Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Texte intégral Asie-Pacifique Décembre 42
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
delta force



Inscrit le: 07 Juin 2009
Messages: 497
Localisation: france Gironde

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 16:52    Sujet du message: Répondre en citant

australia déjà coulé dans la première version de la bataille de Savo de la chrono FTL (avant refonte) si ma mémoire est bonne....(il y avait même intervention du yamato et 2 batailles de Savo ....) Vieux Sage
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3278
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 17:13    Sujet du message: Répondre en citant

bah, c'est le principe de la ftl : toutes choses étant par ailleurs égales...les destinées ne changent pas (sauf quand elles changent Laughing )
depuis le coloriage-interview des cahiers du cinema, j'appelle ça le clin d'œil du diable Wink
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1560
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 18:01    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Dans la version en ligne du 9 août 1942, le HMAS Australia déguste sévèrement avec de lourdes pertes en homme dont l'amiral mais reste à flot.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 19:14    Sujet du message: Répondre en citant

@patzekiller: toutes choses étant égales... mais le HMAS Australia a survécu à la guerre OTL non?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1560
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 19:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Le HMAS Australia a été envoyé à la ferraille à Barrow le 05/07/1955, c'est son frère le HMAS Canberra qui n'a pas survécu à la bataille de Savo.

@
Alain

PS : en OTL bien sur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10018
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 19:43    Sujet du message: Répondre en citant

Dans Savo 1 FTL révisée, l'Australia n'avait pas de raison de couler, encore moins d'être victime des US.
Le malheur qui le frappe ici est un hommage à Mark - on n'est souvent pas d'accord sur le fond, mais sur la forme, c'est un remarquable conteur. Et renforcer (selon son idée) la discorde Australie - USA me plaît assez.
C'est aussi une façon de ne pas donner à Scott un destin trop souriant, alors que, selon OTL, s'il ne s'était pas fait tuer, il se serait fait une réputation d'amiral fort médiocre (là c'est le point de vue d'autres FTListes).
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)


Dernière édition par Casus Frankie le Lun Mai 05, 2014 21:59; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10018
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 19:45    Sujet du message: Répondre en citant

Au fait, Jon-Jon, peux-tu nous donner le score final "compilé" des batailles navales de la campagne ? Ave une comparaison FTL- OTL, si possible...
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas27



Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 669
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je prend mon pied ^^
_________________
Ma boutique : https://society6.com/art-of-thomas-diana
Mes livres: http://www.amazon.fr/-/e/B0191PGYUE?ref_=pe_1805951_64028601
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1653
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 20:34    Sujet du message: Répondre en citant

Dans la première version de la bataille de Savo, l'Australia est coulé par le Colorado ou le Washington il me semble...
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun Mai 05, 2014 21:58    Sujet du message: Répondre en citant

d'accord, merci pour les précisions, je comprends mieux Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jon-Jon



Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 153
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar Mai 06, 2014 07:57    Sujet du message: Répondre en citant

@ Loic et Casus Frankie: Oui chef, bien chef, a vos ordres chef! Dès que la Vraie Vie (heu, la Vraie Bière Belge quoi... Wink) m'en laissera le temps (à priori jeudi ou ce WE).
_________________
"In God we trust; all others must bring data" (W. E. Deming)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10018
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mai 06, 2014 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

31 décembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Guadalcanal, sur le Seahorse, 01h00
– Onishi embrasse du regard la (toute petite) centaine d’hommes qui l’entourent, avec au premier rang les huit survivants du 28e de Reconnaissance (des durs, ceux-là !), puis il donne le signal du départ. Dans le plus grand silence, en file indienne, la petite force quitte le Seahorse par son versant sud, que les Américains ont négligé de bloquer – les patrouilles envoyées par Onishi les deux dernières nuits s’en sont assurées (les Américains n’ont pas imaginé un instant qu’un seul de ces fichus Japs ait l’idée de quitter la colline !). Après deux heures de marche, alors que tous s’attendent à bifurquer vers le nord-ouest – vers l’ennemi, ils ont la surprise de constater qu’Onishi les mène vers l’ouest et le cours de la Lunga. Une fois le petit fleuve atteint, la perplexité des soldats augmente encore, car leur chef leur ordonne de remonter son cours, donc de se diriger plein sud !
Leur perplexité est compréhensible : Onishi a la réputation d’un redoutable combattant, le sabre toujours pointé vers l’ennemi. De fait, quelques heures plus tôt, lors de la conférence convoquée par le colonel Oka avant ce que tous pressentent être l’ultime assaut américain, Onishi s’est porté volontaire pour une mission offensive ! « Nous savons que le 28e Régiment du Génie attire l’ennemi vers l’ouest depuis deux jours, étirant ses lignes de communications. Pendant qu’une partie des troupes yankees poursuit en vain le 28e, qui les épuise par de judicieux mouvements tactiques [il n’est pas question de seulement suggérer que ce régiment pourrait battre en retraite], nous avons saigné à blanc le reste de leurs forces [un peu d’auto-satisfaction n’a jamais fait de mal]. Pendant que le gros de nos troupes aura l’honneur de défendre le Seahorse, je me propose de mener une attaque avec un groupe de volontaires dans le dos des Américains qui se sont aventurés à l’ouest de la Matanikau. Nous couperons leurs lignes de communication, permettant au 28e Régiment du Génie de les anéantir ! Tout ce dont j’ai besoin, mon colonel, en plus de votre autorisation, c’est d’emporter une radio afin de coordonner nos efforts avec le 28e Génie. »
La proposition est accueillie par un silence poli. Personne ne pense sérieusement que ce plan a la moindre chance de réussir, mais s’y opposer ouvertement reviendrait à passer pour un lâche et à reconnaître la supériorité américaine : plutôt avaler une grenade dégoupillée. Onishi en a bien conscience et il se fie à la conception bien particulière de l’honneur de ses compatriotes – conception qu’il connaît bien puisqu’il la partage et l’approuve … ce qui n’empêche pas de l’utiliser à son profit. Alors que le silence se prolonge, tous se tournent vers Oka. Le colonel soutient le regard du capitaine quelques instants, puis articule d’une voix encore ferme : « Excellente idée ! Exécution ». Enfin, à la surprise d’Onishi, Oka se lève péniblement, s’avance vers lui et lui serre la main avec une sorte de sourire.
Néanmoins, Onishi n’a jamais eu l’intention de mettre à exécution ce plan chimérique. Il veut simplement aller poursuivre la lutte avec des hommes encore motivés : si ce n’est pas sur Guadalcanal, ce sera ailleurs. Et le poste de radio, sur lequel veillent jalousement ses fidèles soldats du 28e de Reconnaissance, doit leur permettre de contacter la Marine afin qu’ils puissent quitter cette île. Leur destination véritable est la seule possible étant donné l’avance américaine (Onishi n’espère pas pouvoir rejoindre le 28e Génie) : la baie de Beaufort, sur la côte sud-ouest de Guadalcanal. Ce qui implique de remonter la Lunga jusqu’à sa source, puis de traverser les collines escarpées qui séparent les basses terres du nord de la côte sud. Autant dire un voyage pénible et une raison de plus de laisser le Seahorse derrière eux sans perdre de temps. Pourtant, alors qu’ils s’éloignent, Onishi ne peut s’empêcher d’éprouver une pointe de regret respectueux pour le colonel Oka…
………
Guadalcanal, sur la rivière Poha – Au petit matin, les Marines du 7e Régiment achèvent d’encercler Kokumbona. Si des coups de feu tirés de l’autre rive de la Poha indiquent la présence d’éléments ennemis, les Américains ignorent si le village est réellement abandonné ou si le calme apparent ne fait que dissimuler un nouveau piège. Dans le doute, le hameau est dûment rasé par l’action conjuguée de l’artillerie et de l’aviation, puis, vers midi, les Stuart prennent la tête de l’assaut. Mais le village est vide, en dehors de quelques soldats nippons laissés en arrière en enfant perdus pour simuler une garnison. Les Américains ont encore perdu des heures à s’acharner sur un leurre.
Dans l’après-midi, les hommes des 132e RI et 7e Marines testent les lignes de défense de la Poha et en étudient les points faibles. Cependant, une nouvelle fois, l’ennemi refuse le combat : dès la nuit tombée, la compagnie du 28e Génie laissée en arrière-garde décroche et prend la route de la Bonegi, où l’attend le reste du régiment, renforcé des éléments disparates qui ont raté l’embarquement lors de l’opération Ke.
………
Guadalcanal, QG de Patch, 14h00 – La facilité avec laquelle ses hommes progressent vers l’ouest enlève à Patch ses derniers doutes : l’ennemi est en pleine retraite et l’opération navale de l’autre nuit était bien une évacuation. Les sentiments du général sont pourtant mitigés. S’il peut dorénavant envisager une victoire bien plus rapide que prévu, il regrette que les Japonais aient pu évacuer une bonne partie de leurs troupes. Et devant l’habileté et la promptitude avec lesquelles les Japonais encore sur l’île décrochent chaque fois que ses hommes pensent les avoir rattrapés, Patch craint bien qu’ils réussissent eux aussi à lui filer entre les doigts à la faveur d’un sauvetage par une flottille de destroyers. Pire encore, ce comportement le prive de la possibilité de tester son projet d’enveloppement par la mer par un débarquement sur les arrières nippons : les embarcations nécessaires n’arriveront jamais à temps.
Encore que… Vandegrift lui a parlé d’un projet de ce genre, conçu par le colonel Jackson : un débarquement massif sur les arrières japonais, près du Cap Espérance, organisé avec les ressources disponibles dans la Baie en fait d’embarcations légères et notamment de la flottille de petits bateaux néozélandais civils plus ou moins militarisés…
………
Guadalcanal, sur le Seahorse, 18h20 – L’explosion d’un dernier bunker signe la conquête du Seahorse par les Marines du 6e Rgt et les GI du 164e RI. Au sommet de la colline, Moore et Jackson se serrent la main, entourés de leurs hommes qui poussent des vivats.
La fin a été accélérée par l’attitude des Japonais, qui se sont fait sauter dans leurs bunkers ou ont lancé des charges suicidaires, en essayant d’entraîner avec eux le maximum de Yankees. Mais les ordres stricts donnés aux troupes d’assaut, selon les conseils des Marines, rompus aux méthodes extrêmes de leurs adversaires, ont permis d’éviter de lourdes pertes.
Il n’y a pas eu un seuil prisonnier, mais c’était prévu. Et dans le soir qui tombe sur le champ de bataille désormais silencieux, nul ne prête attention au cadavre d’un colonel japonais qui gît dans son PC, un pistolet encore à la main…
………
Guadalcanal, QG de Patch, 20h30 – Profitant du repas de réveillon (pas vraiment différent de l’ordinaire), Patch demande à Jackson et DeCarre de préparer en urgence, pour le 3 janvier, une opération de débarquement à la pointe nord-ouest de Guadalcanal. L’opération pourra en partie être soutenue par les navires qui vont amener les premiers éléments de la 25e DI (opération Argonaut), mais pour l’essentiel, il faudra faire avec les ressources locales. Enfin, les troupes engagées ne sauraient inclure le 7e Marines, car celui-ci doit justement rembarquer sur les transports d’Argonaut.
………
Ironbottom Sound, 23h30 – Après avoir lancé le HA-30, l’I-16 est retourné aux Shortland embarquer le HA-10 du Lt Hoka. La nuit de la Saint-Sylvestre, le petit engin aperçoit devant Red Beach le gros transport Alchiba (AK-23, Cdt Freeman), en train de débarquer, en guise d’étrennes, des munitions et de l’essence d’aviation pour la Cactus Air Force. Sur deux torpilles, l’une va au but, endommageant gravement le transport. Le commandant Freeman réussit cependant à échouer son navire avant qu’il ne coule.
Cependant, le HA-10 ne donnera plus de nouvelles, ayant ainsi l’incertain honneur d’être le dernier bâtiment de guerre perdu en 1942.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mai 06, 2014 20:28    Sujet du message: Répondre en citant

Belle fin d'année ! bravo et merci !

A moins que vous nous réserviez un post-scriptum ? Confused
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4586
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Mai 07, 2014 21:37    Sujet du message: Répondre en citant

Un croiseur et deux destroyers perdus : pour la Marine Nationale, cette bataille va entrer dans les traditions. Qu'en pensent nos marins ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1560
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mer Mai 07, 2014 22:43    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Voilà trois noms à placer dans la liste des noms à attribuer aux futurs navires de la Royale.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 8 sur 10

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com