Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Texte intégral Asie-Pacifique Novembre 42
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10402
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Oct 16, 2013 12:00    Sujet du message: Répondre en citant

mescal a écrit:
Les G3M3 arrivent le 7 novembre à Truk, et sont notés comme commençant leur patrouilles dans le secteur de Guadalcanal dès le 8.
C'est certainement un délai trop court.


Tu as raison - je corrige, en fait, la première date est celle de l'arrivée à Rabaul, venant de Truk, et la première mission du côté de Guadalcanal se fera "dès que possible", mais pas le 8 !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10402
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Oct 16, 2013 14:12    Sujet du message: Répondre en citant

10 novembre
Campagne de Nouvelle-Guinée
Port Moresby
– La veille, les officiers du Combined Operational Intelligence Centre et du Sqn 77 ont repéré et fait surveiller le point de chute du seul Ki-44 abattu. Il gît sous 2,50 mètres d’eau, désarticulé mais non incendié. L’épave est vite récupérée et expédiée au plus vite à Melbourne pour évaluation.

Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Guadalcanal
– Sur le front tenu par le 1er Rgt de Marines, des patrouilles ont découvert la veille, masqué par la jungle aux yeux de tous, un ravin situé à 3 500 mètres de la mer. Perpendiculaire au front, ce ravin transperce littéralement les positions japonaises. Le colonel Puller n’hésite pas : dès l’aube, après en avoir tout juste informé la hiérarchie, il lance un assaut dans la trouée, avant d’attaquer sur l’ensemble du front. Et, dans ces conditions, il peut profiter pleinement de l’appui de son artillerie.
Prises de flanc, les positions japonaises s’effondrent comme un château de cartes. Le commandant Inagaki (2e Division) refuse de donner l’ordre à son bataillon de reculer. « Nous nous battrons jusqu’au dernier ! » transmet-il au QG de la division – ce qu’il fait, mais sa mort glorieuse est sans effet sur la situation générale…
A 17h00, le 1er Rgt USMC a avancé « d’un mile » clame le colonel Puller ; en fait, 1 500 à 1 800 mètres selon les secteurs. Un véritable bouleversement. L’avance des hommes de Puller n’est ralentie que par l’absence de piste carrossable et le manque de ravitaillement.
………
Ironbottom Sound – Dans la nuit, deux MTB américaines appuyées par le HMZNS Moa attaquent devant Pointe Cruz un convoi de deux péniches escortées par une péniche blindée. Malgré les tirs de celle-ci, les MTB réussissent à incendier une péniche, qui coule au large de la plage, avant de devoir rompre le combat avec un mort et trois blessés. Le Moa intervient alors et détruit la péniche blindée à coups de 12 livres. Pour sa peine, le Néo-Zélandais reçoit cinq obus de 57 mm qui perforent son blindage et font deux morts et dix blessés. Mais le Moa ne subit aucun dégât sérieux malgré deux petits incendies qui, signalera Phipps à Auckland, ne font que lui donner « une allure positivement canaille ».


11 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Guadalcanal
– L’offensive des Marines se développe. D’un côté, le 1er Régiment, poussé par le colonel Puller, de l’autre le 6e Régiment, un peu reposé et surtout approvisionné en eau. Les deux flancs de la percée s’écartent sensiblement au fur et à mesure de la journée. Cependant, Puller hésite à trop avancer, car si ses flancs sont bien protégés, les communications sont détestables et une forte infiltration pourrait passer inaperçue.
Quant aux Japonais, ils sont de plus en plus de mal à coordonner leurs unités.

Iles Salomon – Le ravitailleur d’hydravions australien Zealandia, mouillé à Malaita, n’a pas été repéré, mais son efficacité opérationnelle est amoindrie par une utilisation intensive du matériel et l’épuisement de l’équipage. Néanmoins, ses Floatfire collaborent efficacement avec les chasseurs d’Henderson Field pour user les forces ennemies, les Walrus assurent des transports d’urgence vitaux et les Swordfish à flotteurs se font un nom dans leur glorieuse famille en attaquant de nuit le trafic naval japonais.

Nouméa « Le Onze Novembre fut l’occasion de grandes cérémonies, alors qu’on se battait toujours à Guadalcanal. Nous autres aviateurs, nous avions été chargés de veiller au grain, ce qui nous permit de découvrir du haut des airs un panorama impressionnant. Nous savions que les Américains avaient récemment perdu deux grands cuirassés, plus quatre ou cinq à Pearl Harbor, et voilà que nous découvrions dans les eaux de Nouméa trois énormes bâtiments, tout neufs ou presque, à côté desquels nos beaux Dunkerque et Strasbourg et l’Anglais Renown avaient presque l’air de jouets d’enfants. Non loin de ces six navires de ligne, sept porte-avions réchauffaient mon cœur de pilote ! Deux porte-avions d’escadre seulement, certes, mais les cinq porte-avions d’escorte n’étaient pas à négliger.
Et ce beau monde était entouré d’une cour nombreuse de croiseurs et de destroyers – tous les jours ou presque, un nouveau navire venait s’ajouter aux forces alliées. Et leurs marins nous disaient que ce n’était rien en comparaison de ce qui grandissait dans les arsenaux américains… »
(Yvon Lagadec, op. cit.)
Une grande partie des forces alliées dans le Pacifique Sud-Ouest est momentanément concentrée à Nouméa, en raison de l’arrivée de l’escadre de renfort qui a traversé l’Océan Indien.
Trois cuirassés de classe South Dakota : le South Dakota, l’Indiana et le Massachusetts. Les deux cuirassés rapides français Dunkerque et Strasbourg. Le croiseur de bataille anglais Renown.
Les grands porte-avions Enterprise et Hornet. Les porte-avions d’escorte Copahee, Long Island, Sangamon, Suwanee et Santee (les Sangamon et Suwanee sont les deux bâtiments qui ont failli être versés à la Marine Nationale).
Quatre croiseurs lourds “classiques”, les Américains Louisville, Northampton et Portland, plus le Français Tourville. Six croiseurs américains dotés de canons de 6 pouces à tir rapide, les Helena, Nashville, Phoenix et Saint-Louis (15 x 6 pouces), Cleveland et Columbia (12 x 6 pouces). Un croiseur léger plus “classique”, l’Australien Brisbane (ex Jamaica). Deux croiseurs anti-aériens, les Américains Juneau et San Diego.
Et un grand nombre de destroyers : quatre Français (Le Hardi, Le Foudroyant, L’Adroit, Casque), quatre Hollandais (Isaac Sweers, Van Ghent, Van Nes, Witte de With) (1), un Australien (Arunta) et… cinquante-deux Américains : Blue, Buchanan, Dewey, Helm, Hull, Jarvis, Ralph Talbot, Wilson (survivants de la première bataille de Savo), Anderson, Barton, Benham, Ellett, Farenholt, Gilmer, Grayson, Gridley, Hughes, Humphreys, Lang, Maury, McCall, Mustin, Russel, Balch, Selfridge (2) (survivants des Salomon Orientales et/ou de la deuxième bataille de Savo), Coghlan, Duncan, Lansdowne, Lardner, O’Brien, Porter, Woodworth (arrivés en renfort de la Côte Ouest en septembre-octobre), Beatty, Cowie, Doran, Fitch, Forrest, Knight, Mervine, Quick (écran des deux cuirassés arrivés par l’Océan Indien), Bailey, Bancroft, Barton, McCalla, Meade, Murphy, Rodman, Fletcher, Jenkins, Nicholas, O’Bannon, Saufley (écran des porte-avions d’escorte arrivés par l’Océan Indien).
Par ailleurs, cette énumération ne tient pas compte de la force d’escorte (dont le navire amiral reste la Jeanne d’Arc) ni des croiseurs légers / mouilleurs de mines / transports rapides (l’Emile-Bertin, le Primauguet et le Lamotte-Picquet) et de leurs petits compagnons les destroyers de transport rapide (APD, américains ou australiens), les dragueurs de mines (dont les DMS français Koh-Chang et Tourane, ex destroyers de classe Wickes), etc.
Sans doute, pour faire venir des avions de renfort, deux des porte-avions d’escorte doivent-il poursuivre les navettes avec Pearl Harbor (où sont déployés des cuirassés anciens, dont le Maryland et le Colorado sont les plus puissants), mais il y a là de quoi constituer une puissante force aéronavale et une puissante force de combat de surface. Il est acquis que chacun des deux porte-avions d’escadre doit être accompagné d’un grand cuirassé et il est prévu que les deux CLAA ne devront en aucun cas être risqués en combat de surface – mais cela laisse encore des forces très importantes à la disposition de l’amiral Scott, chargé de contrôler les eaux de Guadalcanal pendant la nuit.
………
Une partie de ces forces vont bientôt être engagées dans une nouvelle opération de renforts : le 8e Rgt de Marines et divers éléments d’appui de la 2e Division USMC viennent de partir pour Guadalcanal – leur convoi est déjà en mer. Dans quelques jours, la 2e Division USMC sera entièrement déployée dans l’île.
Par la suite, ce sera au tour de la Division Americal (ou 23e DIUS) de prendre le relais de la 1ère Division USMC à Guadalcanal. Il est prévu que l’évacuation progressive de la 1ère Division et sa remise à neuf s’accompagnent de la diffusion de son expérience à la 3e Division USMC. Les trois divisions de l’USMC pourront ainsi être utilisées dans les assauts prévus à partir de la mi-1943.


Notes
1- Deux destroyers britanniques ont déjà à cette date été transférés à la Marine Royale Néerlandaise. Ils doivent, à terme, rejoindre l’escadre britannique de l’Océan Indien, ce sont les HrMs Van Galen (ex-HMS Nonpareil) et Tjerk Hiddes (ex-HMS Noble).
2- Ces deux derniers sont des destroyer-leaders armés de huit 5 pouces. La plupart des autres destroyers US sont armés de quatre (pour les plus anciens) ou cinq canons de 5 pouces.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3467

MessagePosté le: Mer Oct 16, 2013 17:23    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Trois cuirassés de classe South Dakota : le South Dakota, l’Indiana et le Massachusetts. Les deux cuirassés rapides français Dunkerque et Strasbourg. Le croiseur de bataille anglais Renown.
Les grands porte-avions Enterprise et Hornet. Les porte-avions d’escorte Copahee, Long Island, Sangamon, Suwanee et Santee (les Sangamon et Suwanee sont les deux bâtiments qui ont failli être versés à la Marine Nationale).
Quatre croiseurs lourds “classiques”, les Américains Louisville, Northampton et Portland, plus le Français Tourville. Six croiseurs américains dotés de canons de 6 pouces à tir rapide, les Helena, Nashville, Phoenix et Saint-Louis (15 x 6 pouces), Cleveland et Columbia (12 x 6 pouces). Un croiseur léger plus “classique”, l’Australien Brisbane (ex Jamaica). Deux croiseurs anti-aériens, les Américains Juneau et San Diego.


Magnifique !!
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.
"Nous vaincrons car nous sommes les plus forts" (Reynaud) "Heureusement, sinon, qu'est ce qu'on aurait pris !" (Goscinny)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10402
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Oct 17, 2013 10:54    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, je parie que vous vous dites que tous ces beaux jouets, il vont bien servir un jour ou l'autre...
Ben oui.
Mais le problème, c'est qu'il faut le temps de l'écrire... et de le relire... donc, entr'acte, bref j'espère. Neuneu
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raven 03



Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1108
Localisation: loire (42)

MessagePosté le: Jeu Oct 17, 2013 11:55    Sujet du message: Répondre en citant

une petite question.
OTL, la classe Sangamon comportait 4 unités qui ont fait toute la guerre ensemble;

donc la question est:

ou est passé le AVG/CVE 28 USS Chenango ???

un oubli ou pas construit comme CVE en FTL ???
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10402
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Oct 17, 2013 12:12    Sujet du message: Répondre en citant

Le CVE-28 Chenango existe bien en FTL, mais il fait en ce moment (nov. 42) son métier de P-A d'escorte dans l'Atlantique...
Spoiler : il rejoindra Nouméa en Décembre.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raven 03



Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1108
Localisation: loire (42)

MessagePosté le: Jeu Oct 17, 2013 13:58    Sujet du message: Répondre en citant

ok
merci.
yvan
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1727
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Jeu Oct 17, 2013 18:57    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai l'impression que cela va marcher au canon du cote de Savo.......
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jubilé



Inscrit le: 03 Jan 2013
Messages: 731

MessagePosté le: Ven Oct 18, 2013 13:33    Sujet du message: Répondre en citant

Quel plaisir de voir nos navires combattre FTL.

Il m'arrive parfois de penser que le FTL est l'OTL, et l'OTL un délire de gamers sous extasy

Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3467

MessagePosté le: Ven Oct 18, 2013 18:10    Sujet du message: Répondre en citant

comme ils disent sur AH.com: Alien Space Bats - des chauve-souris extraterrestres de l'espace. Quoi ? (non je n'ai rien picolé avant d'écrire ce message).
en gros, si c'était une uchronie, le 20eme siècle serait décrié comme un livre (ou un scénario) très, très mal écrit. Et quelqu'un dirait "Pour rendre ce scénario historiquement possible, il faudrait l'intervention de chauve-souris extraterrestre de l'espace."

Sans dec..., quel est donc l'auteur calamiteux qui m'a écrit cette uchronie intitulée "le 20eme siècle" ? Shocked

La France tient 4 ans et demi contre l'allemagne en 14-18, mais s'effondre comme une bouse en 6 semaines 20 ans plus tard...
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.
"Nous vaincrons car nous sommes les plus forts" (Reynaud) "Heureusement, sinon, qu'est ce qu'on aurait pris !" (Goscinny)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alias



Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 649
Localisation: Dans les environs de Genève-sur-Léman

MessagePosté le: Ven Oct 18, 2013 21:42    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Sans dec..., quel est donc l'auteur calamiteux qui m'a écrit cette uchronie intitulée "le 20eme siècle" ? Shocked


Quelqu’un y a déjà pensé. Cool
_________________
Stéphane "Alias" Gallay -- https://alias.erdorin.org
Multi-classé rôliste / historien / graphiste / fan de rock-prog / utilisateur de Mac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Fantasque



Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 1333
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Oct 18, 2013 23:46    Sujet du message: Répondre en citant

(1) Les croiseurs armés de 6 pouces US ne sont pas équipés de "canons à tir rapide". Ce seront les 2 CL de la classe Worcestser de 1947. Les Brooklyn et leurs descendants sont armés de canons "normaux" mais tirant une munition semi-encartouchée, qui leur permet aun cadence de 8 à 10 c/min par arme.

(2) Les DD armés de 8 canons (considérés comme des DL) ont des canons ne pouvant tirer que sur des buts de surface alors que les autres DD US ont des canons polyvalents.

(3) Et nous savons tous, bien sur, que l'Autre s'en est mêlé et a signé son forfait dans ce coeur "qui bat, qui bat"...
_________________
Fantasque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10402
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Oct 18, 2013 23:55    Sujet du message: Répondre en citant

Fantasque a écrit:
(1) Les croiseurs armés de 6 pouces US ne sont pas équipés de "canons à tir rapide". Ce seront les 2 CL de la classe Worcestser de 1947. Les Brooklyn et leurs descendants sont armés de canons "normaux" mais tirant une munition semi-encartouchée, qui leur permet aun cadence de 8 à 10 c/min par arme.


Grmf.
Ils sont pas à tir rapide, mais ils tirent plus vite que les autres. Intéressant...
Heu, des canons à munitions rapides ? Rolling Eyes
(bon bon, je trouverai...)

@ Fantasque : et mon proverbe russe... ? Twisted Evil
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lebobouba



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 348
Localisation: Devant son écran

MessagePosté le: Lun Oct 28, 2013 21:05    Sujet du message: Répondre en citant

Je lis que dans le paragraphe du 11 novembre que le Primauguet est présent à Nouméa.
Normalement il devrait pas plutôt se trouver dans un chantier en train d’être refondu en CLAA en même temps que le Duguay-Trouin? Confused

(Annexe consacrée à l'état de la Marine Nationale au début de 1942)
La dite annexe indiquent que les deux navires ne seraient pas disponibles avant début 1943.

Ou alors les ouvriers américains ont bossé comme des damnés en trois-huit, sans compter les heures sup ? Shocked
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10402
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Oct 28, 2013 22:36    Sujet du message: Répondre en citant

Réponse hypocrite : c'était pour voir si vous suiviez.

Réponse vraie : c'est un loupé et c'est pour ça que vous êtes tous appelés à guetter ce genre de choses… Wink

Merci, je corrige !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivante
Page 2 sur 13

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com