Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'essence à indice 100 d'octane, enjeux et conditions
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1197

MessagePosté le: Jeu Oct 10, 2019 08:19    Sujet du message: Répondre en citant

DMZ a écrit:
loic a écrit:
Les chars allemands de mémoire roulent au diesel, raison pour laquelle les équipages pour démarrer le moteur pendant l'hiver russe allumaient souvent un feu sous le châssis (un préchauffage avant l'heure ...).

Non, il me semble que quasiment tous les chars allemands étaient à l'essence. Ce qui n'empêche pas l'huile de figer, d'où le feu sous le châssis, sans compter que ça diminue le choc thermique qui peut casser les moteurs au démarrage (culasse fendue par exemple). Les Français ont eu ce problème pour les chasseurs pendant le très rigoureux hiver 39-40.


Même situation à l'hivers 44-45 dans les Vosges et en Alsace, feu sous les chars pour les faire redémarrer et camions du train interdits de mise à l'arrêt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Jeu Oct 10, 2019 10:11    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
C'est bien le paradoxe en effet, Imberator.
Le traité de Versailles a fonctionné à l'envers exact de ce qu'il devait faire. On a voulu réduire l'aviation allemande à zéro façon Plan Morgenthau, mais c'est la notre qu'on a anéantie plus efficacement encore.
Les allemands revanchards ont eux exploités TOUTES les failles - voltige aérienne internationale, courses type Damas-Paris, planeurs, avions légers, civils (masquant des bombardiers - Ju-52, He-111, Do-17 !) fusées, hélicoptères, accords avec l'URSS et autres, j'en passe et des meilleures ! - et une fois la dictature installée, avec une redoutable efficacité,... ils nous ont bouffés tout crus.
C'est triste à dire - tout le drame des années 30 est là, au passage - mais question efficacité industrielle brute, 3ème République contre 3ème Reich, le Reich gagne par K.O debout.


J'avais "pondu" quelques textes sur l'economie allemande des années 30, tu verras que cela tout etait orienté vers le rearmement. Au risque de se retrouver sans devises et sans matieres premieres.
C'etait dans
Discussions
l'èconomie allemande et le nazisme 1933-1939
Fevrier 2019
( Desole je n'arrive pas a copier le lien depuis mon telephone )
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Van Gogh



Inscrit le: 09 Juil 2014
Messages: 139

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 08:38    Sujet du message: Répondre en citant

Mais c'est aussi en faisant feu tous azimuts que l'Allemagne manque cette essence d'indice 100.
Chimiquement, l'indice d'octane est une nombre qui indique à quel point l'essence résiste à l'autoignition, autrement dit, à quel point il est possible de retarder le moment où elle explose toute seule. Cette possibilité est d'autant plus probable (jusqu'à devenir sûre à 100%) que les vapeurs d'essence sont compressées, comme dans un moteur. Retarder ce moment, c'est compresser plus, ce qui augmente le rendement du moteur (plus d'énergie de l'essence passe dans l'hélice au lieu de disparaître en chaleur, en gros).

Cet indice est composite et ne dépend pas d'un seul facteur purement pétrolier, contrairement à ce que laisse penser son nom : la présence d'octane joue un rôle, mais mineur. Dépendant pas que de l'essence elle-même, il est aussi modifié par des adjuvents chimiques (des composés à base de plomb par exemple). Plus raffiner l'essence est une solution, mais ajouter les bon produits est aussi possible, et souvent plus simple.
Or, les capacités de raffinage de l'Allemagne dans les annéees 1930-1940 ne sont pas élevées (peu de resources propres donc pas de Pétrolier "natif" et historique) tandis que sa recherche est tournée non vers l'amélioration des process industriels (donc une essence plus adaptée), mais vers la synthèse de carburants artificiels et l'obtention d'une parité de qualité avec le pétrole "de base" (et c'est difficile !).
De plus, la chimie Allemande a d'autres chats à fouetter que de rechercher puis synthétiser des adjuvents : besoin de construire des infrastructures capables de supporter un effort de guerre, synthèse d'explosifs en masse, d'engrais (pour nourrir le Reich sans avoir recours aux importations), de précurseurs pour toute la chimie fine (qui, elle, est très développée et très demandeuse de resources...). Une ou deux équipes peuvent travailler dessus, mais sans dignitaire pour relayer leur parole ou les parrainer dans la machine d'État, leur voix ne porte pas : ils sont noyés dans la mer des besoins de base.
Il peut aussi s'ajouter des problèmes politiques : des procedés historiquement allemands (la synthèse de l'ammoniac par exemple) sont "aryens", la recherche sur le pétrole est plutôt liée aux Américains donc est "[insérez ici les épithètes typiques des nazis]".
Au total, des problèmes intrinsèques dans les deux domaines qui permettraient de trouver, fabriquer et utiliser cet indice d'octane 100.

On retrouve les travers qui causeront la perte du 3ème Reich au finish : développement industriel trop rapide face à des besoins trop importants, sans planification rationnelle, dans des domaines sans maîtrise préalable (le pétrole et sa chimie), sans suivi, et éventuellement victimes de la lutte entre potentats nazis. Ca frappe fort en 1939-1940, mais le soufflet retombe immanquablement.

Pour comparaison, les États-Unis ont des pétroliers puissants. Très puissants. Très développés. Avec une R&D bien financée et motivée par une passion pour l'aviation (les courses, la construction de lignes intérieures...). La chimie (Dupont et consorts...) sont déjà bien développés eux-aussi et ont une culture favorable à la recherche et aux échanges intellectuels avec leurs collègues. Et en paix jusqu'en 1941, ils ont le temps d'observer, noter, expérimenter avec les envois aux Anglais ("Hey les amis, essayez ça, ça devrait marcher en théorie. Est-ce le cas en vrai ?") et diriger leurs efforts.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 11:40    Sujet du message: Répondre en citant

@ Van Gogh
Merci pour cette explication. J'ai bien compris le problème des allemands mais saurais-tu par hasard pourquoi l'industrie petrolière française n'était pas capable de produire ce tpe d'essence ?
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pyn1



Inscrit le: 18 Mai 2019
Messages: 70
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 13:29    Sujet du message: L'essence à indice 100 d'octane, enjeux et conditions Répondre en citant

requesens a écrit:
@ Van Gogh
Merci pour cette explication. J'ai bien compris le problème des allemands mais saurais-tu par hasard pourquoi l'industrie petrolière française n'était pas capable de produire ce tpe d'essence ?

Pour produire, il fallait la technologie et les équipements, mais pas que.
Pour la technologie, l'essentiel était disponible par des brevets américains, une question d'argent et de temps.
Pour l'équipement, idem, des investissements importants et des matériels à importer en partie.
Reste le "modèle économique'. Dans le domaine, l'état fait rarement les investissements. Il incite ou contraint par sa réglementation. Les entreprises,surtout étrangères, peuvent trouver l'argent si on leur assure les débouchés dans la durée.
Autant de facteurs qui n'étaient pas réunis en France, ou du moins qui demandaient quelques année de plus, voire de trop.
_________________
Rien ne sert de gémir, il faut agir à point.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 15:13    Sujet du message: Répondre en citant

Faute de haut degré d'octane les allemands utilisaient ce truc le GM-1 ils mettaient du gaz hilarant dans leurs moteurs ( nitrous oxide / oxide d'azote je crois).
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Van Gogh



Inscrit le: 09 Juil 2014
Messages: 139

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 17:26    Sujet du message: Re: L'essence à indice 100 d'octane, enjeux et conditions Répondre en citant

pyn1 a écrit:
Autant de facteurs qui n'étaient pas réunis en France, ou du moins qui demandaient quelques année de plus, voire de trop.


Le retex a ensuite mené à la formation d'entreprises pétrolières "nationales" pour rechercher, extraire, raffiner, et faire de la R&D (plusieurs bureaux en 1945-1947, consolidés en ELF dans les années 1960) en amont de tout futur conflit. On trouve toujours les bons choix à posteriori Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Van Gogh



Inscrit le: 09 Juil 2014
Messages: 139

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 17:33    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Faute de haut degré d'octane les allemands utilisaient ce truc le GM-1 ils mettaient du gaz hilarant dans leurs moteurs ( nitrous oxide / oxide d'azote je crois).

Injection pratique car aux températures des moteurs, le protoxyde d'azote se décompose en oxygène et azote de façon énergétique : on gagne de la patate, de l'oxygène supplémentaire pour brûler plus d'essence sur le coup, plus des gaz dont la détente pousse plus le piston (donc encore plus de patate).
Bien sûr, la mécanique n'aime pas forcément être brusquée comme ça...



Mais ça va, les moteurs allemands sont connus pour leur ""fiabilité"" ... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 1023

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 18:09    Sujet du message: Répondre en citant

Van Gogh a écrit:
Archibald a écrit:
Faute de haut degré d'octane les allemands utilisaient ce truc le GM-1 ils mettaient du gaz hilarant dans leurs moteurs ( nitrous oxide / oxide d'azote je crois).

Injection pratique car aux températures des moteurs, le protoxyde d'azote se décompose en oxygène et azote de façon énergétique : on gagne de la patate, de l'oxygène supplémentaire pour brûler plus d'essence sur le coup, plus des gaz dont la détente pousse plus le piston (donc encore plus de patate).
Bien sûr, la mécanique n'aime pas forcément être brusquée comme ça...



Mais ça va, les moteurs allemands sont connus pour leur ""fiabilité"" ... Wink



Cela me rappelle que voici bien longtemps j'ai participé aux "24 heures du Solex". Vous voyez le solex ? ce truc noir et improbable avec le moteur et le reservoir sur la roue avant ? .

Pour pousser la bête, le mecano de l'equipe rajoutait de l'ethanol ou du methanol je ne sais plus. Nous depassions les 60 à fond ! Bien sur à la fin de l'épreuve l'engin etait mort Mort mais quelle rigolade !
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1197

MessagePosté le: Sam Oct 12, 2019 06:19    Sujet du message: Répondre en citant

requesens a écrit:
Van Gogh a écrit:
Archibald a écrit:
Faute de haut degré d'octane les allemands utilisaient ce truc le GM-1 ils mettaient du gaz hilarant dans leurs moteurs ( nitrous oxide / oxide d'azote je crois).

Injection pratique car aux températures des moteurs, le protoxyde d'azote se décompose en oxygène et azote de façon énergétique : on gagne de la patate, de l'oxygène supplémentaire pour brûler plus d'essence sur le coup, plus des gaz dont la détente pousse plus le piston (donc encore plus de patate).
Bien sûr, la mécanique n'aime pas forcément être brusquée comme ça...

...

Mais ça va, les moteurs allemands sont connus pour leur ""fiabilité"" ... Wink



Cela me rappelle que voici bien longtemps j'ai participé aux "24 heures du Solex". Vous voyez le solex ? ce truc noir et improbable avec le moteur et le reservoir sur la roue avant ? .

Pour pousser la bête, le mecano de l'equipe rajoutait de l'ethanol ou du methanol je ne sais plus. Nous depassions les 60 à fond ! Bien sur à la fin de l'épreuve l'engin etait mort Mort mais quelle rigolade !


Non!!
Dans mon jeune temps, j'ai participé a un projet en marge des olympiades de la chimie (un truc pour calmer les élèves turbulent, ma prof de physique chimie m'envoyait avec une autre élève faire ça plutôt que des expériences non programmé en TP...) pour un carburant modifié pour solex.
Donc pas trop explosif pour pouvoir être utile et pas trop corrosif pour rester dans le réservoir et préserver la durite...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 952
Localisation: France

MessagePosté le: Sam Oct 12, 2019 06:20    Sujet du message: Répondre en citant

requesens a écrit:
Pour pousser la bête, le mecano de l'equipe rajoutait de l'ethanol ou du methanol je ne sais plus. Nous depassions les 60 à fond ! Bien sur à la fin de l'épreuve l'engin etait mort Mort mais quelle rigolade !

Quand on arrivait au bout. Après cinq changements de joint de culasse.. on n'avait plus de joint et on finissait à pied !
_________________
"Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte." "Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort." Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3341
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Sam Oct 12, 2019 06:42    Sujet du message: Répondre en citant

le problème avec le nitrouze, c'est souvent le joint de culasse
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 3309

MessagePosté le: Sam Oct 12, 2019 17:52    Sujet du message: Répondre en citant

Ben fallait demander a l'équipe de Jamaïque ! Ils ne manquent jamais de joints, eux... Rasta Rasta

Au passage, Barrett est un nom très commun en Jamaique - ça ne s'invente pas, un truc pareil... Arrow Arrow

https://en.wikipedia.org/wiki/Barrett_(name)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacomeno_Barrett

J'avais bien ri en 2014 quand la France avait joué en amical contre la Jamaïque...se jour là, ils ont fait tourner... l'effectif bien sur !
_________________
« Je ne crois pas que les Allemands aient jamais l’idée d’attaquer dans la région de Sedan. » Charles Huntziger, 7 mai 1940.
...
"La Meuse, ça ne m'intéresse pas" Gamelin à Corap, mars 1940.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com