Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La gestapo En France en FTL.
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7583

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 15:47    Sujet du message: La gestapo En France en FTL. Répondre en citant

Je viens de passer plus d'un mois à faire des recherches sur le fonctionnement de la gestapo. Tout à commencé lorsque j'ai découvert dans une bouquinerie un livre que je ne connaissais pas sur le sujet.
Comme il était ancien (1962), j'ai cherché à compléter ma vision par des recherches et j'ai fini par découvrir que la Gestapo "française" n'aurait jamais dû exister selon les accords d'armistices eux-mêmes. on doit à un travail de sape du redoutable Helmut Knochen https://fr.wikipedia.org/wiki/Helmut_Knochen
qu’elle ait fini par exister d'abord à Paris, puis en zone occupé, puis en zone libre.
Ce serait un bon sujet d'uchronie : " Et si la Gestapo n'avait pas existé en France ?"
Mais le but de ce post est de débattre du fonctionnement de la Gestapo en FTL. Parce que l'on est toujours parti du point de vue qu’elle fonctionnait comme OTL et en fait c'est impossible (je vais m'en expliquer plus bas).

1°) Le R.S.H.A

Le Reichssicherheitshauptamt (Office central de la sécurité du Reich, abréviation : RSHA) est une sorte de... mutant à la fois un organisme étatique du Reich allemand et du parti N.S.D.A.P. Parce qu'en Hitlérie le parti et l'état sont indifférenciés. Comment décrire ce monstre ? C'est un super-organisme de sécurité qui regroupe le Renseignement civil ( et même militaire après l'éviction de l'Abwehr) les différentes polices, les gardes frontières, les douaniers, la S.S., la S.A.

Organigramme :
[img] https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/38/Rsha_1941.svg?uselang=fr [/img]

Je n'entrerai s pas dans le détail du fonctionnement du R.S.H.A. mais la Gestapo fait parti de ce monstre bureaucratique malfaisant, rempli de querelles de territoires, de haines et de mépris réciproques entre coteries dirigées par des pontes nazis et ou l’inefficacité procédurière, le cloisonnage, côtoient le zèle fanatique et le mépris de la vie.

2°) Après la défaite française :

OTL, la situation est claire (tout au moins officiellement) :
Citation:
Directive de travail données par l'administration militaire (état-major de l'armée _ Q.G. n° 800/40_ 22 août 1940 :
(...) il n'est pas du ressort de l'administration militaire de s’immiscer dans les affaires de politique intérieure française pour l'améliorer. pour toutes les mesures administratives qu’elle sera appelée à prendre, l'administration militaire devra empruntér, par principe, le canal des autorités française


En traduction claire, les "terroristes" sont du ressort de la police française. Il faut comprendre, ce n'est pas une mesure de bonté. mais placer les "terroristes" sous la responsabilité de Vichy faisait gagner sur deux tableaux:
1°) Pas besoin de placer partout des postes de police pour surveiller les français, ou de trouver des informateurs, des auxiliaires et des enquêteurs parlant français.
2°) Cela décharge l'armée d'occupation du rôle impopulaire de s'occuper des "terroristes" et oblige Vichy à être encore plus proche de l'Occupant en se chargeant du sale boulot.

En théorie, Hitler avait cédé à l'armée. Elle seule aurait autorité à l'ouest la Gestapo et la S.S. ne pourraient sévir qu'en Pologne (et plus tard en URSS), les Allemands se conduiraient de manière "civilisée" ou Korrecte (avec un K à l'Allemande) à l'ouest.
Sauf que se fier à la parole d'Hitler...

Il y aurait matière à un excellent roman pour raconter comment la S.S. réussit avec seulement une vingtaine d'hommes arrivés en douce en uniforme de la Geheime Feld Polizei (police secrète de campagne ou G.F.P.) dans des camions munis d'une (fausse) immatriculation militaire. On peut (et on doit) détester un homme comme Helmut Koschen... mais on ne peut que rester admiratif à voir comment il réussit en moins de deux ans à partir de ce misérable Sonderkommando complètement illégal à faire de la Gestapo le premier organisme policier en France. Toutefois, ce véritable roman se déroule OTL et... les conditions de la FTL sont très différente.

FTL :

La situation est très différente en FTL. Pas de zone libre, pas de Vichy et un gouvernement de collabo qu'il ne'a dès le départ de pouvoir que par l'Occupant. Je pense donc que la situation en France sera calquée sur un projet de placer les polices françaises sous le commandement directe de la Gestapo.
OTL, le 5 mai 1942, Himmler vint à Paris installa personnellement Karl Albrecht Osberg à la tête de la Gestapo française. FTL, lui (ou un autre) devrait arriver dans les bagages de l'armée faute d'une police française vraiment apte à gérer les terroristes et les Juifs.
Cependant OTL, le projet de subordination de la police française à l'Occupant échoua à cause de René Bousquet.
Loin de moi l'idée de pâmer d'admiration devant ce traître et ce boucher... mais il faut reconnaître que cette étrange "résistance" à l'Occupant fut une épine dans le pied pour Olberg.
Cela dit OTL la Gestapo n'eut pas à dépêcher du personnel "de liaison" auprès de tous les commissariats et préfectures de police... or, la Gestapo en France a toujours manqué de personnel. Dans les faits, ce fut aussi un bien pour son fonctionnement.
EN FTL, il est évident que ce projet sera mené à bien et donc que chaque police et milice collabo aura des "agents de liaison" de la Gestapo "conseillant" ses chefs.

3°) Organisation de la Gestapo en France en FTL :

La Gestapo en France reproduit en plus petit l'organisation du R.S.H.A mais n'a que 6 Amt :

Police : Ordnungpolizei (ORPO) ou police d'ordre et Sicherheitspolizei (SIPO-SD), police de sûreté. Chacune est sous le commandement d'un Befehlshaber (un commandant) L'ORPO est installé au 49 rue de la faisanderie et fut commandé jusqu'en 1943 par Scheinichen, remplacé après par Scheer. Le Sipo-S.D. sera commandé par Knochen et ses services sont rue des Saussaies et Avenue Foch.
Service régionaux : principaux -> Bordeaux, Rouen et Dijon; secondaires -> Châlons-sur-Marne, Nancy, Orléans, Poitiers, Rennes, Saint-Quentin.
Kommandatur locale : chaque kommandatur avait des agents de l'Orpo et de la Sipo-S.D.

La Sipo-S.D. est elle-même divisée en sept services. La section a une section bis dit II Pol chargée des relations avec la police française (et sa surveillance) ainsi que de l'étude des problèmes juridiques. Elle est également chargée de la liaison avec l'administration militaire qui gérait les prisons

La section III tenait à jour la liste "Otto" établie à l'origine par la Propaganda Staffel qui contrôlait la presse française. Cette liste signalait les ouvrages interdits. Elle assurait également la surveillance des bureaux d'achats allemands, ainsi que du S.T.O. (Service du Travail Obligatoire) en liaison avec le Gauleiter Saukel

La section IV était la Gestapo proprement dite, chargée de la lutte contre les "ennemis de l'état" c'est à dire en France les "Terroristes". Elle comprenait aussi une équipe spécialisée dans l'interception des radio-signaux et dans la constitution de messages pièges. La section IV était également chargée de séparer les "terroristes" qui seraient jugés par un tribunal militaire (qui étaient Korrectes) de ceux qui seraient détenus sans jugement par la Gestapo. Enfin, elle choisissait les otages à exécuter dans les prisons en cas de représailles.

Le SonderKommando IV J (plus tard appelé IV B4) était spécialisé dans la "menace juive" dirigée par Dannecker, ellel recevait directement ses ordres de Eichmann à Berlin.
OTL Dannecker insupportait Knochen qui réussit à le faire muter par mesure disciplinaire. Il fut remplacé par le bras droit d'Eichmann le Hauptsturmführer Brünner.
La sec
Pour donner une idée de l'indépendance de cette sous-section, elle disposait de son propre parc de 25 véhicules et réquisitionnait le carburant directement auprès de l'armée, sans passer par l'administration de la Gestapo française.

La sous-section IV 5 était chargée des "missions spéciales"

La sous-section IV N était un service de "pénétration" des services de renseignement adverses. C'est à dire qu'elle infiltrait les services ennemis avec des agents-doubles.

Les Parisiens eurent beaucoup à souffrir du sous-service suivant, l'Intervention-Referat, installé au 48 rue Villlejust. Il recrutait des tueurs parmi les Français (FTL les différentes "polices" collabos) ils montaient coups de mains, enlèvements et exécutions de personnalités. Ils intervenaient quand le S.D. et la Gestapo ne voulaient pas apparaître... en bref quant le soupçon de légalité que la Gestapo feignait de respecter la gênait.

La sous-section suivante devrait FTL voir ses effectifs grimper en flèche par rapport à l'OTL. Il s'agit de la Section IV de la police de secours ... la Gestapo à des noms merveilleux le "secours" en question est l'aide "amicale" de cette dernière à la police collabo. Il s'agit en fait d'une école de police pour la formation des agents auxiliaires. Elle est dirigée par un Alsacien, Bickler.

Les deux sous-sections utilisèrent largement des prisonniers de droits communs qu'ils sortirent de prison pour les aider.
Il faut absolument que je présente les trois célébrités formés par cette école :
-Henri Chamrlain, membre du milieu dès 39, se rallia à la Gestapo dès 40 après s'être évadé du camp de Cépoy où il était détenu (droit commun) en compagnie de plusieurs agents allemands.
- L'ex-commissaire Bonny : ce policier Ripoux fera tandem avec le précédent dirigeant une sous-section de l'Amt IV au 93 de la rue Laurison... le nom devrait dire beaucoup à ceux qui connaissent l'histoire de la Résistance !
- Martin dit "Ruby de Mérode" célèbre pour avoir combiné ses activités auprès de l'Occupant, le permis de port d'arme et l'Ausweiss spécial avec de "saines activités" perquisitions servant de prétextes à des vols "légaux", chantages, trafics en tout genre.

Section V, ou Kripo (police criminelle) partage avec la section IV le pouvoir de décider des arrestations, des interrogatoires et des perquisitions. Elle est dirigée par Boemelburg jusqu'en 43. Il s'agit d'un vrai policier professionnel qui s'est retrouvé là par suite de promotions internes. En 1943, il fut gentiment mis de côté car il commençait à souffrir de "sénilité". Il semble en fait que les choses allaient trop loin pour cet homme qui n'était pas un nazi fanatique et qu'il fit de la résistance passive. Il semble que ses supérieurs aient compris que Boemelburg désapprouvait leurs méthodes mais le respectaient et le couvrirent... Il a eu énormément de chance. Il fut remplacé par Stindt.
Pour la petite histoire, OTL, Boemelburg fut ensuite attaché à la personne de Pétain qu'il suivit à Sigmaringen.
En principe, son rôle en France est de lutter contre le marché noir... sauf que souvent c'était la section IV qui organisait le marché noir. En pratique, elle s'occupait de l'anthropologie des détenus, du signalement des individus recherchés, des expertises d'armes, des relevés d'empreintes etc...

La section VI se charge du renseignement politiques et de la surveillance des étranges. A Paris, elel dispose de 7 Kommandos spécialisés. chacun d'entre eux est tout un roman...
Le Sonnkommando Pannwits par exemple démantela le réseau Rote Kapelle (la Chapelle Rouge) un important réseau d'espionnage soviétique en France.
Le Funkspiel KOmmando ( Funkspiel = radio-jeu, c'est à dire piège-radio) est une unité spécialisée dans le repérage radio.
Un autre Kommando assurait la protection des hauts fonctionnaires allemands qui séjournaient en France.
Le Kommando Wagner surveillaient les étrangers séjournant en France
Le Kommando Wenger surveillait la haute société française et avait son propre Sonder-Referat dirigeait par le Hauptsturmfürher Wagner (aucun rapport avec le Wagner du Kommando précédent) pour enlever et assassiner illégalement les personnalités gênantes.
Le kommando suivant (chargé d'étudier l'armée d'armistice, de repérer camouflage et cache d'arme en Zone Libre) ne devrait pas exister en FTL
Le septième Kommando recrute des prostitués destinés aux bordels militaires pour qu’elles espionnent les soldats allemands. certaines espionnèrent même les S.S. dans les camps de concentration !

Pas d'Amt VII en France, mais les spécialistes venus de Berlin firent plusieurs fois des voyages sur place.

A noter que contrairement au "vrai" R.S.H.A. de Berlin, les différentes sections n'ont pas une administration séparée. Elle est centralisée et les bureaucrates travaillent indifféremment pour tous les services, ce qui améliore la circulation des informations, mais rend la Gestapo française moins compartimentée, donc plus vulnérable à l'espionnage.

L'uniforme de la Sipo-S.D. est similaire à celui de la S.S. si ce n'est qu'ils portent sur la manche gauche une bande portant les lettres S.D.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 5582
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 16:16    Sujet du message: Répondre en citant

Rapidement, l'épisode de l'arrivée du groupe Knochen à Paris en juin 1940 est décrite dans la chrono.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7583

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 16:55    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:
Rapidement, l'épisode de l'arrivée du groupe Knochen à Paris en juin 1940 est décrite dans la chrono.

Ah ? Cela m'avait échappé.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 3864
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens d'acquérir un livre sur le crime organisé en France entre 40 et 44 Cool - je ne vous apprend pas que les deux sujets sont plus que liés.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7583

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 17:24    Sujet du message: Répondre en citant

Non, absolument pas.
En particulier le marché noir qui a été en grande partie organisé par l'Amt. IV par l'intermédiaire de "Bureaux d'Achat" qui étaient de gigantesques officines de corruption. On y vendait et achetait de de l'acier à l'or en passant par les fourrures le tungstène, le caoutchouc et les médicaments. On y trafiquait surtout sur l'or et les devises. Des commerçants et des industriels français dont les descendants paradent en haut du CAC.40 ne doivent pas leur fortune actuel à autre chose que cela.
Le tout était géré par "l'organisation Otto" avec trois bureaux à Paris : 21 et 23 square du Bois-de-Boulogne, 25 rue Astorg et 6 rue Adolphe-Yvon ainsi que de vastes entrepôts aux docks de Saint-Denis et Saint-Ouen.
"Otto" était le nom de code d'Hemann Brandl. L'homme a fait des milliards de Francs de bénéfice et a mis de côté des actions, des devises et des œuvres d'arts dont seule une partie a été retrouvée.
Il était amis avec Chamberlin dont j'ai parlé et recourait souvent aux services des brigands qui avaient permis de port d'armes et des permis de circuler pour saisir des biens ou intimider les gêneurs.
Frédéric Martin dit " Rudy de Mérode" travaillait aussi pour lui à l'occasion, ainsi sue Georges Delfane dit "Masuy". Ce dernier passe pour l'inventeur du supplice de la baignoire.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 3864
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 17:25    Sujet du message: Répondre en citant

Ah c'est toi le texte avec Lafont ? Surpris de son sort - mais tu me dira ... Le Destin !
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7583

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 18:09    Sujet du message: Répondre en citant

Non, j'ai parlé de Chamberlin/ Lafont plus haut, je n'ai pas écris de texte sur lui. Je suis productif ici et sur d'autres sites, mais tout de même...
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3778
Localisation: Tours

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 18:19    Sujet du message: Répondre en citant

La vache, avec une organisation aussi complexe et tarabiscoté c'est à se demander comment les allemands et leurs laquais collabos on pu tenir le pays (même si la Wermacht ca aide)!!!
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7583

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Une organisation complexe, tarabiscoté avec des querelles de clochers, des fiefs attribués à des chefs nazis rivaux et des querelles avec d'autres organisations.

Par exemple, une section du R.S.H.A a pour compétence de récupérer les archives des Synagogues et des loges maçonniques pour traquer les ennemis du Reich.

Sauf que L'Einsatzstab Rosenberg dirigé par le théoricien mystique du nazisme, le Rosenberg souhaitait recueillir les archives des sociétés secrètes et religieuses, en particulier les loges maçonniques à la recherche de "preuves" pour ses théories démentes. Il avait reçu une permission écrite d'Hitler pour cela et avait donc priorité sur le R.H.S.A. qui n'opérait que sous l'autorité d'Heydrich.

En pratique, les deux groupes ont rivalisé et se sont disputés pendant des mois... jusqu'à ce qu'un accord se fasse. Rosenberg récupérait les archives historiques et le R.S.H.A. recevait les archives récentes.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 4646

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 19:38    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

Sauf que L'Einsatzstab Rosenberg dirigé par le théoricien mystique du nazisme, le Rosenberg


c'est une blague ? il s'appelait vraiment Rosenberg ?
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Huntziger, 7/05/1940.

"Weygand c'est un mur, Gamelin un édredon" (Daladier)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7583

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 19:42    Sujet du message: Répondre en citant

Oui : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Mythe_du_vingti%C3%A8me_si%C3%A8cle
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 3573
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 20:59    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Citation:

Sauf que L'Einsatzstab Rosenberg dirigé par le théoricien mystique du nazisme, le Rosenberg


c'est une blague ? il s'appelait vraiment Rosenberg ?

Le gars est surtout connu pour le manque de délicatesse (euphémisme) qu'il manifesta en tant que gouverneur des territoires conquis à l'est, même s'il n'a pas su conserver bien longtemps un pouvoir réel au sein du IIIème Reich qui lui aurait sans doute permis de nuire plus encore dans ces régions déjà bien meurtries.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7583

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 21:09    Sujet du message: Répondre en citant

En dépit du manque de soutien des pontes nazis, Rosenberg a pourtant vendu des millions d'exemplaires de son livre. D'ailleurs vous savez comment Hitler le surnommait "Reichphilosop" Le "philosophe du Reich"... bon dit comme ça on dirait un compliment sauf que l'on parle de Hitler pour lui "philosophe" c'était égal à " intellectuel enjuivé" au minium un individu dont il se fallait se méfier, au pire qui franchissait la porte d'un camp et repartait par la cheminée.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1400

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 21:18    Sujet du message: Répondre en citant

Encore plus taré que Rosenberg il y avait Julius Streicher. Écarté des premiers cercles du pouvoir pour ses excès et ses outrances. Il a porté l’antisemitisme à un niveau extrême, même pour un nazi!.
_________________
“Que ce soit la révolution ou la paëlla, dis-toi bien que rien de ce qui est espagnol n'est simple »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 3864
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 02, 2020 22:03    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai dans mes cartons une mystique croate oustachi qui aurait beaucoup influencé Hitler au début des années 30. Une femme très jolie ... mais sans doute un peu folle. En tout cas, elle continue d'agiter la toile avec des histoires toutes plus idiotes les unes que les autres :


_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com