Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Guerre secrète soviétique: l'opération Courriers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Sam Jan 05, 2013 14:24    Sujet du message: Guerre secrète soviétique: l'opération Courriers Répondre en citant

- édité le 6 janvier 2013 pour le choix des unités et chefs allemands. Du coup, faut-il rattacher l'épisode au secteur Nord (le IIe Corps en dépend) ou au secteur Centre?

Août 1942
13 – Le Front Russe
Borodino : riposte sur le Dniepr

1er août
Sur le Front

– Secteur nord et Mer Baltique
Autour du lac de Pskov, le 2e Front Balte marque le pas après les violents combats des jours précédents, mais une forte activité aérienne donne à croire que les Soviétiques n’ont pas renoncé à l’offensive sur le front nord-ouest. Des tirs d’artillerie et coups de main localisés tiendront les Allemands en haleine pendant toute l’opération Borodino.

– Nevel et Minsk – Opération Courriers
Le IIe Corps d'Armée allemand, ou ce qui en reste, est déployé entre Ostrov et Nevel. Il a cependant établi une solide base défensive. Nevel est un nœud ferroviaire important, et si la ligne de Leningrad à Vitebsk est encore inutilisable du côté allemand, elle semble très active du côté russe où les renseignements indiquent un afflux continuel de troupes entre Pskov et Velikiye Louki. Aujourd’hui, le général von Seydlitz-Kurzbach, chef de la 12e D.I., a vu arriver deux transfuges russes. Ceux-ci ont eu de la chance de tomber sur un aristocrate civilisé et non sur un boucher SS : il les envoie aussitôt à Minsk au colonel Kinzel, de l’Abwehr, chef du département des Armées étrangères de l’Est. Les deux Russes se présentent comme des novices attirés par la vie monastique et se réclament d’un abbé de Pskov qui a « fraternisé » avec les Allemands en juillet. L’abbé, anticommuniste convaincu, évacué vers Minsk lorsque les troupes rouges ont repris la ville, se porte garant des jeunes gens. Par eux, l’Abwehr apprend l’existence d’un réseau clérical antisoviétique dirigé par un archevêque, Mgr Ratmirov. Ils confirment qu’une offensive ennemie importante est en préparation dans le secteur du IIe Corps, sans doute pour prendre à revers les troupes qui se battent autour du lac de Pskov.

(...)

13 août
Sur le Front
– Secteur nord et Mer Baltique


Opération Courriers
Entre Ostrov et Nevel, le IIe Corps (12e, 32e et 121e D.I.) reçoit enfin l’ordre de se porter vers Vitebsk. Il arrivera trop tard pour renverser le cours de la bataille. L’Abwehr, curieusement, conserve sa confiance aux deux soi-disant moines qui avaient contribué à retenir le IIe Corps loin des combats. Le départ du colonel Kinzel, nommé chef d’état-major du XXIXe Corps d'Armée, explique peut-être ce défaut d’attention. Kinzel sera remplacé à la tête de l’Abwehr-Ost par le colonel Reinhard Gehlen, officier zélé mais qui ne parle pas le russe.

– Secteur Centre – Saillant de Smolensk – Opération Borodino
A partir de 04h00, l’artillerie soviétique commence à pilonner le front tenu par la 197e D.I.

(...)
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.


Dernière édition par patrikev le Dim Jan 06, 2013 21:31; édité 6 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5657
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Sam Jan 05, 2013 15:39    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant !
Ce sont, je suppose, des éléments historiques ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chasseur de Vincennes



Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 182
Localisation: au pied du plus haut donjon d'Europe

MessagePosté le: Sam Jan 05, 2013 16:08    Sujet du message: Répondre en citant

Mêmes soviétiques, les russes pratiquaient déjà la "maskirova"!

Quelques coquilles à corriger: "2e Front Balte marque", "Ceux-ci ont".
_________________
Dura lex sed lex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Sam Jan 05, 2013 16:42    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour les coquilles, j'ai corrigé.

"Courriers" est tout à fait historique (mémoires de Soudoplatov). OTL, l'opération a commencé à Kalinin (Tver) pendant la brève occupation allemande de l'hiver 41-42, mais FTL, les Allemands n'ont pas été jusque-là. L'abbé de Pskov (vrai collabo) et ses deux moinillons (vrais agents) sont OTL. Les différents clergés soviétiques étaient truffés d'agents du NKVD, j'aurai peut-être l'occasion de parler de l'archevêque arménien de Téhéran qui en était aussi.

Une autre manœuvre d'intoxication, "Monastère" (pour les Allemands, "Affaire de l'agent Max") devrait démarrer plus tard dans l'année.

Je ne crois pas que Schwerin ait été mêlé à l'une ou l'autre affaire. Je l'ai introduit pour préciser la situation du PzGr 3, je crois que c'est à peu près cohérent avec le reste de la chrono.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2013 17:53    Sujet du message: Re: Guerre secrète soviétique: l'opération Courriers Répondre en citant

patrikev a écrit:
Août 1942
13 – Le Front Russe
Borodino : riposte sur le Dniepr

1er août
Sur le Front


...
Secteur centre
– Nevel et Minsk – Opération Courriers


Le PanzerGruppe 3, ou ce qui en reste, est déployé autour de Nevel. Très éprouvé lors de l’offensive de Timochenko trois semaines plus tôt, il n’a plus qu’une poignée de chars utilisables. Il a cependant établi une solide base défensive. Nevel est un nœud ferroviaire important, et si la ligne de Leningrad à Vitebsk est encore inutilisable du côté allemand, elle semble très active du côté russe où les renseignements indiquent un afflux continuel de troupes entre Pskov et Velikiye Louki. Aujourd’hui, le colonel comte Gerhard von Schwerin, chef du 76e régiment d’Infanterie motorisée (20e division d’Infanterie motorisée), a vu arriver deux transfuges russes. Ceux-ci ont eu de la chance de tomber sur un aristocrate civilisé, descendant des rois slaves obodrites, et non sur un boucher SS : il les envoie aussitôt à Minsk au colonel Kinzel, chef du département des Armées étrangères de l’Est de l’Abwehr. Les deux Russes se présentent comme des novices attirés par la vie monastique et se réclament d’un abbé de Pskov qui a « fraternisé » avec les Allemands en juillet. L’abbé, anticommuniste convaincu, évacué vers Minsk lorsque les troupes rouges ont repris la ville, se porte garant des jeunes gens. Par eux, l’Abwehr apprend l’existence d’un réseau clérical antisoviétique dirigé par un archevêque, Mgr Ratmirov. Ils confirment qu’une offensive ennemie importante est en préparation dans le secteur du PanzerGruppe 3, sans doute pour prendre à revers les troupes qui se battent autour du lac de Pskov.

13 août
Sur le Front
– Secteur nord et Mer Baltique

– Secteur centre – Opération Courriers


Entre Ostrov et Nevel, les 14e, 18e et 20e divisions d’Infanterie motorisée reçoivent enfin l’ordre de se porter vers Vitebsk. Elles arriveront trop tard pour renverser le cours de la bataille. L’Abwehr, curieusement, conserve sa confiance aux deux soi-disant moines qui avaient contribué à retenir le PanzerGruppe 3 loin des combats. Le départ du colonel Kinzel, nommé chef d’état-major du XXIX. ArmeeKorps, explique peut-être ce défaut d’attention. Kinzel sera remplacé à la tête de l’Abwehr-Ost par le colonel Reinhard Gehlen, officier zélé mais qui ne parle pas le russe.


(...)


En fait, le choix est à revoir parce que le PzGr 3 a déjà été transféré vers Gomel, beaucoup plus au sud: il fait partie de la réserve blindée destinée à Typhon et à laquelle Hitler ne veut absolument pas toucher. Heureusement, j'ai trouvé une autre unité et un officier qui a à peu près le profil pour le secteur de Nevel.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11034
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2013 18:18    Sujet du message: Re: Guerre secrète soviétique: l'opération Courriers Répondre en citant

patrikev a écrit:

En fait, le choix est à revoir parce que le PzGr 3 a déjà été transféré vers Gomel, beaucoup plus au sud: il fait partie de la réserve blindée destinée à Typhon et à laquelle Hitler ne veut absolument pas toucher. Heureusement, j'ai trouvé une autre unité et un officier qui a à peu près le profil pour le secteur de Nevel.


Heu, lesquels ? Rolling Eyes
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2013 18:25    Sujet du message: Répondre en citant

Nos messages se sont croisés, voir ci-dessus. Von Seydlitz-Kurzbach a de bons états de service OTL: défense de la poche de Demyansk, plus tard 6e Armée et Stalingrad, puis Comité de l'Allemagne libre.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5657
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2013 19:23    Sujet du message: Répondre en citant

De façon générale, quand des corrections sont apportées à des messages existants, il faut les signaler (en rouge p.ex.) et si possible les dater.

Le choix initial de prendre des divisions motorisées pour renforcer le front à Smolensk est logique. Les unités pédestres du IIème corps vont certainement mettre plus de temps à arriver.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Dim Jan 06, 2013 21:39    Sujet du message: Répondre en citant

Fait et effectué.

Les divisions motorisées, c'était aussi mon idée au départ, mais le Führer ne veut pas qu'on touche à sa future PanzerArmee, ce que les Soviétiques savent probablement par d'autres sources. La distance de Nevel à Vitebsk et Roud'na est faisable à pied en quelques jours, et j'avais une filière d'intox qui passait par Pskov et pas par le sud.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1775

MessagePosté le: Mar Jan 08, 2013 21:48    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit post-scriptum à Courriers:

13 août
Sur le Front
– Secteur nord et Mer Baltique

Opération Courriers

Entre Ostrov et Nevel, le IIe Corps (12e, 32e et 121e D.I.) reçoit enfin l’ordre de se porter vers Vitebsk. Il arrivera trop tard pour renverser le cours de la bataille. L’Abwehr, curieusement, conserve sa confiance aux deux soi-disant moines qui avaient contribué à retenir le IIe Corps loin des combats. Le départ du colonel Kinzel, nommé chef d’état-major du XXIXe Corps d'Armée, explique peut-être ce défaut d’attention. Kinzel sera remplacé à la tête de l’Abwehr-Ost par le colonel Reinhard Gehlen, officier zélé mais qui ne parle pas le russe.
Autant que par la ruse des deux faux moines (et vrais agents du NKVD), les Allemands ont été abusés par l’importance du trafic "fantôme" sur les lignes Leningrad-Pskov et Leningrad-Nevel, très repérable par observation aérienne et faisant croire à l’imminence d’une nouvelle offensive dans le secteur nord-ouest. Une conductrice de locomotive en a gardé un souvenir perplexe : "Parfois, nous recevions des ordres vraiment bizarres. En août 42, on nous a fait faire des dizaines d’allers et retours sur la même ligne avec des wagons vides. Mon mari me disait que c’était sûrement à cause d’un bureaucrate qui essayait de rattraper son quota de kilomètres(*)."


(*) Maria A. Arestova, conductrice de locomotive, citée par Svetlana Alexeievitch, « La guerre n’a pas un visage de femme », Presse de la Renaissance, 2004.
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joukov6



Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 281
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mer Jan 09, 2013 10:06    Sujet du message: Répondre en citant

La tournure du début de la phrase est bizarre, normalement on dit "autant que... et que...", là dans la phrase on dirait qu'il manque un bout. S'il y a juste la ruse des deux moines je pense qu'il vaudrait mieux utiliser "Grâce à".
_________________
"Une assemblée pour décider doit avoir un nombre impair, mais trois, c'est déjà trop."
Maréchal Foch.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11034
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Jan 09, 2013 10:58    Sujet du message: Répondre en citant

Heu, non, Joukov6.
C'est une tournure assez peu fréquente, mais très correcte. Elle inverse simplement, pour obtenir un effet "soutenu", deux parties de la phrase. La rédaction "simple" aurait été "Les Allemands ont été abusés par l’importance du trafic "fantôme" (...) autant que par la ruse des deux faux moines (et vrais agents du NKVD)."

Evidemment, la variété des rédacteurs de la FTL conduit à une juxtaposition des styles qui peut surprendre.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com