Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Otto Carius en Lettonie (coloriage)
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1847
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Lun Fév 11, 2019 04:21    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:

Accord du participe avec se voir :
http://www.academie-francaise.fr/jacqueline-f-france
(Oui, j'ai carrément été voir ce qu'en disait l'Académie, après tout, c'est aussi pour ça qu'elle est là ! et figurez-vous qu'on n'est pas les seuls à s'être posé la même question.)


J'adore ces discussions sémantiques et orthographiques, que je trouve très rafraichissantes et qui prouvent que certains se soucient encore du bon usage de notre belle langue. Je suis en général à l'aise avec l'accord du participe passé, mais je confesse un manque de confort avec 'se voir ‘+ participe. Alors, j’évite de l'utiliser. C'est souvent presque un tic de langage, qu'on peut facilement remplacer par une autre tournure prêtant moins à controverse.

C’est comme la directrice du zoo qui hésitait sur l’orthographe du pluriel de ‘chacal’ (chacals ou chacaux?), et qui a finalement écrit dans son rapport : ‘Malheureusement, un chacal est mort hier soir. Et un deuxième vient juste de succomber.’ Very Happy
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
requesens



Inscrit le: 11 Sep 2018
Messages: 748

MessagePosté le: Lun Fév 11, 2019 12:14    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Au passage, quelqu'un connait le chef du 505ème Panzer-Abteinlung en FTL et ce qu'il vaut ? Le chef du 502 où était Carius OTL était un parfait incapable et cela a permis à Carius de briller. Je me suis arrêté au 20 juin, car pour le prochain épisode, il me faut des infos sur le chef du bataillon de char.

est-ce Bernhard Sauvant ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernhard_Sauvant


Si B. Sauvant est bien en Juin le commandant du 505 eme panzer, il será blessé en Août et remplacé à la fin du mois par l’Hauptmann von Karlowitz.
_________________
“On va faire le trou normand. Le calva dissout les graisses, l'estomac se creuse, et y a plus qu'à continuer. »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 2662
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Lun Fév 11, 2019 15:00    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
J'adore ces discussions sémantiques et orthographiques, que je trouve très rafraichissantes et qui prouvent que certains se soucient encore du bon usage de notre belle langue.

Attention ! Un tel stade de sadomasochisme est de nature à engendrer des légions de tueurs en série...

Se soucier d'écrire un Français correct est tout à fait honorable sauf quand le dit Français est lui-même en pratique radicalement incorrect en induisant un niveau de complexité propre a susciter des psychopathologies sévères.

Il y a bien des fois où l'on se dit qu'il serait juste que nos académiciens se trouvent durablement confinés dans un camp pénitentiaire de haute sécurité.
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3515
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mer Fév 13, 2019 09:24    Sujet du message: Répondre en citant

Tout comme ce bon docteur Lecter, psychiatre américain renommé et sa contribution à l'amélioration de la scène musicale locale!
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7171

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 11:38    Sujet du message: Répondre en citant

20 juin 1943 entre Rositten et Stirmiene

Il faisait chaud et l'intendance en avait tenu compte dans sa distribution de nourriture. Ainsi le dessert distribué aux unités était du fromage blanc, destiné à hydrater et rafraichir des soldats épuisés et assoiffés.
Pourtant, parmi les soldats qui se reposaient entre les blindés à l'arrêt, le repas était bien la dernière préoccupation.
Les visages étaient creusés, couverts de poussière, les yeux fatigués. Les hommes réunis pour cette pause bien nécessaire appartenaient à deux groupes distincts. D'abord les tankistes du 505ème Panzer-Abteinlung, sortis s'aérer après une matinée entière coincés dans une boite en ferraille surchauffée, envahie de vapeurs d'essence et de poudre consumée. Ils étaient entourés de Waffens S.S. de la Wiking, portant casque d'acier, uniformes sales et parfois des vestes camouflées au motif de feuilles de chênes, découpées dans des toiles de tentes. Certains avaient des pansements ou recevaient des soins d'un infirmier reconnaissable à son brassard marqué d'une croix rouge.
Si certains s'attroupaient autour de la cuisine roulante, d'autres avaient ouverts des caisses d'armes et de munitions. Ils en tiraient des bandes de mitrailleuses pour la M.G. 42, des chargeurs pour les M.P. 40, distribuant également des grenades à manches, deux par soldats, aux membres des unités d'assaut.
Pendant que l'on s'affairait à remettre les soldats suffisamment d'aplomb pour qu'ils puissent continuer le combat, un peu plus loin, les officiers s'attroupaient.
Sur le capot d'une Kübelwagen, une carte du secteur était déployée. Trois fermes s'y retrouvaient entourée d'un cercle noir. Plus loin, deux zones étaient hachées de rouge. Reliant l'une à l'autre, il y avait des flèches de ces mêmes couleurs.
Il s'agissait de la situation actuelle dans le secteur de Rositten/ Stirmiene.
Otto Carius était justement en train de commenter les derniers mouvements. On pouvait s'y perdre, effectivement. L'offensive décidée par le général Busch piétinait lamentablement. Non seulement les Allemands n'avançaient pas, mais en plus toutes leurs tentatives faisaient face à des contre-offensives qui menaçaient de les renvoyer sur leurs positions de départ.
La seule chose qui avait jusque là empêché cette catastrophe était un Kampfgruppe constitué autour des Tiger de Carius et des S.S. de la Wiking.
- ... donc si nous avons sécurisé les positions "ferme 1" et "ferme 2" soit nous continuons vers "ferme 3", soit nous revenons vers "le village".
Carius ramena son doigt sur le centre de la carte et leva les yeux vers la tourelle du char, immobile à côté de lui. Accroupis sur la tourelle, un de ses hommes regardait vers l'ouest avec des jumelles.
- Nienstedt ?
- Rien de changé, aucun contact radio avec les canons d'assauts qui devaient tenir "Le village". Par contre, je vois deux colonnes de fumée noire.
Carius soupira... la situation menaçait de le rendre fou.
- Je vois... donc pendant que nous nous occupions d'éteindre un incendie, un autre s'allumait dans notre dos. Dans ce cas, je crois que nous devrons contre-attaquer vers "Le Village".
Il se tourna vers l'Obersturmführer Wengler pour quêter son approbation, mais ce dernier n'écoutait que d'une oreille. Il faut dire qu'il tenait un téléphone de campagne au creux de l'épaule. Pendant tout e l'explication d'Otto Carius, il avait donné des instructions, épelé des coordonnés.
- Oui... la Luftwaffe... ou au moins un soutien d'artillerie sur la cote 33. Non... Non... là, tout de suite... pas la semaine prochaine !
Wengler raccrocha brutalement !
- J'ai l'impression de demander le soutien d'un cuirassé de la Kriegmarine !
Carius eut un sourire las. Vu la distance entre Rositten et la Baltique... et le manque de cuirassé... Enfin, valait mieux en rire. Sur le point de réexpliquer ses conclusions à son supérieur, l'as des Panzer fut interrompu par le fracas de l'artillerie. Un instant, il eut l'espoir que le P.C. les avait exaucé mais... Sur la tourelle, Nienstedt désigna le nord-est.
- Les Soviétiques bombardent " ferme 2" .
Carius jura, la position venait juste d'être reprise, les combats s'étaient arrêtés il y a moins d'une heure. Toutefois, ce n'était pas la fin des mauvaises nouvelles. NIenstedt venait d'aviser un nuage de poussière plein nord.
- T-34 !
Carius jura à voix haute.
- Fin la pause, repoussons l'attaque ennemie.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.


Dernière édition par Anaxagore le Lun Fév 18, 2019 12:04; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 572

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

" Ainsi le désert distribué aux unités était du fromage blanc, destiné à hydrater et rafraichir des soldats épuisés et assoiffés. .."

Yes ! Razz

"..Les visages étaient creusés, couverts de poussière les yeux fatigués. Les hommes réunis pour cette pause bien nécessaire appartenaient à deux groupes distincts. D'abord les tankistes du 505ème Panzer-Abteinlung, sortis s'aérer après une matinée entière coincée dans une boite en ferraille surchauffée, envahis de vapeurs d'essence et de poudre consumée. Ils étaient entourés de Waffens S.S. de la Wiking, portant casque d'acier, uniformes sales et parfois des vestes camouflées au motif de feuilles de chênes, découpées dans des toiles de tentes. Certains avaient des pansements ou recevaient des soins d'un infirmier reconnaissable à son brassard marqué d'une croix rouge. ..."
_________________
Timeo danaos et dona ferentes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7171

MessagePosté le: Lun Fév 18, 2019 12:01    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, j'hésite entre la faute de frappe... ou le lapsus... en écrivant ce passage, je visualisais les soldats épuisés, salles et déshydraté - > désert.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com