Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Yamato et les cuirassés modernes américains
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Asie-Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Parmenion



Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 215

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 15:08    Sujet du message: Le Yamato et les cuirassés modernes américains Répondre en citant

Bonjour,

En relisant les mises en ligne "Pacifique" d'août et septembre 1942, j'ai cru comprendre, d'après une remarque de Casus Frankie, que le Yamato (et/ou le Musashi) devrait croiser la route des cuirassés modernes américains. Ce serait en effet "un petit plaisir" qui ravirait tous les amateurs. Mais quand aurait lieu cet affrontement ? La question n'est pas négligeable, car le facteur temps conditionne fortement la possibilité d'une telle rencontre (NB : ce qui suit s'appuie sur la proposition de stratégie pour le Pacifique - poussée centrale vers les Mariannes puis Okinawa, guerre sous-marine accrue, pas de débarquement ni à Formose, ni aux Philippines - que j'ai récemment postée dans le sujet concerné).

Si la prise de Guadalcanal intervient dans les mêmes eaux que OTL (février 1943), les conditions d'une telle rencontre deviennent rapidement très défavorables. On voit mal les Japonais :

1/ partir à la chasse des cuirassés US au petit bonheur la chance : il faut donc un point de fixation susceptible d'attirer et de retenir durablement la flotte US

2/ risquer leurs navires sans avoir la supériorité aérienne : or, l'arrivée des CV de la classe Essex et des CVL classe Independence courant 43, les nouveaux appareils américains, et la baisse de qualité de l'aéronavale japonaise après les pertes des Salomon vont rapidement faire basculer l'équilibre dans ce domaine

Pour réduire les risques (reconnaissances aériennes, menace sous-marine, etc.), maintenir l'effet de surprise et réussir à sauver des navires endommagés, il est également indispensable de disposer d'une base navale bien protégée et relativement proche (ce qui est le cas de Rabaul par rapport à Guadalcanal). Or, cette configuration est quasi-impossible à reproduire : l'autre grande base japonaise (Truk) est trop éloignée des futurs objectifs US (îles Marshall et Gilbert), qui ne méritent d'ailleurs sans doute pas de risquer le corps de bataille impérial.

Enfin, avec la disparition de Mac Arthur début 1942 (et donc de l'hypothèque de sa candidature aux élections de 1944), on peut douter que l'axe Nouvelle-Guinée / Philippines reçoive la même priorité que OTL. Exit donc, a priori, un nouveau Surigao.

Si l'axe Gilbert - Marshall - Mariannes - Iwo Jima - Okinawa s'impose FTL, ne restent donc que les Mariannes pour une telle rencontre, mais sans base navale proche... Ce serait quasiment du suicide, et on peut douter que les Américains laissent le Yamato approcher à portée de canon avec une quinzaine de CV et de CVL à disposition... (ou alors dans le cadre d'une opération Sho Go transposée dans les Mariannes, mais sans la protection et les conditions particulières de l'archipel philippin ??? Tout cela fait fortement penser à Zipang Wink

S'il doit se produire, un affrontement Yamato / Musashi vs cuirassés modernes US devrait donc se tenir soit avant la chute de Guadalcanal, à un moment où le combat n'est pas complètement perdu pour les Japonais (ce qui laisse une fenêtre assez étroite, à la fois en terme de temps et en terme de participants), soit juste après la chute de Guadalcanal, pendant la fin de la campagne des Salomons.

Je vous propose d'insérer ce combat en juin 1943, dans le contexte suivant [NB 2 : il faudra bien entendu vérifier la disponibilité des navires évoqués ci-dessous].

Après la chute de Guadalcanal, Yamamoto a bien conscience que Rabaul a vécu comme base pour la flotte impériale. Avant de la replier sur Truk et de laisser à Rabaul quelques croiseurs lourds chargés de harceler les navires US (comme OTL), il veut néanmoins donner un nouveau coup d'arrêt à la progression américaine, pour gagner du temps, remonter le moral dans les Salomons et porter un coup à celui des Yankees.

Ces derniers se sont emparés, le 21 février, des îles Russell, au NO de Guadalcanal. Début juin [temps gagné sur la chrono OTL grâce à l'absence de la conférence Trident et des objections de Mac Arthur, ce n'est pas négligeable, vous verrez pourquoi], ils débarquent en Nouvelle Géorgie, d'abord sur l'île Rendova puis à Munda Point. Leur flotte de débarquement stationne entre les deux îles.

Yamamoto sait que, avec leurs nouveaux porte-avions rapides qui entrent en service en masse, les Américains vont essayer à tout prix de détruire leurs homologues japonais. Il combine donc un double plan [qui rappellera sans doute quelque chose...] :

- utiliser ses porte-avions pour attirer les PA et cuirassés US vers le NNE
- détacher une force de cuirassés et de croiseurs lourds pour détruire la flotte ancrée devant Munda Point.

Pour cela, il fait augmenter considérablement le trafic radio à Rabaul jusqu'au 6 juin. Puis black out total et départ de la flotte. Au large de Rabaul, celle-ci se scinde en deux groupes :
- les PA, les cuirassés classe Kongo et les 2 CA classe Tone filent attirer les PA US
- la force d'intervention se divise également en deux : 6 CA ouvrent la route, suivis par le Yamato, le Musashi et le Mutsu, avec trois escadrilles de DD menés par Tanaka

Les Américains mordent à l'hameçon. Leur flotte de couverture (5 PA, 3 BB South Dakota) se porte vers le N. La force d'intervention rapide (Iowa, New Jersey, Dunkerque, Strasbourg, Renown) reste plus au sud pour pouvoir éventuellement couvrir Munda et Guadalcanal.

En milieu d'après-midi, le 7 juin, un coastwatcher repère la longue file des CA qui se dirige vers l'est et relaie l'info. Mais un grain lui fait manquer la suite du corps de bataille. Comme les CA japonais contournent la Nouvelle Géorgie par l'est, les forces de couverture US prennent position à l'est de Munda pour les arrêter (4 BB d'ancienne génération, dont le Maryland et le Colorado, 2 CA, 2 CL AA et une quinzaine de destroyers).

Informé, l'amiral US (Halsey Laughing ?) qui commande les PA décide de poursuivre les PA japonais vers le nord (le Tone et son sister-ship inondent le ciel d'hydravions pour se faire repérer), mais il renvoie à toute vapeur la force d'intervention rapide (commandée par Scott) vers le sud tel un marteau pour écraser les CA japonais contre l'enclume des rescapés de Pearl Harbor.

Cependant, vers 23h, les vétérans US, bien alignés pour barrer le T aux CA nippons, ont la surprise de voir surgir dans leur dos... les deux cuirassés géants et le Mutsu. Tanaka fait un premier ménage à coups de torpilles qui désorganisent la ligne US. Cette dernière se scinde en deux : les BB se retournent contre le Yamato et cie, les CA et CL qui ne sont pas déjà en train de couler essayent de s'opposer aux CA japonais.

Les CA japonais font rapidement place nette et se précipitent sur la flotte de transports, qu'ils commencent avec entrain à transformer en cimetière d'épaves.
Entre cuirassés, la messe est plus longue, mais elle se termine de la même façon : 2 BB US coulés, les deux autres tellement endommagés qu'ils n'ont d'autre ressources que de s'échouer sur les (nombreux, attention Wink ) hauts fonds des voisinages. Les BB japonais n'ont pas subi de dommages rédhibitoires (quelques coups au but, plusieurs coups contre la flottaison arrière du Musashi).

La suite de la bataille est marquée par trois coups de théâtre.

Tout va donc pour le mieux pour les Japonais quand, le 8 juin, sur les coups de deux heures du matin, le Mutsu explose pour une raison inconnue [cf. les raisons de l'explosition du Mutsu OTL]. Le feu d'artifice offre un beau point de vue à la force rapide alliée, qui arrive à toute vapeur, et se divise en deux groupes : Dunkerque, Strasbourg et Renown fondent sur les CA japonais, alors que l'Iowa et le New Jersey filent engager les BB japonais survivants.

Le NJ commence à engager à portée maximale, et avec l'aide de son radar, l'un des deux cuirassés géants. Coup de chance, sa première salve met un coup au but à 28 500 mètres ! L'obus de 406 tombe, presque à la verticale, sur la tourelle arrière de 155mm du Musashi (récupérée du Mogami lorsque ce dernier a reçu du 203mm, et dont le blindage n'a pas été mis au même niveau que le reste du navire). L'obus perfore le toit de la tourelle et détonne dans la soute à munition. La tourelle de 155 est soufflée, le choc bloque complètement la tourelle arrière de 457mm. La fumée qui envahit le navire entraîne l'évacuation d'une partie des machines ; la vitesse tombe à 15 noeuds.

Le NJ et l'Iowa en profitent pour continuer à matraquer le Musashi, tout en prenant quelques coups au but qui ravagent leurs superstructures et mettent hors d'usage une des tourelles de l'Iowa. Le NJ force alors l'allure (33 noeuds) pour prendre le Musashi en tenaille avec l'Iowa, quand il s'échoue avec une incroyable violence sur un récif inconnu. La coque s'ouvre sur une vingtaine de mètres et l'eau s'engouffre alors que le choc a entraîné une panne électrique générale (plus de machines, de lumières, de pompes, de transmissions, etc.).

Devant ce rebondissement, le Yamato et le Musashi s'acharnent sur le NJ, incapable de se déplacer et de riposter, et les DD de Tanaka participent au massacre avec une demi-douzaine de torpilles. Le NJ finit par chavirer (et par entraîner avec lui l'amiral Scott, qui a quand même commis beaucoup trop d'erreurs FTL pour être autorisé à survivre...).

L'Iowa est alors en mauvaise posture, d'autant que le Musashi a retrouvé toute sa vitesse, lorsque l'arrivée des CA nippons en fuite (3 coulés sur 6), et les salves des Dunkerque, Strasbourg et Renown qui volent au secours de l'américain, incitent les Japonais à rompre le combat devant ce nouvel adversaire.

Néanmoins, le Strasbourg les poursuit et pilonne violemment le Musashi. Une salve l'atteint de trois obus de 330mm : l'un frappe la tourelle arrière, deux autres explosent à l'arrière, contre la flottaison, à l'endroit où les 406 du Maryland avaient déjà frappé. Le choc est si violent, pour cette zone déjà fragilisée, que l'arbre tribord est arraché et que plusieurs chaudières explosent. Devant un retour du Yamato, le Strasbourg est obligé de cesser la poursuite.

Au final, une nette victoire japonaise :
pertes US : 4 BB anciens détruits, 1 BB récent coulé, 1 (Iowa) endommagé, 1 CA et 2 CL AA coulés, 1 CA endommagé, sans compter les transports perdus, le matériel coulé, etc.
pertes japonaises : 1 BB, 4 CA coulés, 1 BB et 2 CA endommagés

Conséquences :

1/ alors que le Yamato rejoint Truk avec les PA, le Musashi, qui se traine à 12 noeuds, est coincé à Rabaul, et devient la cible des attaques US (sur le modèle de Brest en 1942). Il est, de plus, gravement endommagé par des nageurs de combat alliés [d'après ce que j'ai lu, ça fera plaisir à quelqu'un sur le forum Wink]. Finalement, il parvient à s'échapper vers Truk, mais reste inutilisable jusqu'en juin 1944

2/ sonnés par cette nette défaite, les Américains décident de sortir au plus vite leurs navires du dédale d'îles des Salomons, qui avantagent trop la maîtrise japonaise du combat au canon. Ils se contentent d'occuper les îles vides ou faiblement défendues des Salomons, notamment Vella Lavella, et soumettent Rabaul, Bougainville et les autres garnisons japonaises à un sévère blocus aérien, laissant leurs garnisons pourrir sur place.

3/ Nimitz obtient dès juillet 1943 l'autorisation de lancer l'assaut contre les Gilbert, en privilégiant les îles peu défendues.
_________________
Parmenion
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1405
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir


Citation:
Tout va donc pour le mieux pour les Japonais quand, le 8 juin, sur les coups de deux heures du matin, le Mutsu explose pour une raison inconnue [cf. les raisons de explosion du Mutsu OTL].


Le cas du Mutsu a été scellé dans le post "1943: la guerre continue pour les nageurs de combat italiens - page 4". Il est victime d'une attaque des maïale le 13 septembre 1943 à Truk.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raven 03



Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1004
Localisation: loire (42)

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 18:09    Sujet du message: Répondre en citant

bonjour,

une question ,
1iere moitié de 1943 ,ce n'est pas un peu tot pour que les japonnais est dejà une petite idée de ce qui va leur tomber sur la tete ...???
(la 3e /5e flotte US)
avec une aeronavale au 36e en dessous , provoquer un engagement de cuirassés dans le slot me parait optimiste...

Quant à Truk (ou plutot Chu'uk) c'est plutot bien placé comme base arriere pour contrer des opérations dans les Gilberts ou les Marshalls...d'ou les raids à venir ( Decima MAS et US Navy )

mais un engagement restreint reste possible ( et est ,je crois , prevu )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zipang1



Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 304
Localisation: Vic-en-bigorre

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 18:18    Sujet du message: Répondre en citant

et a Guadalcanal ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mescal



Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 71
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 18:29    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant.
(quoiqu'au fond, je vois plutot les japonais garder leur big units jusqu'à ce que tout soit foutu - dans un remake de Leyte a Formose ou Okinawa)

Quelques petits soucis techniques tout de même

Citation:
Je vous propose d'insérer ce combat en juin 1943

Petit problème : OTL, l'Iowa finit juste ses essais au printemps 43, et le New Jersey entre au service actif seulement le 23/05/43.
Il faudrait avancer leur construction de 4 à 6 mois. Je ne suis pas sur que ca tienne.

Citation:
Leur flotte de couverture (5 PA, 3 BB South Dakota) se porte vers le N. La force d'intervention rapide (Iowa, New Jersey, Dunkerque, Strasbourg, Renown) reste plus au sud pour pouvoir éventuellement couvrir Munda et Guadalcanal.

Pas moyen à mon avis que les Americains séparent les Iowa des porte-avions. Ils ont expérimenté OTL que les SoDak & North Carolina sont un peu 'limite' en vitesse pour accompagner les PA. Les Iowas n'ont pas ce souci.

Sur le combat de nuit & les dommages japonais : il faut savoir quelle est la portée du duel d'artillerie (je ne me souviens plus quels radar les cuirassés US embarquent à cette date)
Le Yamato a beau être sérieusement blindé, les Colorado & Maryland peuvent théoriquement obtenir des pénétrations pour toute portée inférieure à 17 ou 18000 metres - ca ne le tuera pas en un coup, mais ca va vite faire beaucoup de gros dommages.

Citation:
un coup au but à 28 500 mètres ! L'obus de 406 tombe, presque à la verticale

31.5° en fait
Et ce n'est pas la portée max. OTL, l'Iowa et le NJ ont engagé le destroyer Nowaki à des portée supérieures à 35 000 yards (32 km) - et l'ont encadré.

(et sinon, entre le NJ qui s'échoue et le Mutsu qui pete sans prévenir, ca fait une bataille bien marquée par le sceau du hasard)
_________________
Olivier
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zipang1



Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 304
Localisation: Vic-en-bigorre

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

mais il n"y a pas 2 cuirassés américains qui ont interceptée des renforts japonais sans soutiens à Guadalcanal ? Question
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mescal



Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 71
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 20:09    Sujet du message: Répondre en citant

OTL le Washington et le South Dakota (et 4 destroyers) ont intercepté la force de soutien d'une tentative de renforcement des Japonais le 15/11/42.
La force de soutien était constituée d'un cuirassé (Kirishima, coulé par le Washington), 2 croiseurs lourds, 2 croiseurs légers et 9 destroyers.
C'est l'aviation qui s'est chargée des cargos.
_________________
Olivier
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lynx999



Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 179
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien, la bataille est spectaculaire (je trouvais pas d'adjectifs) et ça me donne une raison de plus d'acheter le tome 3!

Néanmoins je trouve que le hasard à un rôle un peut trop important comme l'a dit Mescal.

Et il faut un grand courage au Strasbourg pour s'attaquer seul aux 2 plus puissants cuirassées du monde!
_________________
"Tranquille, souriant à la mitraille anglaise,
La Garde Impériale entra dans la fournaise"
Victor Hugo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
zipang1



Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 304
Localisation: Vic-en-bigorre

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

alors si le Yamato ou son jumeau en escorte ,ça ferait une belle bataille.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lynx999



Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 179
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 20:29    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas bien compris ce que tu as voulu dire Zipang
_________________
"Tranquille, souriant à la mitraille anglaise,
La Garde Impériale entra dans la fournaise"
Victor Hugo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
zipang1



Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 304
Localisation: Vic-en-bigorre

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 20:38    Sujet du message: Répondre en citant

ce que je veux dire c'est que les japonais ont dans les 10000 hommes dans cette action ,l'amirauté japonaise peut ce décider a renforcer les escortes des renforts
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lynx999



Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 179
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 20:57    Sujet du message: Répondre en citant

On pourrait imaginer le Mutsu gravement endommagé lors de la bataille est achevé par les italiens. C'est un assez bon compromis, non?
_________________
"Tranquille, souriant à la mitraille anglaise,
La Garde Impériale entra dans la fournaise"
Victor Hugo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lynx999



Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 179
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 21:02    Sujet du message: Répondre en citant

Et est-on sur que 2 super cuirassés et 3 croiseurs lourds plus ou moins endommagés s'enfuient face à un cuirassé endommagé et 3 croiseurs de bataille? (puisque je considère les Dunkerque comme des croiseurs de bataille)
_________________
"Tranquille, souriant à la mitraille anglaise,
La Garde Impériale entra dans la fournaise"
Victor Hugo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
zipang1



Inscrit le: 25 Mai 2013
Messages: 304
Localisation: Vic-en-bigorre

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 21:07    Sujet du message: Répondre en citant

il en faut beaucoup pour endommager ou couler les super-cuirassés japonais
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lynx999



Inscrit le: 25 Mar 2013
Messages: 179
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar Juin 25, 2013 21:16    Sujet du message: Répondre en citant

Oui et en dehors du Iowa déjà bien touché, seul les 6 canons du Tenown sont susceptibles de gêner les japonais.
_________________
"Tranquille, souriant à la mitraille anglaise,
La Garde Impériale entra dans la fournaise"
Victor Hugo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Asie-Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com