessagePosté le: Dim Mai 11, 2014 20:19    Sujet du message: Répondre en citant

Le PCF sera un poins fort en FTL qu'en OTL parce que la guerre contre l'URSS survient plus tard; Donc, le début de la résistance des communistes est elle aussi repoussée dans le temps. Avec plusieurs corollaires 1°) discrédit de certains responsables PCF 2°) émancipation d'autres responsables qui quitteront le PCF pour entrer en résistance avant le début de la guerre Allemagne/ URSS 3°) de nombreux résistant peu politisés avaient rejoint la résistance communiste car elle était la plus présente dans de nombreuses région. En FTL, ils rejoindront d'autres groupes et leur absence jouera en défaveur du PCF.

En FTL le général sortira sans doute son méprisant : " Il ne me viendrait pas à l'idée de mettre en doute le patriotisme des communistes. Ils sont même les plus patriotiques des Français puis qu'ils ne se contentent pas d'avoir une patrie et reçoivent leurs ordres de Moscou".
FTL, il aura plus de poids qu'en OTL car ne sera pas le fait d'un chef auto-proclamé et tenu en grande méficance par les dirigeants alliés;
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Forza82



Inscrit le: 24 Avr 2014
Messages: 44

MessagePosté le: Mer Mai 14, 2014 20:50    Sujet du message: Répondre en citant

Les 1ères élections d'après-guerre devraient se tenir vers mars 1945. Mais contrairement à ce qui s'est passé OTL, en FTL les assemblées (Sénat et Chambre des Députés) ne se sont pas sabordées face à Pétain et représentent le pouvoir qui ne s'est pas délité, en plus du gouvernement. La révision constitutionnelle de décembre 1940 FTL ayant un caractère temporaire, dès la fin du conflit les 2 chambres vont à nouveau siéger séparément. On ne pourra donc pas élire une seule assemblée comme en octobre 1945 OTL. Les élections seront donc générales. Ou alors autre cas, avant ces élections, vers février 1945, faire un référendum avec les questions suivantes: "Faut-il une nouvelle constitution à la France?" et "Si oui, souhaitez-vous élire lors des prochaines élections législatives une Assemblée Constituante?". Si le oui l'emporte, le Sénat et la Chambre seront de facto abolis et une seule assemblée gérera le projet constitutionnel. Qu'n pensez-vous?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1882
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 03:35    Sujet du message: Répondre en citant

Dans la mesure ou en FTL les institutions n'ont pas failli, et meme ont prouve leur resilience dans la tourmente, je vois mal pourquoi on voudrait en changer. La IIIe Republique pourrait meme continuer jusqu'a nos jours.
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1452
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 05:53    Sujet du message: Répondre en citant

Elections impliquent electeurs!

Donc, comment les nouveaux citoyens voteront? Vers quel parti(s) se tourneront ils? Quid des personages historiques, comme Houphoet Boigny, quid meme du RCA et du PDCI (Rassemblement Democratique Africain et le Parti DEmocratique de la Cote d'Ivoire)?

La question est importante, ces partis furent tout d'abord associes au PCF pour des raisons strategiques (et non pas politiques), FTL ils pourraient etre SFIO voire meme RPF!

La question m'est aussi importante pour des raisons personelles, mon epouse (separee depuis 16 ans) est ivoirienne, je suis marie a la Mairie de Cocody (non je ne suis pas un gentleman, ni un alter ego de Jean Marais, ceci pour les fans de cinema), et mon fils possede la double nationalite. C'est aussi une region ou j;ai des attaches, et a laquelle je suis attache sentimentalement et meme politiquement. Donc j'aimerais bien savoir comment la FTL va traiter (poliquement) nos tirailleurs et leurs familles apres que ces derniers soient devenus des 'gaulois' par le sang verse.

En dernier, en tant qu'ancien du 68eme Regiment d'Artillerie d'Afrique, j'ai toujours eu le sentiment que la Patrie n'a pas ete assez reconnaissante pour 'l'Armee Noire' qui nous a delivre de la barbarie.
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1681
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 08:12    Sujet du message: Répondre en citant

Ne vivant pas en République je n'en connais point toutes les subtilités mais, si je puis me permettre, je pense que la IIIeme ne survivra pas à l'immédiate après-guerre.

Car elle à prouvée ses limites dans les années 30.

Donc à mes yeux, FTL, il doit y avoir une remise en question des institutions Française et je pense, mais ce n'est que mon avis non-éclairé, l'election d'une assemblée constituante.
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7259

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 08:18    Sujet du message: Répondre en citant

sting01 a écrit:


La question m'est aussi importante pour des raisons personelles, mon epouse (separee depuis 16 ans) est ivoirienne, je suis marie a la Mairie de Cocody (non je ne suis pas un gentleman, ni un alter ego de Jean Marais, ceci pour les fans de cinema), et mon fils possede la double nationalite. C'est aussi une region ou j;ai des attaches, et a laquelle je suis attache sentimentalement et meme politiquement. Donc j'aimerais bien savoir comment la FTL va traiter (poliquement) nos tirailleurs et leurs familles apres que ces derniers soient devenus des 'gaulois' par le sang verse.

En dernier, en tant qu'ancien du 68eme Regiment d'Artillerie d'Afrique, j'ai toujours eu le sentiment que la Patrie n'a pas ete assez reconnaissante pour 'l'Armee Noire' qui nous a delivre de la barbarie.


Mon sentiment exactement, et mon père est né à Mindoulli au Congo Français (enfin officiellement... officieusement il est né au Congo Belge au cours d'une opération de contrebande).
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1882
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 08:43    Sujet du message: Répondre en citant

Wil the Coyote a écrit:
Ne vivant pas en République je n'en connais point toutes les subtilités mais, si je puis me permettre, je pense que la IIIeme ne survivra pas à l'immédiate après-guerre.

Car elle à prouvée ses limites dans les années 30.

Donc à mes yeux, FTL, il doit y avoir une remise en question des institutions Française et je pense, mais ce n'est que mon avis non-éclairé, l'election d'une assemblée constituante.


La IVe Republique a ete instituee e reaction a l'effondrement irremediable et definitif de la IIIe en 1940 et sa compromission a Vichy. En l'absence de ces evenements, la IIIe peut bien continuer. La IVe etait ttou aussi plombee et instable car parlementaire, elections a la proportionnellle, bref un regime a la belge. Shocked
La Ve, par son caractere monarchique, est quant a elle une vraie rupture, mais uen rupture qui n;a pas lieu d'etre en 1945 FTL, nonobstant la presence d'un personnage de haute taille.
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 247
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 11:23    Sujet du message: 1945-elections Répondre en citant

Je rebondis sur le sujet des élections de 1945 après echange avec notre rédacchef vénéré.

En partant de ce qui est connu et autoporteur ( vu de ma fenêtre) on peut imaginer :

Retour à Paris de l'assemblée unique
-préparation d'élections générales ( chambre et sénat)
Y compris municipales le cas échéant en fonction du mode d'élection indirect des sénateurs ( je dois vérifier )
Le recours au référendum sur l'avenir du régime devra être ratifié par soit l'assemblée unique ( avant son retour en métropole à mon avis ) soit après les élections générales.

La fenêtre de tir du général à ce titre me paraît encore plus étroite pour imposer un changement de constitution ( aura de de Gaulle moindre, régime des assemblées moins discrédité, poids des radicaux élève dans l'assemblée unique, choc entre les africains qui ont perdu le contact avec la réalité de la France occupée etc, ...)
Peut sera t'il tout simplement plus simple de faire valider par référendum la perpétuation de la modification constitutionnelle "provisoire" de 40-41
hors retour au bi-caméralisme.

Une des inconnues est la résistance et son poids politique ( programme Otl du CNR ...) et la capacité que l'on prêtera à CDG d'organiser un soutien parlementaire efficace voir même un parti ou un soutien indirect d'autres formations pour influer sur les votes de l'assemblée d'Alger.

Pour illustrer le propos qqsoit le sens retenu, la résurrection du CCC me paraît acquise pour proposer officieusement en pendant à la réunion de 1940 un débouclage de la réforme consititionnelle.
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 11:29    Sujet du message: Répondre en citant

La réforme "temporaire" qui a lieu en FTL n’entraîne-t-elle pas de facto un changement constitutionnel majeur (une "IIIème bis")? Il y aura peut être un vote pour demander aux français si ces changement doivent être conservés et approfondis (après qu'un groupe de constitutionnalistes se soient penchés dessus pendant quelques mois), en y ajoutant un certain nombre de changements sociétaux profonds: votes des femmes, votes partielles dans les colonies avec attribution de la nationalité française élargie, etc, ou si au contraire on revient exactement à l'ancienne IIIème République. Dans le premier cas, on arriverait à une IVème République, qui ne serait ni la IVème OTL ni tout à fait la Vème OTL malgré l'influence de De Gaulle. Dans le deuxième cas, la IIIème République continuerait jusqu'à nos jours, encore que sa résilience dépendant fortement d'hommes politiques volontaires (ce qui n'a pas eu lieu OTL), elle provoquerait sans doute comme pendant la première moitié du XXème siècle d'innombrables crises politiques...

edit: mon message rejoint un peu celui de Martel du coup, avec référendum (précédé donc par approbation de l'assemblée unique) sur l'approbation du changement constitutionnel qui a déjà eu lieu en 41 (et je propose juste avec approfondissement, et réformes nécessaires: vote des femmes et dans les colonies). Et sinon une question: qu'est-ce que le CCC?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3577
Localisation: Tours

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, la question du vote des femmes, de celui des français par le sang versé, des réformes institutionnelles post-guerre mondiale ont déja été traités dans la chrono, les annexes ou certains sujets.
Il y plusieurs annexes qui se suivent, sur l'évolution institutionelle de la france en exil, dont la dernière traite de la fin des combats et de la naissance de la IVème République (dont le contenu n'a pas été précisé pour l'instant). La décision sur le vote des femmes est dans la chrono quelque part en 1941 ou 1942. Pour le vote des français ex-colonisés, il est traité en partie dans la chrono (décision d'accorder la citoyennetté française aux engagés volontaires et leurs collattéraux directs), et dans un sujet sur les législatives partielles de 1943.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
egdltp



Inscrit le: 07 Jan 2011
Messages: 328
Localisation: Cher

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 15:00    Sujet du message: Pourquoi faire valider les décision de l'assemblée d'ALger Répondre en citant

@Capitaine Caverne :
Alger a effectivement fait beaucoup évoluer la III ème. Mais maintenant que le pays est libre, il faut que les Français choisissent une assemblée et que celle-ci entérine dans les formes de la Constitution ces modifications.
Donc il y a bien une validation à faire comme le propose dado. Si la métropole garde une majorité de représentant, les électeurs qui ont souffert de l'occupation ne penseront pas se faire voler leur gouvernement et accepteront les modifications.
C'est le choix de la FTL de dire que c'est une IV ème ou une IIIème révisée. Et il est exact que CdG n'aura pas le même impact qu'OTL.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Forza82



Inscrit le: 24 Avr 2014
Messages: 44

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 17:50    Sujet du message: Répondre en citant

La IIIe République n'a certes pas sombré mais les événements de 1940 et ceux d'avant guerre ont bien montré son incapacité à gérer les crises! La révisions constitutionnelle s'impose à mon avis. Le seul hic c'est que suivant l'article 8 de la loi constitutionnelle du 25 Février 1875, seul les chambres peuvent la modifier. Aucune procédure de référendum n'est prévue. Comment alors en tenir un si la loi ne le permet pas? Il faut donc je pense d'abord revenir à la IIIe République, avec bicamérisme, modifier la constitution pour permettre au Président de la République sur proposition du Président du Conseil d'interroger par référendum les citoyens. Et pour plus de légitimité avant de se lancer dans cette réforme, avoir des législatives.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 247
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Jeu Mai 15, 2014 21:56    Sujet du message: CCC Répondre en citant

Bonsoir,

pour répondre à Dado le CCC est le comité consultatif constitutionnel crée pour traiter les points non prévus par la réforme constitutionnelle.

18 janvier 1940
La Commission Constitutionnelle Consultative
Alger – Une des dernières propositions du “comité des sages” chargé de la révision constitutionnelle concernait le traitement des cas non prévus par cette dernière pour éviter une paralysie préjudiciable à la bonne marche des institutions. Le comité a proposé la mise en place d’une « Commission Constitutionnelle Consultative » chargée de proposer des solutionspratiques et conformes au Droit public français. Elle pourrait être saisie par le Gouvernement comme par les membres du Parlement.
Après des tractations serrées, la création de cette commission est aujourd’hui entérinée. Elle sera composée de neuf membres, soit quatre juristes spécialistes des questions constitutionnelles, quatre représentants du parlement désignés par son président dans quatre groupes différents et un membre nommé par le gouvernement. Le président de la Commission sera désigné parmi les quatre juristes par le président de la République.
Bien que cette commission n’ait pas de pouvoir décisionnaire, le gouvernement comme les représentants des partis s’accorderont de manière informelle pour s’en remettre à ses avis en cas de problème.

La Commission (souvent appelée « la CCC » par les parlementaires comme par les ministres) tiendra sa première séance le 20 janvier. René Cassin sera son premier et unique président. Le représentant du gouvernement sera René Capitant. Le secrétariat général sera assuré par
Michel Debré, nommé sur proposition de Louis Marin.
Très sollicitée en 1941, lors de la remise en route des institutions, la Commission aura moins d’activité en 1942. Elle se bornera en 1943 et 1944 à des remarques et suggestions, avant de s’auto-dissoudre comme elle aura travaillé : dans la discrétion. Mais cette discrétion ne saurait
faire oublier son rôle essentiel d’accoucheuse des futures institutions issues de la Libération.
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com