Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un rapport pour monsieur le diplomate.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 19, 20, 21  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Wardog1



Inscrit le: 29 Aoû 2015
Messages: 476
Localisation: Puy de Dome,France

MessagePosté le: Mer Oct 09, 2019 11:53    Sujet du message: Répondre en citant

Un armistice?C'est pour les faible!Les forces de la CED auraient du débarquer par la suite en territoire argentin façon D-Day et proclamer la victoire une fois tout le pays conquis et déployer l'union jack au sommet du palais des congrès de la nation.

Et en meme temps les européens auraient pu mettre la main sur certains résident allemands arrivé ici après la seconde guerre mondiale.
_________________
Ne soyez pas trop sévère avec vos enfants, car c'est un peu de votre faute s'ils son c**

Citation facebook
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1911
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mer Oct 09, 2019 12:18    Sujet du message: Répondre en citant

Wardog1 a écrit:

Et en meme temps les européens auraient pu mettre la main sur certains résident allemands arrivé ici après la seconde guerre mondiale.


- Vous avez bien une amicale des anciens Nazis ? un club ? une association peut-être ?
- Tous les Allemands ne sont pas nazis, monsieur!
- Oui, je connais cette théorie.

Very Happy
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 893

MessagePosté le: Mer Oct 09, 2019 12:22    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
Wardog1 a écrit:

Et en meme temps les européens auraient pu mettre la main sur certains résident allemands arrivé ici après la seconde guerre mondiale.


- Vous avez bien une amicale des anciens Nazis ? un club ? une association peut-être ?
- Tous les Allemands ne sont pas nazis, monsieur!
- Oui, je connais cette théorie.

Very Happy


Excellent ! Ce bon vieux Hubert , toujours le mot pour rire... Very Happy
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lbouveron44



Inscrit le: 19 Avr 2019
Messages: 126

MessagePosté le: Mer Oct 09, 2019 12:37    Sujet du message: Répondre en citant

Wardog1 a écrit:
Un armistice?C'est pour les faible!Les forces de la CED auraient du débarquer par la suite en territoire argentin façon D-Day et proclamer la victoire une fois tout le pays conquis et déployer l'union jack au sommet du palais des congrès de la nation.

Et en meme temps les européens auraient pu mettre la main sur certains résident allemands arrivé ici après la seconde guerre mondiale.


S'enfoncer dans une guérilla et consolider le régime autour d'une guerre patriotique n'était peut être pas la volonté de la CED.

La moindre des choses serait d'exiger la remise et le désarmement de tous les navires et avions pas encore descendus et d'occuper pour 10 ans ou plus une ou deux bases stratégiques sur le littoral argentin (sur le modèle de l'URSS et de la Finlande )

Après le renversement de la junte peut être certainement téléguidé. ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob Zoran



Inscrit le: 19 Nov 2017
Messages: 79

MessagePosté le: Mer Oct 09, 2019 15:38    Sujet du message: Répondre en citant

lbouveron44 a écrit:
Wardog1 a écrit:
Un armistice?C'est pour les faible!Les forces de la CED auraient du débarquer par la suite en territoire argentin façon D-Day et proclamer la victoire une fois tout le pays conquis et déployer l'union jack au sommet du palais des congrès de la nation.

Et en meme temps les européens auraient pu mettre la main sur certains résident allemands arrivé ici après la seconde guerre mondiale.


S'enfoncer dans une guérilla et consolider le régime autour d'une guerre patriotique n'était peut être pas la volonté de la CED.

La moindre des choses serait d'exiger la remise et le désarmement de tous les navires et avions pas encore descendus et d'occuper pour 10 ans ou plus une ou deux bases stratégiques sur le littoral argentin (sur le modèle de l'URSS et de la Finlande )

Après le renversement de la junte peut être certainement téléguidé. ...



Il y avait, je présume, une pointe d'ironie et d'exagération, dans l'intervention de Wardog1, concernant l'invasion de l'Argentine par la CED.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lbouveron44



Inscrit le: 19 Avr 2019
Messages: 126

MessagePosté le: Mer Oct 09, 2019 16:42    Sujet du message: Répondre en citant

Certainement 😊

Mais rien n'empêche un armistice un peu plus humiliant pour la junte (ce qui explique d'autant mieux son renversement )

Deux bases navales concédées à la CED pour 99 ans à Mar del Plata et Ushuaia ça aurait de la gueule.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3602
Localisation: Tours

MessagePosté le: Jeu Oct 10, 2019 08:50    Sujet du message: Répondre en citant

En réalité, si vous faites quelques lectures sur la guerre des Malouines OTL, vous vous apercevrez que les conditions de paix FTL sont plus dures qu'historiquement. Obligation de reconnaitre officiellement sa responsabilité exclusive dans le déclenchement du conflit, obligation de rembourser tout ce que les argentins ont cassés, obligation d'abandonner toute revendication sur les Ils Malouines et archipels associés. C'est déjà beaucoup, la chute de la junte étant un bonus totalement imprévu au départ, l'objectif des européens n'ayant jamais dépassé le règlement de la querelle de souveraineté sur les iles. Quand à obtenir plus comme des bases sur le sol argentin ou tenter sciemment un changement de régime à Buenos Aères, n'oublier pas que l'on est au sud du Rio Grande en pleine zone d'influence exclusive américaine en vertu de la doctrine Monroe. Washington peut tolérer un règlement de compte entre argentins et européens à propos de la souveraineté sur des cailloux sans intérêt, surement pas une tentative de se tailler une zone d'influence en pleine chasse gardée de l'oncle sam.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3602
Localisation: Tours

MessagePosté le: Jeu Oct 10, 2019 14:23    Sujet du message: Répondre en citant

..3). La guerre des malouines et le retour des européens dans le concert des grandes puissances.(suite et fin de l'épisode).

Le 2 Avril 1984, lors d'un sommet à Londres, l'ensemble des chefs d'états et de gouvernements de la CED et tous les membres du Haut-Commisariat firent le bilan de la guerre des malouins. Bilan politique et militaire, mais aussi économique et même judiciaire qui devait permettre de prendre quelques décisions importantes pour l'avenir de la Communauté Européenne de Défense.
Le bilan militaire était celui d'une victoire éclatante, mais couteuse en vies humaines et en matériel aéronaval.
-La guerre des malouines était le premier conflit aéronaval depuis la seconde guerre mondiale. Les préceptes mis au point pour animer cette arme alors nouvelle conservaient leur validité, mais la guerre avait révélé la grande vulnérabilité des grands bâtiments de surface aux missiles et aux sous-marins nucléaires.
- Elle avait justifié le développement de navires porte-aéronefs et d'avions adaptés pour ce type d'affrontement par les européens, mais invalidé la doctrine britannique basé sur des bâtiments STOBAR (1) et des avions à décollage verticaux. Lesquels navires se révélèrent certes efficaces, mais trop limités pour ce qui était du rythme des opérations et de la puissance de feu déployé, tandis que la question des capacités d'évolutions fortement limités se posait aux britanniques.
-Le conflit avait révélé l'importance et la qualité de la capacité logistique européenne, capable d'organiser des bombardements ou de ravitailler une escadre à plus de 16000 kilomètres des ses bases habituelles.
-Les forces spéciales, jusque-là perçues comme un type de troupes à l'intérêt incertain, avaient prouvés leur valeur et leur utilité en détruisant au sol de nombreux avions et en renseignant efficacement le commandement.
-Les hélicoptères avaient prouve leur intérêt pour le combat, la manœuvre et la logistique héliporté, intérêt jusque-là contesté par les politiques ou les plus conservateurs dans les états-majors.
-De même, les systèmes de guerre électronique avaient prouvés tout leur intérêt en se montrant capable de littéralement aveuglé par moment l'adversaire argentin ou de dégrader de manière significative l'efficacité des ses armes.
-Néanmoins, la guerre avait aussi mis en évidence des faiblesses dans les navires comme l'efficacité restreinte de la défense Anti-sous-marine ou de la défense anti-missile. Les tenues individuelles étaient défaillantes dans leur conception, l'utilisation de magnésium et de tergal provoquant de graves brulures car ses substance fondaient à de très fortes températures. Le missile Exocet s'était révélé redoutablement efficace ce qui poussât de nombreux états à vouloir s'en doter à l'avenir. Bien que ce ne fut pas volontaire, le conflit avait été l'occasion de tester en conditions réelles de nouveaux équipement, vestimentaires (équipements contre le froid) mais aussi matériels comme le F/A-18 Hornet et le Porte-avions de Classe Boucanier/Bucaneer encore jamais employé en opération ce qui devait leur faire une importante publicité et suscitât des commandes.

Le bilan politique était spectaculaire, bien qu'initialement en grande partie imprévisible.
-Le plus inattendu fut la chute brutale de la dictature militaire argentine, dont les faiblesses étaient peu visibles de l'extérieur, renversé par une révolte populaire et son remplacement par un régime démocratique assumant l'encombrant héritage de la Junte.
-Les membres de la junte furent incapables de se protéger lors de la chute du régime militaire et ils furent victimes d'une épuration d'une sévérité et d'une ampleur qui ne purent êtres comparés qu'à celle de la France après la seconde guerre mondiale.
-Le règlement définitif à son détriment de la question de la souveraineté des iles malouines provoqua une blessure jamais cicatrisé dans l'esprit des argentins qui ne pouvaient plus supporter le moindre rappel de leur défaite, même minime (2).
-L'étalement au grand jour des divisions des différents états latinoaméricains, les uns soutenant les européens, les autres soutenant les argentins, certains tentant même de jouer double-jeu pour retirer un profit de la situation.
-Le regain considérable de popularité et de prestige du premier ministre britannique Michael Foot, élu presque par défaut, tant Margareth Thatcher s'était rendue impopulaire. L'élan patriotique crée permis de faire oublier temporairement les reformes économiques couteuses et peu efficaces que celui-mis en place après son élection.
-La réaction de solidarité des français envers les britanniques qui fut pour la première fois depuis des décennies considéré et vécue comme naturelle par les français, qui découvrirent parfois avec étonnement que quatre décennies d'épreuves vécues en communs depuis les jours sombres de 1940 les avaient rendus réellement proches de leurs voisins d'outre-manche.
-Les britanniques se surprirent eux-mêmes en réalisant de manière définitive que leur avenir se trouvait avec le continent et les autres européens et non pas dans un hypothétique grand large américain qui ne réalisait jamais vraiment ses promesses. Désormais, les citoyens britanniques adoptaient de manière nettement majoritaire une attitude pro-européenne et considéraient avec de plus en plus de sérieux et d'attention le projet européen, tant à la CED qu'à la CEE.
-Il y avait aussi l'attitude des autres européens, qui comprenaient peut-être véritablement pour la première qu'ils formaient davantage qu'une communauté d'états et de citoyens liés non seulement par des intérêts mais aussi par un parti pris de vie commune dues à l'histoire et à leurs valeurs.

Le bilan géopolitique, bien que peut visible sur la place publique était réel à travers une réévaluation à la hausse de l'autonomie et des capacités d'action des européens par la communauté internationale.
-Les USA avaient la désagréable sensation d'avoir nourrir une vipère dans leur sein et se demandaient s'ils n'avaient pas fait une erreur en acceptant puis en soutenant les Communautés européennes , CEE et CED. Mais ils étaient sans solutions pour contrarier la montée en puissance des européens, car toute tentative devant être efficace ne pouvait que devenir visible à terme et risquait d'être perçue comme une attaque. Hors, il était désormais visible que les européens avaient l'envie et les moyens de se battre s'ils se sentaient menacés et une crise ouverte risquait de provoquer une rupture avec l'Europe. Ce qui était une possibilité inacceptable dans le cadre de la guerre froide en affaiblissant gravement l'occident en général et les USA en particulier. Les possibilités de problèmes en cascade semblaient sans limites ou presque. Le jeu n'en valait clairement pas la chandelle et il fallait vivre avec la nouvelle donne
-L'URSS se trouvait contrainte de revoir sa position sur les européens. Vus jusque-là comme ne formant qu'un bloc occidental avec les américains, il devenait évident qu'ils avaient retrouvés une certaine autonomie avec leurs propres projets indépendamment de ceux de l'oncle sam. Et des capacités d'actions indépendantes suffisamment puissantes pour poser un réel problème aussi bien aux forces du pacte de Varsovie qu'à celles de leur alliés dans le monde. Toutefois, les soviétiques ne voyaient pas comment contrarier le retour des européens sur la scène internationale sans déclencher une crise aux conséquences aussi imprévisibles que vraisemblablement destructrices. Mais plutôt que d'y voir un problème, l'URSS y voyait bien davantage un grand potentiel d'action pour l'avenir, potentiel qu'il suffisait de bien exploiter pour que les évènements tournent en faveur de Moscou.
-La Chine était le seul pays à ne pas être surpris par le début de retour sur la scène géopolitique des européens. Certes, les deux conflits mondiaux avaient gravement affaiblis les états européens, mais la Chine avait elle aussi connue des périodes d'affaiblissements très graves, allant jusqu'à la domination par des étrangers et la perte de l'unité politique. Et elle s'en était toujours remise, les 150 dernières années de son histoire étaient là pour le prouver. Que les européens reviennent sur le devant de la scène après une Eclipse relative de quelques décennies n'avaient rien d'étonnant pour le gouvernement de Nankin. Etant trop lointaine pour pouvoir se sentir menacé par les européens dans l'immédiat, la Chine préférait attendre pour voir comment les choses évoluaient et si des éléments positifs en sortirait pour elle.
-L'Inde était très mal à l'aise car elle craignait pour sa position dominante en asie du sud et ses projets sur tout le pourtour de l'océan indien. La possibilité que les européens puissent intervenir dans ce que l'on considérait comme l'arrière-cour nationale inquiétait beaucoup, car de Karachi à Chittagong et de Goa à New Delhi, on se doutait bien qu'en cas de crise le pays risquait de ne pas faire le poids.
-En Amérique Latine, les états étaient divisés et se demandaient que penser des derniers évènements. Les pays les plus pro-américains se demandaient quelle pouvait bien être la valeur de la parole des USA si ceux-ci ne venaient plus au secour de leur alliés les plus loyaux. Et qui pourrait les protéger si Washington ne pouvait plus ou ne voulait plus agir?. Les plus anti-américains se demandaient si il n'y avait pas une opportunité pour secouer la domination qu'exerçait les USA entre le Rio Grande et la Terre de Feu en introduisant dans la région un nouvel acteur.
-Le monde arabe se montrait nerveux car après avoir rejeté avec succès la domination coloniale des états européens, celui-ci restait partagé en zone d'influences américaines et soviétiques. Seul le jeu des acteurs extérieurs les un contre les autres leur avait rendue une véritable indépendance tout en rendant la région passablement tendue et instable. Qu'un ancien acteur fasse son retour risquait d'accroitre les tensions et d'augmenter l'instabilité ce qui ne plaisait à personne.
-Les états africains étaient partagés. Les pro-occidentaux y voyaient la confirmation qu'ils avaient misés sur le bon cheval en entrant dans les sphères d'influence française et britanniques appelés couramment "Francafrique" et "Britaniafrica" qui leur fournissait une garantie contres les déstabilisations internes et les attaques externes. Les pro-soviétiques y voyait une menace pour leur avenir en imaginant les européens renforcer leurs positions sur le continent et se mettant à lorgner sur les états ou mouvements communistes des différentes sous-régions.

Il y avait aussi un bilan économique, bien au delà des dégâts matériels et des pertes d'équipements militaires à remplacer. Car les évènements des Malouines avaient eu des retombés commerciales pour le moins inattendues au départ.
-Pour la France, le Missile antinavire Exocet, qui avait fait la preuve de sa terrible efficacité, était commandé par plusieurs pays (3). L'Avion de Chasse Super-Etendart fut commandé chez l'avionneur Dassault par quatre pays en plus de la France(4).
-Pour la Grande-bretagne, en dépit des ses limites devenues évidentes, l'avion d'attaque Hawker Siddeley Harrier construit par British Aérospace avait marqué certains esprits et fut commandé par six pays. De plus les performances des navires de la classe boucanier poussèrent l'Australie à en acheter deux (5).
-Les USA eux aussi bénéficièrent de retombés économiques à travers la vente à septs pays (hors CED) d'avions de combats F/A-18 Hornet de chez McDonnel Douglas et à cinquante-deux états de missiles air-air AIM-9 Sidewinder de chez Raytheon Corporation.

Un bilan légal/judiciaire était également nécessaire. En effet, une violente polémique avait opposé le gouvernement argentin démocratique, les responsables de la junte en exil, la France, la Grande-Bretagne et la CED. Le nœud du problème était Alfredo Astiz et ce qu'il devait être fait de sa personne. Si tout le monde lui reconnaissait le statut de prisonnier de guerre, le gouvernement argentin voulait le récupérer, les exilés de la junte demandaient sa libération, la France et la suède voulaient son extradition pour qu'il comparaisse devant leurs tribunaux. En tant que prisonnier de guerre, Astiz était protégé par la convention de Genève qui interdisait que l'on poursuive un militaire en justice pour ses actes au service de son pays, sauf s'il commettait des crimes graves violant les lois de la guerre. Ce qui poussait les anciens responsables de la junte à demander sa libération. Le gouvernement argentin voulait le récupérer pour le juger pour ses crimes commis pendant le règne de la junte militaire, mais les franco-suédois aussi pour le juger à propos de la disparition de plusieurs de leurs ressortissants pendant la même période. Et la CED voulait se débarrasser d'un prisonnier devenu très encombrant mais sans se fâcher avec qui que ce soit et surtout pas ses états-membres. Au final, la question fut remise entre les mains du Comité International de la Croix Rouge qui décréta l'existence d'un vide juridique, le cas n'étant pas traité dans les conventions et traités internationaux relatif aux prisonniers de guerre. Mais le Comité décida que les conventions existantes ne protégeaient pas un militaire contre des poursuites devant un tribunal civil pour des crimes commis contre des civils en dehors d'une période de guerre officielle. La CED en profitât pour envoyer Alfredo Astiz à Paris ou il fut mis en accusation pour la disparition de deux religieuses et leur meurtre ce qui mis en colère les argentins tant du gouvernement que des exilés de la junte. Il fut plus tard envoyé en Suède pour y être jugé pour des faits similaires (6).

(1) Pour Short Take-Off Butt Arrested Recovery qui sert à désigner un porte-avion à décollage court avec une rampe et sans catapulte.
(2) Au point que l'équipe d'animateurs de l'émission télévisé britannique à succès "Top Gear" se fit caillasser par la population locale lors d'une séquence de conduite ou celle-ci cru reconnaitre une provocation dans les numéros de plaque d'immatriculation des voitures.
(3) Au final, il y en eu 38 à devenir clients du Missilier Aérospatiale.
(4) Y compris par l'Argentine redevenue démocratique désireuse de reconstituer sa force aéronavale.
(5) Venant de renoncer au printemps 1983 à son aéronavale embarquée, Canberra revint sur sa décision afin de pouvoir bénéficier des performances d'une aéronavale moderne.
(6) Astiz préférant le confort tout relatif des prisons européennes à un retour dans son pays ou la peine de mort l'attendait à coup sur.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.


Dernière édition par Capitaine caverne le Dim Oct 13, 2019 15:08; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7273

MessagePosté le: Jeu Oct 10, 2019 14:27    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi les notes de bas de page sont vides ?
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3602
Localisation: Tours

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 13:00    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Pourquoi les notes de bas de page sont vides ?


Crise de flémingite aigue. Je terminerais Dimanche.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lbouveron44



Inscrit le: 19 Avr 2019
Messages: 126

MessagePosté le: Ven Oct 11, 2019 22:59    Sujet du message: Répondre en citant

Ça fait rêver. Pas de Brexit FTL 😊

Là ce sont les ricains qui se bougent pour nous en Syrie. Deux soldats français blessés devant Kobani, soignés et évacués par les US sur la même base. Pour une fois que la France ne lâche pas (c'est vrai que le pétrole est au sud), ça fait vraiment plaisir.

(Surtout qu'au milieu de tout ce bazar 5 combattants de l'EI au moins se sont échappés et l'EI a fait 5 morts dans un attentat à Qamishli )

Si les États Unis d'Europe et d'Amérique pouvaient s'unir pour bloquer ce merdier ce serait bien. ... HS fini pour moi

Bref Merci Capitaine ! 😊

PS entre travailler plus et ramasser plus j'ai choisi : 30 kilos de champis dont la moitié de cèpes jeudi Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3602
Localisation: Tours

MessagePosté le: Sam Oct 12, 2019 07:37    Sujet du message: Répondre en citant

lbouveron44 a écrit:
Ça fait rêver. Pas de Brexit FTL 😊

Bref Merci Capitaine ! 😊

Very Happy


En fait, le référendum pour ou contre le Brexit à bien lieu en FTL, mais c'est le "Remain" qui l'emporte sur le "leave".
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lbouveron44



Inscrit le: 19 Avr 2019
Messages: 126

MessagePosté le: Sam Oct 12, 2019 09:27    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, quand même ?
Pourquoi et quand ? Même moment que FTL ?

Et les referenda écossais et catalan ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3602
Localisation: Tours

MessagePosté le: Dim Oct 13, 2019 14:53    Sujet du message: Répondre en citant

lbouveron44 a écrit:
Ah, quand même ?
Pourquoi et quand ? Même moment que FTL ?

Et les referenda écossais et catalan ?


Pour le groupe de question, j'ai appliqué le principe même causes = mêmes conséquences. Et donc que dans les années 2010 FTL, le leadership du Parti Conservateur britannique serait bien assez con pour lancer l'idée d'un référendum sur la présence dans l'UE du Royaume-Uni uniquement pour donner un os à ronger aux plus eurosceptiques de ses membres. Quand aux deux autres, comme ils n'ont pas donné lieu à des bouleversements majeurs dans notre bonne vieille Europe OTL pour l'instant, ils vont rester dans l'ombre en attendant.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3602
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mar Oct 15, 2019 14:00    Sujet du message: Répondre en citant

Voici les liens vers ce qui sera les différentes parties de mon œuvre! Comme çà, vous n'aurez pas à trop chercher si vous voulez lire quelque chose de précis.

Correspond au lien vers la page qui rassemble les différentes parties de mon travail préparatoire.
http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=805&postdays=0&postorder=asc&start=2490

Correspond au lien vers la page de couverture.
http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.phpt=2705&postdays=0&postorder=asc&start=0

Correspond au lien vers la page du sommaire et de l'avant-propos.
http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=15

Correspond au lien vers la page de l'introduction.
http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=30

Correspond au lien vers la page de la partie
http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=45
I) Des naissances difficiles dans une Europe convalescente (1946-1956), avec les sous-parties
..1) La CEE, une héritière de la CECA.

..2) De la seconde guerre mondiale à la rupture de la grande alliance.

..3) La CED, un enfant naturel de la guerre civile chinoise.


http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=60
Correspond au lien vers la sous-partie
..4) Un premier âge chaotique et mouvementé.
, et la première moitié de la
..5) La crise du canal de suez en 1956, entre fin d'une époque et renouveau (1ère partie)

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=75
.
Correspond au lien vers la sous-partie
..5)La crise du canal de suez en 1956, entre fin d'une époque et renouveau (2ème partie)


http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=90
II). Des premiers pas compliqués sur la scène internationale (1956-1962).
..1. Une construction politico-économique qui progresse.

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=120
Correspond au lien vers la sous partie
..2. Une CED qui se transforme et s'adapte.
..3. Dans un climat de tensions croissantes.

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=135
Correspond au lien vers la sous partie
..4. Un activisme européen croissant dans les ex-empires coloniaux.
.5. La crise des missiles Turcs, une épreuve de vérité euro-américaine.

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=165
Correspond au lien vers la sous partie
III) Les approfondissements institutionnels et les innovations des années 60 (1963-1969).
..1. La fusion des exécutifs européen.

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=195
Correspond au lien vers la sous partie
..2. La crise de la Politique Agricole Commune.
..3. La question des armements de la CED.
..4. L'affaire du Biaffra et la guerre des six jours.(La guerre du Biafra)

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=210
Correspond au lien vers la sous partie
..4. L'affaire du Biaffra et la guerre des six jours.(La guerre des six jours)

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=225
Correspond au lien vers la partie
IV). La crise de croissance des années 1970 (1970-1979).
..1). De nouveaux élargissements pour les communautés européennes.
..2). Une démocratisation des parlements européens.

http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=240
Correspond au lien vers les sous parties
..3). Les réponses aux difficultés économiques des années 70.
..4) . L'affirmation identitaire et territoriale de la CED.
..5). Action en zone grises, la guerre du Ramadan et le cas Iranien.

www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=255
Correspond au lien vers la grande partie V
V). Affirmation et prise de conscience d'une communauté (1980-1984).
..1). L'acte unique européen, la grande mise à jour institutionnelle.
..2). La CED devient un acteur politique majeur grâce au dossier israélien.
..3). La guerre des malouines et le retour des européens dans le concert des grandes puissances. (1ère partie)

www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=2705&postdays=0&postorder=asc&start=270
Correspond à la deuxième partie de
..3). La guerre des malouines et le retour des européens dans le concert des grandes puissances. (2nde partie)

VI. Le Grand réveil des européens (1984-1993).
..1) Vers l'Espace Schengen et l'Union Européenne.
..2) Une grande réforme à la fin de la guerre froide.
..3) L'affaire libyenne entre punition et coercition.
..4) Vers la fin du conflit israélo-palestinien.

VII. La montée en puissance des communautés européennes (1993-2005).

VIII. Des tensions croissantes entre UE et CED (2006-2015).

IX. Vers la fusion entre communautés (2016-2024)

X. Depuis l'unification européenne (2024-2034).
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 19, 20, 21  Suivante
Page 20 sur 21

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com