Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Petit aperçu du système monarchique belge
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les Alliés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1560
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 05:09    Sujet du message: Répondre en citant

Le parlement belge issu des élections législatives de 1939 comptait 369 membres : 202 députés et 101 sénateurs élus directs, plus 66 sénateurs cooptés et provinciaux. Le 20 septembre 1944, 264 d’entre eux (soit 71%) purent être rassemblés pour approuver la nomination de Charles a la régence du royaume. Les 105 parlementaires manquants étaient soit décédés durant le conflit, soit encore en territoire occupée par les Allemands ou prisonniers de guerre en Allemagne, et certains (dont Léon Degrelle) etaient en fuite pour fait de collaboration avec l’occupant.

A l’époque, la constitution ne requérait aucune majorité spéciale dans les rôles linguistiques. Le résultat du vote fut de 217 voix pour la régence de Charles, et 47 abstentions. Aucune voix contre.
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4260
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 07:33    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais séparer ces échanges, on en apprend tous les jours sur la politique belge. Une idée de titre ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delta force



Inscrit le: 07 Juin 2009
Messages: 416
Localisation: france Gironde

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 09:17    Sujet du message: Répondre en citant

Waterzooï ?

Rasta
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1560
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 12:29    Sujet du message: Répondre en citant

delta force a écrit:
Waterzooï ?

Morne Plat...
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 6608

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 12:31    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4260
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

C'est l'équivalent de la salade niçoise en Belgique ??? Rolling Eyes
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Colonel Gaunt



Inscrit le: 26 Mai 2015
Messages: 939
Localisation: Val de Marne

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne pense pas que la salade est plus de succès auprès d'Obelix Razz
_________________
Les guerres de religion consistent à se battre pour savoir qui a le meilleur ami imaginaire
Citation vue sur le net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1560
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 14:20    Sujet du message: Répondre en citant

Pour se documenter, un honnête panorama de la cuisine belge traditionnelle:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cuisine_belge

Tout un programme. En plus des grands classiques de ma région : Salade liégeoise, Boulet à la liégeoise, Tarte au riz, etc., je prendrais bien des Chicons au gratin, du Filet américain, un Stoemp (qu’à Liège on appelle Potée, au chou ou aux carottes), et quelques autres choses.

Par contre, les piliers de la cuisine flamande traditionnelle ne me disent vraiment rien : Waterzooi a la gantoise, Anguilles au vert, Carbonades flamandes (du bœuf à la bière, pauvre bête…). Very Happy

Rien que la lecture de cette page Wikipedia m’a donné le mal du pays. Difficile de trouver tout ça ici à Kuala Lumpur. Il y a bien un restaurant ‘belge’, et une chaine de brasseries ‘belges’ en franchise, mais c’est une approximation adaptée au gout international. Mieux que rien, mais un peu loin du canon.
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 6608

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 16:13    Sujet du message: Répondre en citant

C'est très bon la carbonade flamande !
Tiens j'en avais fait une, il y a quelques années.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 1147
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 17:06    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une de mes spécialités… La frontière n'est pas loin! Laughing
_________________
Dieu est une femme. La preuve : On dit toujours qu’il vaut mieux voir le Bon Dieu que ses seins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 2034

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 18:48    Sujet du message: Répondre en citant

Colonel Gaunt a écrit:
Je ne pense pas que la salade est plus de succès auprès d'Obelix Razz


Prêtresse ultra-sexy - Quel est ton désir, beau guerrier ?
Obélix - MANGER
Prêtresse ultra-sexy - Quoi...comment ? tu te trouves sur l'ile du plaisir, la grande prêtresse te demande ce que tu désires... et tu désires manger ?
Obélix - Ben oui. Ben c'est un plaisir de manger. (logique im-pa-ra-ble)
Prêtresse ultra-sexy - (et choquée) Et bien euh... soit. Nous avons du nectar, et de l'ambroisie.
Obélix - Quoi ? je veut pas de ces cochonneries moi. Je veut du sanglier.
Prêtresse ultra-sexy - Le nectar et l'ambroisie, des cochonneries ? mais... mais... ce sont les mets préférés des dieux.
Obélix - Ouais ben moi j'men fiches, j'veut du sanglier.
...
(pétage de plombs de la prêtresse ultra-sexy et de ses copines ultra-sexy)
_________________
Surely you can't be serious !
I'm serious, and don't call me Shirley.

Conservatoire de l'Air et de l'Espace d'Aquitaine
http://www.caea.info/index.php?lang=fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabert



Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 190

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2018 19:09    Sujet du message: Répondre en citant

JPBWEB a écrit:
Chabert a écrit:
Un voisin peut-il me remettre en mémoire Baudouin et l'avortement ???


Simple, et je m’arrêterai là, n’ayant deja que trop abusé de la patience d’un certain félin.

Le 29 mars 1990, la loi sur la dépénalisation de l’avortement est finalement votée par la chambre (proposition de loi dite Lallemand-Michielsens, du nom de ses deux promoteurs parlementaires, le sénateur socialiste francophone Roger Lallemand et la sénatrice libérale flamande Lucienne Herman-Michielsens), au bout de 20 ans de débat.

Le roi Baudouin, fervent catholique et homme meurtri de n’avoir jamais pu avoir d’enfants, est personnellement opposé à cette loi pour des motifs éthiques qu’il juge insurmontables. Il décide donc de faire part au premier ministre Wilfried Martens de sa volonté de ne pas prendre de responsabilité dans sa promulgation. Dans sa lettre au PM, il s’écrie : ‘Serait-ce normal que je sois le seul citoyen belge à être forcé d’agir contre sa conscience dans un domaine essentiel ? La liberté de conscience vaut-elle pour tous sauf pour le roi ?’.

En pratique, cela signifie que le roi refuse de promulguer la loi, comme l’article 69 de la constitution le prescrit, d’où crise insurmontable qui aurait pu emporter le gouvernement et la monarchie. Il semble que le roi avait envisagé de se retirer, soit en abdiquant soit en favorisant une régence, mais que le gouvernement l’en avait dissuadé, afin de ne pas amplifier la crise de régime. La situation était en effet compliquée par le fait que le roi n’avait pas d’héritier direct. Son successeur constitutionnel était donc son frère Albert, que le roi n’appréciait guère et auquel il préférait ouvertement son fils Philippe, que le roi et la reine avaient ostensiblement positionné dans l’opinion comme le prince héritier (officieusement et sans aucun aval ni remontrance de la part du gouvernement).

Le gouvernement a donc décidé de recourir à une interprétation inédite de l’article 82 de la constitution, en 4 temps :
1. Un conseil des ministres spécial constate l’impossibilité de régner du roi
2. Lors d’un deuxième conseil des ministres spécial, le gouvernement signe la loi et la promulgue à la place du roi
3. Une fois la loi promulguée, le roi informe le premier ministre que son impossibilité de régner a cessé
4. Les Chambres réunies constatent la fin de l’impossibilité de régner, et le roi reprend ses fonctions

L’intermède royal aura duré 4 jours, et aura évité a la Belgique une crise de régime à l’issue incertaine. Néanmoins, l’image et la crédibilité du roi en auront été durablement altérées, sans pour autant que l’institution monarchique en pâtisse directement. Le roi est en la matière un organe d’enregistrement, qui n’est pas supposé avoir d’états d’âme concernant le contenu des lois soumises à sa signature. Léopold II, lors de son long règne, a ainsi signé deux lois scolaires successives et contradictoires, qu’il trouvait toutes deux exécrables et ne s’en cachait pas, mais qu’il estimait devoir promulguer parce qu’elles étaient conformes à la procédure parlementaire en vigueur. Léopold III, autoritaire et obstiné qu’il était, a toujours signé toutes les lois qui lui étaient soumises, même quand elles ne lui plaisaient pas (ce qui est arrivé souvent). Mais la conscience de Baudouin l’empêchait de suivre ces exemples.

Il est à noter que la solution adoptée, qui était une brillante improvisation, n’allait pas sans comporter certains risques. Le gouvernement avait constaté l’impossibilité de régner, mais c’était au parlement de voter pour en constater la fin. Rien ne garantissait que les parlementaires, qui venaient de voter la loi a une substantielle majorité, accepteraient de se conformer au scenario concocté par le PM Martens, dont la majorité gouvernementale était partagée, son aile libérale ayant soutenu le texte et son aile démocrate-chrétienne l’ayant combattu. Mais finalement, tout est rentré dans l’ordre.


Grand merci pour les détails, j'ai zappé une partie avec le temps. C'est fort complexe le droit, même si les juristes ont mauvaise presse.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1560
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Lun Oct 15, 2018 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

Il serait peut-être utile de compléter ce que j’écrivais précédemment sur la composition du parlement belge à l’époque de OTL/FTL (les choses ont beaucoup changé depuis), et plus généralement sur les grands principes de fonctionnement de la Belgique d’alors. Il me semble que tout ceci est très méconnu en France, ce qui n ;est pas étonnant, et que la plupart des Français imaginent que la Belgique est une sorte de mini-France, ce qui est très loin de la réalité. Il y a des points communs, dont le Code Civil de Napoléon, mais beaucoup de mécanismes intentionnels sont assez radicalement différents. Je vais faire simple pour commencer, et nous pourrons toujours approfondir si nécessaire.

Donc, la Belgique est une monarchie constitutionnelle, issue d’une révolution en 1830 ayant entrainé une sécession d’avec les Pays-Bas, mariage arrangé par le Congrès de Vienne en 1815 et qui n’avait à l’évidence pas tenu. Par contre, la Belgique a conservé de sa brève union avec les Pays-Bas des éléments de schéma institutionnel (les provinces…), et a cherché en France et en Angleterre l’inspiration pour le reste.

Il y a trois pouvoirs indépendants: Exécutif, Législatif et Judiciaire. Le roi est la personne qui réunit les trois pouvoirs. Il nomme et révoque ses ministres, et peut dissoudre le parlement et appeler de nouvelles élections, sans limite. Une législature dure 4 ans (mais est souvent abrégée pour raison de crise politique ou d’opportunisme électoral).

Le parlement est compose de deux chambres : la Chambres des Représentants et le Senat, dont les pouvoirs sont identiques. Les lois doivent être votées à la majorité dans chacune des chambres. Le gouvernement introduit des projets de loi, les parlementaires des propositions de loi. Les chambres votent la confiance au gouvernement assemblé par le formateur nommé par le roi, qui devient le premier ministre (ce n’est pas obligatoire, mais c’est l’usage). En pratique, il est très difficile à un seul parti d’avoir la majorité absolue dans les deux chambres, et les gouvernements sont donc soutenus par des coalitions. A l’époque FTL, il y a en gros 3 grands partis : Parti Catholique, Parti Liberal, Parti Ouvrier Belge (futur Parti Socialiste), et des formations plus récentes : ligue Nationale Flamande, Parti Rexiste (de Léon Degrelle), Parti Communiste Belge.

A l’époque, les partis sont encore unitaires, c’est à dire qu’ils commencent certes à compter une aile francophone et une aile flamande, mais qu’ils ont encore des instances dirigeantes et des programmes communs. Aucune majorité spéciale linguistique n’est encore requise, et les lois sont votées à la majorité simple. Ceci signifie en fait que les lois peuvent être votées par les représentants des seuls flamands, majoritaires en Belgique, sans qu’aucune voie wallonne soit nécessaire. C’est évidemment encore théorique à cette époque, mais par la suite (années 50-60), la disparité deviendra insoutenable et provoquera la transformation (assez inédite) de la Belgique d’état unitaire a été fédéral.

Le parlement belge issu des élections législatives de 1939 comptait 369 membres : 202 députés et 101 sénateurs élus directs, plus 66 sénateurs cooptés et provinciaux. Les sénateurs provinciaux sont désignés par les conseils provinciaux, qu’ils représentent. Les sénateurs élus directs et les sénateurs provinciaux choisissent alors un certain nombre de sénateurs cooptés, pour compléter la composition du sénat. Les fils majeurs du roi sont sénateurs de droit (aucun des deux ne l’est en 1939). Le nombre des députés et sénateurs reflète la croissance démographique dans chaque arrondissement. Le scrutin est à la proportionnelle par liste d’arrondissement, ce qui permet à de petits partis d’être assez facilement représentés au parlement, mais pas d’obtenir plus de quelques sièges. Aux élections de 1939, le parti rexiste n’a recueilli que 4,4% des voix et 4 sièges (2%), perdant 17 sièges par rapport à la chambre sortante, élue en 1936.

Il y a 9 provinces : 4 en Flandre, 4 en Wallonie et une au milieu (le Brabant, qui abrite la capitale, Bruxelles). Les provinces sont divisées en arrondissements (administratifs, judiciaires, électoraux). Chaque province a son exécutif (qu’on appelle la députation permanente), dirigé par le gouverneur, qui est nommé par le roi, et une assemblée, le Conseil Provincial, composé d’élus directs. Les communes suivent le même schéma, avec un exécutif (le Collège des Bourgmestre et Echevins), le bourgmestre est nommé par le roi (sur proposition du ministre de l’intérieur) et une assemblée, le Conseil Communal.

Voilà en gros le topo de la Belgique de l’époque FTL, ce qu’un premier ministre belge (Gaston Eyskens) a appelé en 1970 ‘la Belgique de Papa’. La guerre et la Question Royale seront un immense accélérateur de la réforme profonde qui aboutira à la Belgique d’aujourd’hui.
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 9354
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Oct 15, 2018 15:38    Sujet du message: Répondre en citant

On apprend de tout en FTL !
Merci, JPB.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les Alliés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com