Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mars 1943 sur le front russe
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Le front russe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ciders



Inscrit le: 16 Sep 2016
Messages: 480
Localisation: Chargé de sacs de T-34/76

MessagePosté le: Sam Juil 14, 2018 15:33    Sujet du message: Répondre en citant

Imberator a écrit:
Étrange justement que, vu l'étendue colossale des purges à certaines époques, Staline n'ait pas opté pour un système d’élimination des opposants présumés plus industrialisé, à la fois sans doute dans la pratique différent et cependant fondamentalement comparable aux si cruellement efficaces chambres à gaz nazies.


Pourquoi constituer un autre système quand celui alors en place fonctionnait suffisamment correctement pour la mission qui lui était impartie ? La biographie consacrée à Staline par Oleg Khlevniuk est très instructive. Entre l'été 1937 et novembre 1938, on a arrêté environ 1,6 million de personnes dont 700 000 ont été fusillées. Sur les dix-huit mois de la Grande Terreur, on a fait fusiller environ 1 500 personnes chaque jour. De janvier 1937 à août 1938, Staline a reçu 15 000 documents sur les arrestations, les compte-rendus d'opérations policières, les compte-rendus d'interrogatoires et il recevait environ vingt-cinq dossiers par jour. Et dans le même temps, on procédait à d'autres actions massives comme la déportation de peuples entiers, notamment 170 000 Coréens à l'automne 1937.

Imberator a écrit:
Mais il est vrai que le petit père des peuple se préoccupait sans doute moins des états d’âme de ses assassins que les dirigeants de la SS qui les voyaient pour la plus part à la longue perturbés par des massacres à répétition.?


Réponse simple et parfaitement logique. On purgeait les bourreaux après usage. Quand Iejov a fini par tomber, remplacé par Beria, Staline a profité de l'occasion pour mener une purge du NKVD, accusé d'être allé trop loin et d'avoir menti sur les accusés. Le même procédé a été utilisé en 1953 à la mort de Staline quand les membres du Politburo se sont ligués contre Beria avant de rogner sensiblement les pouvoirs des services de sécurité. C'est à cette occasion que des gens comme Abakoumov ou Merkoulov ont disparu. Ils en savaient beaucoup, ils avaient les mains pleines de sang et ils étaient intrinsèquement dangereux.

Imberator a écrit:
Au passage, question de néophyte absolu (et donc honteux comme un syphilitique en phase finale) : Quid des enfants des victimes du stalinisme, goulag de longue durée ou exécutions sommaires ?


Cela dépendait des cas. En règle générale, appartenir à la famille d'un condamné ou en être proche à plus ou moins longue distance suffisait à assurer la mort sociale de la personne concernée. Un peu comme les enfants de koulaks dans les années 1930. Beaucoup ont été envoyés dans des régions éloignées ou dans des kolkhozes, étant privés de droits et souvent de toute reconnaissance. Dans certains cas, les choses pouvaient être différentes. Mais le plus souvent, il n'y avait nulle bienveillance y compris avec des membres de la nomenklatura (femmes d'anciens hauts responsables du Parti ou d'officiers supérieurs, ou même frères de certains apparatchiks comme le frère de Lazare Kaganovitch par exemple). Même parmi les rares personnes à vivre dans l'entourage proche de Staline, notamment après le suicide de son épouse, Nadejda.
_________________
- C’est magnifique...
- Oh oui. « Ouh ! », « Ah ! » Ça commence toujours comme ça. Et puis après il y a des « sauve qui peut », et puis il y a des hurlements...

The Lost World, Eddie Carr et Ian Malcolm.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 1977

MessagePosté le: Sam Juil 14, 2018 18:35    Sujet du message: Répondre en citant

Il est assez jubilatoire de lire le récit de l'exécution de Beria. Cette infâme raclure de cuvette de ch-ottes était en train misérablement de chialer et supplier pour sauver sa vie, tellement qu'on lui a bourré un chiffon dans sa gueule pour le faire taire.
Heureusement que le bourreau ne s'est pas laissé impressionner. Il a fait une grande et belle carrière par la suite, probablement pour avoir purgé l'humanité d'un tel monstre.

https://en.wikipedia.org/wiki/Pavel_Batitsky

Citation:
When the death sentence was carried out, Beria pleaded on his knees for mercy before collapsing to the floor and wailing and crying, but to no avail.
Beria was executed separately. He was shot through the forehead by General Pavel Batitsky who had to stuff a rag into Beria's mouth to silence him. His final moments bore great similarity to those of his own predecessor, NKVD Chief Nikolai Yezhov, who begged for his life before his execution in 1940. His body was subsequently cremated and the remains buried in a forest near Moscow.


"...il saisit le juge à l'oreille, et l'entraina dans un maquis.
...
La suite serait délectable,
Malheureusement je ne peut,
pas la dire et c'est regrettable,
ça nous aurait fait rire un peu.
Car le juge au moment suprême,
criait maman, pleurait beaucoup,
Comme l'homme à qui le jour même,
Il avait fait couper le cou."
_________________
Surely you can't be serious !
I'm serious, and don't call me Shirley.

Conservatoire de l'Air et de l'Espace d'Aquitaine
http://www.caea.info/index.php?lang=fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 707
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Juil 14, 2018 19:32    Sujet du message: Répondre en citant

Archibald a écrit:
Il est assez jubilatoire de lire le récit de l'exécution de Beria. Cette infâme raclure de cuvette de ch-ottes était en train misérablement de chialer et supplier pour sauver sa vie, tellement qu'on lui a bourré un chiffon dans sa gueule pour le faire taire.
Heureusement que le bourreau ne s'est pas laissé impressionner. Il a fait une grande et belle carrière par la suite, probablement pour avoir purgé l'humanité d'un tel monstre.


Le paradoxe est que si Beria était bien un infâme salopard, ses idées pour le gouvernement de l'URSS post-Staline étaient elles franchement modernes !

Beria, dont les convictions authentiquement communistes (au sens économique et social j'entends) étaient sans aucun doute très tièdes (l'homme était plus un pragmatique qu'un idéologue), désirait une véritable modernisation du système soviétique et de son économie.

Une sorte de perestroïka, en plus autoritaire certes, avec trente ans d'avance.

Ou si vous voulez, une évolution à la chinoise, façon Deng Xiaoping...

Ce que l'application du programme de Beria aurait pu faire à l'URSS laisse songeur. Peut-être aurait-il pu sauver son économie, voire même l'édifice tout entier !
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4212
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Sam Juil 14, 2018 20:10    Sujet du message: Répondre en citant

Restons dans le sujet svp !l
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1943 - Le front russe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17
Page 17 sur 17

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com