Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Situation japonaise à l'automne 43
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3107
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 12:48    Sujet du message: Répondre en citant

je pirate un peu le sujet d'anax, mais cette question aurait aussi pu aller dans la section birmanie ou conference grande asie orientale

en birmanie, apres l'offensive d'octobre 43, le petit bout qui appartient aux japonais est le dernier glacis defensif avnt que des operations plus sérieuses puissent etre tentée vers la malaisie ou l'Indochine dans une moindre mesure...

la logique voudrait que l'on dispose là pour debut 44 des renforts aeriens pour contrer les alliés le probleme étant que le japonais est un peu à flux tendu dans cette région et dans ce domaine, je le vois mal habiller pierre sans deshabiller paul.

bref, il doit y avoir des renfort aérien dans cette region car si il n'y en a pas, c'est voir les alliés deboucher sur la mer de chine du sud et couper le robinet du petrole.

ma question : sur quels fronts prendre ces renforts, est ce possible, mais surtout où les positionner ensuite? (mon choix serait la birmanie pour retarder au maximum l'avance alliée)

j'attends vos commentaires

ps : le piratage est du au fait qu'une possibilité, la plus simple en fait,est de carrément piller le corps aérien japonais en indo pour le repositionner en birmanie
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 6618

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 13:03    Sujet du message: Répondre en citant

Déjà que les Japonais sont dominés en moyens aériens sur ce front, leur retirer tout leur appareil reviendrait à précipiter la fin de leur résistance sur place.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 9368
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 13:20    Sujet du message: Répondre en citant

Il faudra bien que l'état-major général nippon se décide à envoyer du monde du Japon. Il n'est pas envisageable de dégarnir Singapour.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1550
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 14:11    Sujet du message: Répondre en citant

Il risque d'y avoir quelques passe de sabres au cours des réunion de l'EM. Maintenant, FTL, le problèmes du Japon c'est qu'il va devoir choisir car il me semble que sa situation (du moins pour l'Armée) commence à devenir intenable.

Peut etre pas encore en Malaisie (au grand dam de Winston), mais en Indochine surement....
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 6618

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 14:36    Sujet du message: Répondre en citant

Surtout que l'intérêt de l'Indochine n'est pas énorme. Le pays n'a jamais été rentable. Il n'y a rien à piller... en tout cas rien qui ne coûte plus cher que ce que cela rapporte.
Les Japonais se retrouvent dans une situation similaire à ce que la France et les USA ont connu OTL... sauf que les Japonais ne peuvent opter pour l'option désengagement.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jubilé



Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 645

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 14:44    Sujet du message: Répondre en citant

Les plantations de caoutchouc doivent quand même intéresser un minimum les japonais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 530

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 14:55    Sujet du message: Répondre en citant

Et la situation dans les Philippines ou en Indonésie elle est comment ? Peuvent ils se permettre d'enlever quelques forces aériennes ?
Les territoires comme Taiwan ou la Corée doivent bien avoir des appareils, est ce que c'est envisageable d'envoyer du renfort aérien provenant de là bas ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 6618

MessagePosté le: Mer Avr 23, 2014 18:02    Sujet du message: Répondre en citant

Jubilé a écrit:
Les plantations de caoutchouc doivent quand même intéresser un minimum les japonais.

Oh, si, bien sûr, mais quelle exploitation ? Dans les circonstances de la guerre d'Indochine, elles ne sont pas rentables.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3107
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 07:43    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Il faudra bien que l'état-major général nippon se décide à envoyer du monde du Japon. Il n'est pas envisageable de dégarnir Singapour.


je suis en train de me pencher sérieusement sur la suite des operations en birmanie, j'aurais besoin de savoir rapidement au moins une proportion par rapport à ce qui est déjà présent...après je peux me debrouiller pour chercher quelle escadrilles en en piquant une par ici, une par là, en tenant compte des suggestions

evidemment, si tu as déjà une idée d'un groupe aerien, je suis aussi preneur

merci
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 9368
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 09:51    Sujet du message: Répondre en citant

Les Japonais avaient plutôt tendance à envoyer des renforts à des unités décimées qu'à envoyer des unités nouvelles (ce qui aurait été reconnaître que les unités remplacées avaient été détruites !).

Donc il est préférable de "regonfler" les unités présentes dans l'OdB japonais un an plus tôt, avec des appareils de meilleure qualité et des pilotes moins bons...
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1550
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 10:14    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un peu la quadrature du cercle, car si on envoi du personnel quelque part, c'est dégarnir ailleurs......et encore, pour le moment ils ne doivent pas encore de trop défendre le Japon même...
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Parmenion



Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 215

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 11:03    Sujet du message: Répondre en citant

Par ailleurs, fin 43, avec le début de l'offensive US contre les Gilbert et les Marshall, il va y avoir des demandes de renforcement dans le Pacifique central (davantage des hommes et du matériel de terrassement que des avions), surtout si la poussée vers les Mariannes est largement prioritaire en FTL par rapport à l'OTL (où l'axe Salomon-Nouvelle Guinée-Philippines bénéficie du poids de Mac Arthur).

Si la Marine impériale veut détruire la flotte US lors d'un "engagement décisif" (comme elle l'annonce urbi et orbi dès la fin 42), il faut déjà qu'elle puisse la coincer quelque part. Et elle ne peut y arriver qu'à l'occasion d'une attaque japonaise sur une position stratégique US(hypothèse peu probable à ce stade de la guerre du Pacifique) ou d'une attaque américaine (ça tombe bien Very Happy ), qui obligerait les porte-avions rapides et la flotte de ligne US à rester à proximité d'une île ou d'un archipel, en soutien des troupes à terre.

Mais encore faut-il que la position attaquée résiste assez longtemps pour que la Flotte combinée ait le temps d'intervenir... Ce qui suppose à la fois un renforcement des effectifs consacrés à la défense des îles du Pacifique central (en particulier les Mariannes, dès que l'axe de l'attaque américaine est clair) et des fortifications plus importantes de ces mêmes îles.
_________________
Parmenion
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jubilé



Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 645

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 11:48    Sujet du message: Répondre en citant

ce scénario fait penser au tir aux dindons des Marianne, la surprise étant que l'aviation japonaise basée à terre a été éliminée dès le début des opérations.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Parmenion



Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 215

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 12:12    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, mais il n'y a pas beaucoup d'alternatives aux Mariannes : les Philippines (mais pas FTL) ou Okinawa / Formose (ce qui supposerait de laisser les Américains approcher dangereusement du Japon, sans engager la Flotte, hypothèse très peu probable).

NB : FTL, les Japonais ne peuvent pas connaître le triste sort de leurs avions lors du "tir au dindon" (à moins que, dans cette Timeline-là, un groupe de passionnés nippons ne s'amuse à crééer une FTL qui verrait la France ne pas continuer la guerre Shocked Very Happy )

Par rapport à l'OTL, une prise de conscience plus précoce de la réalité de la part des Japonais peut permettre d'améliorer considérablement la défense des Mariannes, d'en retarder la chute (c'est autant de temps de gagné), et de faire subir de lourdes pertes aux troupes US (qui, rappelons-le, sont moins nombreuses dans le Pacifique FTL que OTL). OTL, les îles n'ont été renforcées que deux mois avant l'attaque américaine, et les unités envoyées en renfort ont été décimées par les sous-marins US, perdant une grande partie de leur cohésion et de leur valeur combattive. Des renforts plus précoces, plus nombreux, permettent de mieux défendre les plages (rapidement abandonnées OTL, alors que leur conquête a coûté plusieurs milliers d'hommes aux Marines, et les a obligé à reporter l'attaque contre Guam), et des réseaux de fortifications plus développés renforcent encore le coût payé par l'attaquant.

De plus - mais on dépasse le cadre de 43 -, la chronologie différente de la FTL doit être prise en compte. FTL, d'après ce que j'ai compris :
- l'Allemagne devrait capituler fin 44
- l'URSS devrait engranger des territoires au moins aussi étendus FTL qu'OTL en Europe de l'Est (brrr, l'Autriche membre du Pacte de Varsovie ?)

Les USA vont donc se retrouver FTL confrontés bien plus tôt à la "sortie de guerre" en Europe : nécessité de rapatrier les troupes, forte demande de démobilisation et de relance des industries de paix, difficultés à financer conjointement le programme de guerre contre le Japon (qui atteint, en termes de construction, son maximum en 44-45) et le retour à la paix. Et aussi à la puissance soviétique...

Le Japon a donc tout intérêt à faire durer les combats aussi longtemps que possible pour obtenir des Américains des conditions plus favorables qu'OTL (en gros, pas de capitulation sans conditions). Investir plus lourdement dans la défense des Gilbert, des Marshall et surtout des Mariannes (à cette époque, même les esprits les plus obtus devront bien admettre in petto qu'il y a une probabilité non négligeable que le Japon ne sorte pas victorieux du conflit), permet d'infliger un gros d'arrêt aux Alliés, même au prix d'une grande partie de la Flotte combinée. Grâce à un coup d'arrêt de ce type :

- la suite des opérations US est décalée : autant de temps de gagné
- l'offensive aérienne contre le Japon est décalée : autant de temps de gagné
- l'appétit soviétique en Asie se manifestant beaucoup plus tôt qu'OTL, les Américains peuvent être tentés d'en rabattre sur leurs conditions pour éviter que l'URSS ne campe fin 44 en Mandchourie, en Corée, à Sakhaline, etc.

Reste la question de la bombe A. Avec un Japon encore relativement épargné par les bombardements de B-29 qui réduisent ses villes en cendres OTL, combien de bombes seraient-elles nécessaires pour faire plier les Nippons ? Plieraient-ils ? Et ces bombes seraient-elles employées à grande échelle contre un (probable) auxiliaire contre l'expansion soviétique en Asie ?
_________________
Parmenion
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3107
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 12:15    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Les Japonais avaient plutôt tendance à envoyer des renforts à des unités décimées qu'à envoyer des unités nouvelles (ce qui aurait été reconnaître que les unités remplacées avaient été détruites !).

Donc il est préférable de "regonfler" les unités présentes dans l'OdB japonais un an plus tôt, avec des appareils de meilleure qualité et des pilotes moins bons...


j'avais commencé à travailler à la création d'un nouveau sentai, dans la foulee de la conference asiatique, pour prouver que le grand frere japonais ne les abandonne pas.
sentai formé de bric et de broc à partir de :

d'un chutai de ki 61 : basé à formose, pour l'instruction, composé de vétérans(/blessés) (pour tenir compte des critiques remontant sur le niveau des pilotes affectés en InBu)

d'un chu tai de ki 45, composé des ki 45 detachés en thailande en octobre et renforcé pour mettre le chu tai au complet , en relation avec le besoin d'une chasse de nuit devant les raid recents des Halifax, Wellington et autres Manchester

du 3e et dernier chu tai de ki43 III (?, de manière un peu anticipée vs otl)venu du nord du japon (zone assez tranquille), dirigé par un as (j'ai un nom en tete) afin de remonter le moral des troupes.

je précise que l'idee de vraiment renforcer la front birman me semble essentielle dans l'esprit jap dans la mesure où perdre ce dernier glacis qu'est la birmanie, revient à perdre la malaisie et donc à fermer la route du petrole. l'EM japonais doit quand meme reflechir en ces termes
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org


Dernière édition par patzekiller le Ven Avr 25, 2014 14:28; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com