Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Epaves retrouvées
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1720
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Mer Oct 23, 2019 12:31    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:
Sur ce sujet, il y a eu un impressionnant reportage sur le Bismarck expliquant comment le navire s'est retourné, libérant ainsi les 4 tourelles qui sont tombées comment des pierres jusqu'au fond. Le navire s'est ensuite à nouveau retourné, s'est posé bien à plat mais sur un sol en pente qu'il a ravagé par une glissade latérale sur quelques centaines de mètres.

Un point qui semble encore non éclairci est celui du coup fatal ou du sabordage.


J'ai vu ce reportage, je me demande si ce n'est pas James Cameron qui la réalisé. Et en effet, j'ai été impressionné par l'explication sur les tourelles….
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Mer Oct 23, 2019 12:36    Sujet du message: Répondre en citant

Je plussoie, même documentaire, même impression (ben, les tourelles sont pas attachées au navire ??!!!) Shocked

De mémoire, c'est bien Cameron qui (en manque de Titanic et ne sachant plus s'arrêter) à retrouvé le Bismarck en 2002 et quelque.

En fait d'après ce que j'en avait compris, lors de la construction du cuirassé les tourelles étaient déposées par des grues dans les puits de tourelles et sur des sortes de roulement à bille pour leur permettre de tourner. Mais ça n'allait pas plus loin.
Donc ouais si le navire se retourne, la tourelle glisse bêtement hors de son puits et tombe comme une bouse sur le fond. Et on se retrouve avec l'épave principale un peu plus loin percée de quatre gros trous bien ronds et bien vides. Les puits sans les tourelles !

Et je crois bien que ce principe de "laissons la gravité faire le boulot de maintenir les tourelles en place" est commun a tout les cuirassés au moins post-Dreadnought, quelque soit le pays.

C'est que c'est encombrant et lourd, une tourelle de cuirassé. Surtout celles de nos Richelieu, qui regroupaient quatre canons !

https://i.pinimg.com/originals/b6/1f/ba/b61fbae4c7c970772a9dc0bcd69e03b6.jpg

Sur AH.com, la Naval fiction board, Secretprojects.uk des fans de cuirassés expliquaient que lors de la refonte des Iowas au temps de Reagan, certains voulaient carrément balancer une des quatre tourelles et récupérer le volume dégagé pour y entasser des missiles de croisière ou des Harriers ou des hélicos ou un système AEGIS. Sauf que la masse enlevée (+5000 tonnes d'acier bien dense) sans pouvoir être compensée par nos armement modernes poids plume, aurait déséquilibrée le navire entier.
On ne ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs.
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.


Dernière édition par Archibald le Dim Nov 17, 2019 17:14; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 2394
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Oct 23, 2019 12:56    Sujet du message: Répondre en citant

Une tourelle du Bismarck fait dans les 500 tonnes - sacrée houle pour la soulever. Vous êtes en train de me dire qu'un cuirassé ne peut pas faire des tonneaux ? Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 1659
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Mer Oct 23, 2019 13:18    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Les tourelles des cuirassés pré ou post dreadnought sont simplement posées dans les puits des tourelles et restent en place du fait de leur poids.
Dans le cas du Bismarck comme pour le Danton, le bâtiment a chaviré en coulant et au delà d'une certaine inclinaison, plus de 90°, les tourelles ont glissé tout simplement hors de leurs puits. A noter que de ce "délestage" a résulté une force contraire qui a arrêté le chavirement et fait que la coque s'est posée sur le fond quille la première.
Dans l'explosion de soutes du Roma suite à l'impact d'une bombe planante, la tourelle n° 2 a été propulsée hors de son puits à la manière d'un obus hors du fût du canon.

@+
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 427
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Mer Oct 23, 2019 17:31    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Une tourelle du Bismarck fait dans les 500 tonnes

Peuh ! Ces Allemands, quels petits joueurs !
Chaque tourelle d'un classe Yamato en fait 3 000...
Bon, ça empêche pas de couler ...
_________________
la violence est le dernier refuge de l'incompétence. Isaac Asimov
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raven 03



Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1100
Localisation: loire (42)

MessagePosté le: Mer Oct 23, 2019 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

sauf erreur , comment croyez vous que tient la tourelle d'un simple char et pourquoi parfois les tourelles volent ....
meme si il doit y avoir quelques "arretoirs " ( certainement pas le bon terme) pour empecher les tourelles de se desaxer lorsqu'ils à fond en tout terrain....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1197

MessagePosté le: Jeu Oct 24, 2019 06:15    Sujet du message: Répondre en citant

De mémoire, sur l'AuF1, les 16 tonnes de la tourelle sont maintenue dans l'axe en position de route par une barre d'acier de 3 cm environ mais il arrive qu'elle casse et il y a des cales qui empêche la tourelle de sortir de son emplacement mais elles ne sont certainement pas à l'épreuve de la détonation des munitions embarqués alors qu'elles suffisent lorsque le char se met sur le flanc.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wil the Coyote



Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 1720
Localisation: Tournai (Belgique)

MessagePosté le: Jeu Oct 24, 2019 07:02    Sujet du message: Répondre en citant

raven 03 a écrit:
sauf erreur , comment croyez vous que tient la tourelle d'un simple char et pourquoi parfois les tourelles volent ....
meme si il doit y avoir quelques "arretoirs " ( certainement pas le bon terme) pour empecher les tourelles de se desaxer lorsqu'ils à fond en tout terrain....


Non, ce n'est pas le même système que sur une tourelle de cuirassé.

Pour avoir déjà vu des chars retournés par accident, la tourelle restait fixée au chassis. Tout du moins sur le Léopard 1.
_________________
Horum omnium fortissimi sunt Belgae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7365

MessagePosté le: Jeu Oct 24, 2019 10:52    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Loic: j'avais été stupéfait de découvrir que les tourelles ne tenaient attachées au navire (en quelque sorte) que par la force de gravité.
Bon faut dire qu'avec un poids de plusieurs milliers de tonnes, y a peu de chance qu'elle s'envolent... (si le cuirassé prends un dos d'âne trop vite ? ah non zut, en mer y a pas de dos d'âne) - mais tout de même !


Je me rappelle avoir lu dans la description d'une bataille navale, un navire de guerre avait eu une tourelle arrachée par une salve... oui les tourelles volantes c'est possible (enfin pas longtemps).
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1984
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Jeu Oct 24, 2019 11:34    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est pas systématique que les cuirasses perdent leurs tourelles en se retournant. Les dreadnoughts allemands sabordés a Scapa Flow ont pour l'essentiel conserve les leurs solidement attachées, bien qu'ils aient pour la plupart chaviré en sombrant.

Le Royal Oak, le Szent Istvan et d'autres ont encore leurs tourelles. L'Oklahoma également, bien que dans son cas, le fond était si proche qu'il n'y avait pas assez de profondeur pour que les tourelles se détachent.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
raven 03



Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 1100
Localisation: loire (42)

MessagePosté le: Jeu Oct 24, 2019 14:18    Sujet du message: Répondre en citant

Finen a écrit:
De mémoire, sur l'AuF1, les 16 tonnes de la tourelle sont maintenue dans l'axe en position de route par une barre d'acier de 3 cm environ mais il arrive qu'elle casse et il y a des cales qui empêche la tourelle de sortir de son emplacement mais elles ne sont certainement pas à l'épreuve de la détonation des munitions embarqués alors qu'elles suffisent lorsque le char se met sur le flanc.



ça, c'est la chaise de route qui sert à maintenir le tube dans l'axe de marche en position route......ça evite d' avoir la surprise d'une tourelle baladeuse en cas de rupture de pression hydrolique ..... entre autre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4856
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Dim Nov 17, 2019 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

marc le bayon a écrit:
Le HMS Urge vient d'être retrouvé officiellement au large de Malte
https://edition.cnn.com/travel/article/lost-submarine-wwii-found-scli-intl-gbr/index.html

RIP

houps a écrit:
Plutôt qu'ouvrir un nouveau fil, je poste ici :
https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/patrimoine/video-l-uss-grayback-un-sous-marin-americain-coule-en-1944-a-ete-retrouve_139057

_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4856
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Dim Nov 17, 2019 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

Sujets fusionnés
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1984
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Sam Déc 07, 2019 09:40    Sujet du message: Répondre en citant

On a retrouvé l'épave du croiseur cuirassé allemand SMS Scharnhorst, navire-amiral du Comte Maximilian von Spee, coulé lors de la bataille des îles Falklands le 8 décembre 1914.



Les images de l'épave sont assez extraordinaires, le navire est très reconnaissable, apres 105 ans d'immersion par 1.600 mètres de fond.




Les autres navires de l'escadre de Spee doivent se trouver a proximité, quoique un peu plus loin de l'archipel, puisque le Scharnhorst fut le premier navire a aller par le fond. Le Gneisenau poursuivit la lutte pendant une heure, durant laquelle les croiseurs légers tentent de s'échapper.

https://www.geo.fr/histoire/une-epave-de-la-premiere-guerre-mondiale-decouverte-engloutie-au-large-des-iles-malouines-198935
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com