Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Appel aux volontaires - Fortitude FTL
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Déc 20, 2013 11:46    Sujet du message: Appel aux volontaires - Fortitude FTL Répondre en citant

Bonjour,

Oyez, oyez, un (nouvel) appel aux volontaires ! Wink

A l'heure où nous atteignons (approchons ?) la fin des travaux pour 1942, je vous propose de tourner notre regard vers la Libération, et de commencer à préparer les débarquements en Europe de 1943 et 1944.

Pour camoufler ces préparatifs et intoxiquer l'ennemi sur leurs intentions réelles, comme en OTL, les Alliés vont monter en FTL des opérations de désinformation : nous aurons donc l'équivalent FTL de l'opération Fortitude. La mise en place de ces équipes et opérations commence dès le début 1943...

Je souhaite regrouper qques volontaires pour écrire cette partie de la chrono FTL, en cohérence avec ce qui a déjà été publié (cf Atlas médusé), les plans stratégiques des alliés et un rappel des opérations de désinformation menées par les alliées en 39-42 FTL (je pense fournir les 2 derniers points). Dans l'absolu, je voudrais avoir a minima deux contributeurs (ou deux équipes), l'un(e) qui décrira les actions mises en oeuvre par les Alliés, l'autre qui décrira la façon dont ces éléments seront reçus et utilisés par les services de renseignements et le haut-commandement allemands...

Merci aux volontaires de se signaler ici ou par mp.

Merci à tous ceux qui ne pourront pas rédiger mais qui veulent néanmoins contribuer en partageant des idées ou des sources de poursuivre la discussion sur ce fil...

Amitiés,
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7366

MessagePosté le: Ven Déc 20, 2013 19:39    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis bien sûr volontaire (et je t'ai déjà envoyé quelques pistes).
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3350
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Ven Déc 20, 2013 20:36    Sujet du message: Répondre en citant

je prefere terminer ma birmanie d'abord, mais je serais dispo pour la discussion
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1774

MessagePosté le: Ven Déc 20, 2013 20:49    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai déjà commencé à semer quelques cailloux du Petit Poucet (dans la mesure où on peut qualifier Churchill et de Gaulle de Petits Poucets) dans la chrono des pays balkaniques et danubiens, et j'ai quelques pistes pour 1943. Merci de me prévenir si quelqu'un a des visées sur ce secteur.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Déc 20, 2013 21:46    Sujet du message: Répondre en citant

Merci aux premiers volontaires, je note !
Personne pour le côté allemand ?

PS : je pars demain en vacances pour une semaine, avec un accès limité à mes mails, ne vous étonnez pas si je me fais rare d'ici là... mais je reste très intéressé !
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7366

MessagePosté le: Sam Déc 21, 2013 15:13    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, aussi je pars en vacance, mon accès sera aussi très limité.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7366

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2013 15:46    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de trouver un document très intéressant pour l'opération Fortitude OTL, c'est le document 3 625G. Kdos. Daté du 25 mars 1945, titre : " Etude sur la valeur des renseignements su Reichssicherhauptamt (R.SH.A.) relatif aux projets de débarquement de ennemi, communiqués aux Armées avant le 6 juin 1944." classification : "Affaire secrète de commandement".

Ce document est divisé en trois parties. la première est la moins intéressante, elle décrit ce que nous savons tous. L'opération de diversion sur le Pas-de-Calais à conduit l’entièreté de la 15ème armée allemande à rester l'arme au pied dans le Nord de la France et la Belgique pour parer un débarquement qui n'a jamais eu lieu. Son intervention en Normandie aurait sans doute changé le cours de la bataille.

Les autres conséquences sont énumérées. Entre autre, Rommel était en permission (ainsi que de nombreux autres officiers). L'alerte aux parachutistes n'a été donnée nulle part. Les premiers à apparaître furent pris pour des équipages de bombardiers abattus. L'ordre "Aux armes" n'avait pas été donné aux unités en poste en Normandie au matin du 6 juin. Les unités de réserve n'étaient pas en réserve, mais en corvée de fortification.

La deuxième partie est beaucoup plus intéressante. La Kriegmarine, par la voix de son Grand Amiral se dédouane de toute responsabilité en rappelant le travail effectué avant le débarquement. Et là c'est accablant pour le R.S.H.A. et le commandement de l'armée. Ces derniers disposaient de multiples sources de renseignements : reconnaissances aériennes, écoutes radios, interrogatoires de prisonniers, toutes sources qui ont été négligées au profit des seules informations communiquées par les agents du R.S.H.A.

Pourtant, les reconnaissances aériennes avaient bien défini que que les mouvements de troupes et les ports où se regroupaient les navires étaient surtout ceux du sud de l'Angleterre.
L'armée de terre allemande, de son côté, a été frappée que seule l'embouchure de la Seine a été épargnée par la pose des mines en novembre 1943 et en en mai 1944.
Le noyautage des F.F.I par des agents allemands à partir d'avril-mai 1944, avait dévoilé que seuls les résistants de Normandie et de Bretagne avaient été instruit des méthodes de combat sur les arrières ennemis.

La troisième partie explique le pourquoi de cet aveuglement. Il s'agit ni plus ni moins d'une analyse de la fiabilité (à posteriori) des renseignements fournis par les agents de R.S.H.A. sur le débarquement .

Laissons parler les chiffres, ils sont accablants :

"Total des renseignements : 137, se décomposant ainsi :
1°) Exacts : 14, soit 8%
2°) Partiellement exacts : 24, soit 14%
3°) possibles, non contrôlables : 26, soit 15%
4°) Inutilisables, trop vagues : 7, soit 4%
5°) faux 102, soit 59%

Nota : Des renseignements classés 1°, un seul donne exactement le lieu de l'invasion et trois autres précisent à peu près exactement la date et le lieu de l'invasion, au milieu d'indications fausses."

La conclusion est simple : l'intoxication menée par les Alliés a été si efficace qu'elle a semé le doute et l'indécision aux plus hauts niveaux de l'état-major et des renseignements allemands, les empêchant de voir ce qu'il y avait à voir, d'entendre ce qu'il y avait à entendre. Le commandement a été paralysé, les ordres non adaptés à la situation.

Voilà ensuite ce que Churchill dit du plan Fortitude :
" Nous cherchions surtout à faire croire que nous allions attaquer à travers le Pas-de-Calais. Il ne serait pas opportun, même maintenant, de révéler tous les procédés utilisés pour tromper l'ennemi. mais ceux qui viennent naturellement à l'esprit furent tous employés : concentration simulées de troupes dans le Kent et le Sussex, rassemblement "bluff" dans les Cinque Ports (Douvres, Hastings, Hythe, Romney et Sandwitch), exercice de débarquement sur les plages de la région et intensification du trafic radiotélégraphique. Nous effectuâmes plus de reconnaissances au-dessus des endroits où nous ne devions pas aller qu'au-dessus de ceux que nous avions choisis. les résultats furent admirables. Le haut commandement allemand crut dur comme fer toutes les informations que nous mîmes à sa disposition..."

De ces deux textes, on peut déduire le principe de Fortitude FTL :

En fait, c'est un exercice de prestidigitation:
- utilisation de sosies de généraux dans de fausses unités regroupés au plus près des lieux d'embarquement les plus réalistes pour Fortitude.
- présence de vrais généraux et de vraies conférence d'état-major sur les lieux pré-cités.
- création d'un réseau de commandement factice avec ses propres émetteurs radios.
- créations de canons en tôles et de tanks gonflables alignés sur les lieux de rassemblement, quais factices, bateaux en contre-plaqué, des tracteurs agricoles à chenille se chargeant de dessiner les traces bien visible du déplacement de nombreux blindés.
- laisser passer les avions de renseignement allemands au dessus des sites factices

Mais tout cette foire, ce cirque serait inutile, si les renseignements ne suivaient pas. Il fallait que le commandement et donc les renseignements ennemis reçoivent des informations qui renforcent cette illusion.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jon-Jon



Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 153
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Lun Déc 23, 2013 16:47    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Anaxagore a écrit:
Nota : Des renseignements classés 1°, un seul donne exactement le lieu de l'invasion (...)"


Dans un livre (*) lu il y a qques années, j'étais tombé sur un passage selon lequel les services secrets alliés ont trouvés (après guerre), env. 250 messages envoyés par des agents allemands avant le Jour J. Un seul (envoyé par un colonel français en poste à Alger) donnait le lieu et la date exacte du débarquement. Sauf que l'agent avait été retourné longtemps avant, que les allemands le savaient, et ne lisaient plus ses messages que parce qu'il peut tjs être utile de savoir quelles con***ries l'autre camp veut vous faire croire...

Problème, le livre ne comprenant pas de bibliographie je ne peut pas retrouver les références de ce passage, ni juger de la fiabilité dudit livre en général... Rolling Eyes

(*) Perrault, G. (1964), "Le secret du jour J", Fayard. Le passage en question se trouve pg. 244-245
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3641
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mar Déc 24, 2013 09:44    Sujet du message: Répondre en citant

Je vois bien que les chôses se mettent en place lentement, mais il reste une chose à regler! A savoir que les redacteurs du texte sur Fortitude FTL doivent savoir ou et quand sont censés debarquer les alliés pour mettre sur pied leur opération. Il s'agit après tout de leurrer les allemands sur les intentions des alliés et çà ne peut fonctionner que si les reponsables de l'opération savent ce qu'il sont censés protéger.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7366

MessagePosté le: Mar Déc 24, 2013 11:12    Sujet du message: Répondre en citant

J'allais poser la même question. J'ai une idée de texte (intox blanche) inspiré d'un questionnaire envoyé par Londres à destination des résistants en 1944. Texte intelligent qui pour but de faire croire aux résistants du pas-de-Calais que l'on va débarquer chez eux. Mais bien sûr, il me faut savoir où on veut attirer les Allemands pour que je l'écrive.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3641
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mar Déc 24, 2013 13:51    Sujet du message: Répondre en citant

Si je me rapelle bien les discussions précédentes sur le sujet, il y a deux débarquements de prévus en fait. Un premier en provence, de part et d'autre de Marseille, suivi (eventuellement) d'un débarquement secondaire dans le Languedoc un mois plus tard avec des diversions en Ligurie, Toscane, Yougoslavie, Nord Egée. Ce premier débarquement est une diversion stratégique destiné à leurrer les allemands sur le lieu du débarquement principal, ainsi qu'à attirer les réserves du commandement allemand à l'ouest. Le débarquement principal aurait lieu (le choix n'était fixé aux dernières nouvelles) dans la manche entre la normandie et les pas de calais, avec des diversions en Norvège, Bretagne, Etc etc...
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jon-Jon



Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 153
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar Déc 24, 2013 14:28    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le fil "Debarquement de Normandie FTL":

patzekiller a écrit:
il y a eu déjà un sujet là dessus et pour l'instant, les conclusions sont :
sept-oct 43 : provence, avec une approche plus proche du delta du rhone
mai 44 : normandie avec un atlantik wall quasi inexistant
la manœuvre est imparable : on attire tout le monde au sud et on debarque dans le dos, en normandie, les div US ont le temps de sortir du bocage ce coup ci


Un autre fil pouvant servir: Timing du debarquement dans le sud de la France. Par contre, pas trouvé le fil plus ancien suggéré par le message copié ci-dessus.

Hope that help, et un Joyeux Noël.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7366

MessagePosté le: Mar Déc 24, 2013 14:41    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, mais ce sont des propositions . J'ai d'ailleurs fortement contesté un débarquement en Normandie FTL car... cela n'aurait aucun intérêt ! Le débarquement Nord se fera dans le pas-de-Calais.

Pour le débarquement sud, je propose une opération fortitude sur la région marseillaise -> aigue-vive -> le grau du Roi ; et un vrai débarquement entre Nice et Cannes.

Le débarquement sur Marseille, et l'équivalent du débarquement dans le pas-de-Calais OTL, c'est le point évident de débarquement. C'est donc le point où il ne faut surtout pas débarquer.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3333

MessagePosté le: Mar Déc 24, 2013 16:10    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore: voila qui est excellent... en effet OTL la Normandie a été préférée au pas de calais, trop évident... mais c'était dans le cadre du premier débarquement ! Avec l'enjeu très fort bien evidemment. Et le mur de l'atlantique.
Maintenant si le débarquement principal est dans le sud... le débarquement dans le nord (deuxième) peut il retourner au Pas de Calais ? Avec des lignes logistiques très raccourcies ? celui ci conserve le désavantage d'etre le point le plus proche de la Grande Bretagne... le plus évident. Mais l'enjeu est totalement différent...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jubilé



Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 731

MessagePosté le: Mar Déc 24, 2013 16:23    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble justement que la logistique a favorisé otl le choix de la 'Normandie. Au centre de la Manche, il permettait aux rotations depuis de s'effectuer depuis tous les ports de la côte anglaise.

Le Pas de Calais est très proche des ports du Kent, mais très éloigné de ceux de Cornouailles.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com