Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Elections au Japon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10076
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Aoû 31, 2015 12:26    Sujet du message: Elections au Japon Répondre en citant

Ce petit texte est dû à Mikey. Qu'il soit remercié pour nous faire découvrir cet épisode OTL plutôt étonnant (très légèrement adapté à la FTL).


30 avril 1942
Démocratie à la japonaise
Des pacifistes discrets, mais présents !
Tokyo
– Malgré la guerre, qui vient d’atteindre le Japon lui-même avec le raid des B-25 de Doolittle, les 21e élections générales à la Chambre des Députés japonaise se tiennent aujourd’hui.
Sans doute, la chambre basse n’a plus aucun pouvoir législatif réel et l’exécutif est à peu près entièrement passé aux mains des militaires depuis que l’Armée Impériale a envahi la Mandchourie en 1931 sans en référer au gouvernement. Depuis le ministère de l’amiral Saito Makoto en 1932 (le premier “ministère d’union nationale”), rares sont les membres des partis politiques représentés à la Chambre à avoir obtenu des portefeuilles clés. En 1940, tous les partis ont été obligés de fusionner dans le cadre de l’Association de Soutien à la Règle Impériale (Taisei Yokusankai), organisation politique pro-militaire dirigée par l’ancien Premier ministre Nobuyuki Abe. Seul le parti Tohokai a pu quitter l’Association, en 1941 – il est vrai que ce parti considère que le gouvernement Tojo ne suit pas d’assez près l’exemple de réorganisation de la société donné par les partis fasciste et nazi en Europe !
Pourtant, ces élections ont une certaine importance politique. Le gouvernement d’Hideki Tojo les a en effet baptisées « Elections Générales pour Soutenir la Guerre de la Plus Grande Asie Orientale ». Peut-être pour leur donner un minimum de vernis démocratique, les 466 sièges à pourvoir vont voir s’affronter non seulement les candidats de la Taisei Yokusankai, mais aussi 46 candidats du Tohokai, présentés comme “indépendants”, et… 567 candidats véritablement indépendants – un chiffre bien trop élevé au goût de Tojo. Certains de ces candidats, élus à la Chambre lors des précédentes élections, en ont été exclus sur décision du gouvernement. Aucun d’eux, cependant, ne fait partie des organisations politiques de gauche ou des groupes ouvertement opposés à la guerre, tous déclarés illégaux depuis 1940 et dont beaucoup de membres (notamment ceux du PC japonais) ont été emprisonnés.
De fait, la participation atteint 83 %, un chiffre inhabituellement haut. Et si la Taisei Yokusankai remporte 382 des 466 sièges, les candidats opposés de façon plus ou moins visible à la guerre ont tout de même 77 élus, dont Ichiro Hatoyama, Takeo Miki (futur Premier ministre), Kan Abe, Bukichi Miki et Saito Takao (dont l’opposition à la guerre lui avait valu d’être exclu de la Chambre). Les sept autres élus appartiennent au Tohokai.
Ce résultat assez étonnant s’explique sans doute par les difficultés rencontrées par l’Armée en Indochine et aux Philippines et surtout par les échecs subis devant Singapour (il a été plus facile de masquer les pertes navales). Néanmoins, dans leur grande majorité, les électeurs japonais continuent à approuver la guerre.
Par la suite, les candidats élus sous la bannière de la Taisei Yokusankai se diviseront assez vite en plusieurs factions, dont certaines se montreront de plus en plus critiques envers le gouvernement avec la poursuite de la guerre et l’accumulation des mauvaises nouvelles. Mais c’est chez les élus “indépendants” que se recrutera l’essentiel du personnel politique japonais de l’immédiate après-guerre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 567

MessagePosté le: Lun Aoû 31, 2015 13:44    Sujet du message: Répondre en citant

Très intéressant!
ça a , de plus, le mérite de nuancer la politique du point de vue japonais Applause
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Abraham



Inscrit le: 26 Avr 2015
Messages: 526
Localisation: Tel Aviv

MessagePosté le: Lun Aoû 31, 2015 17:20    Sujet du message: Répondre en citant

Les Japonais avaient des élections avant 1945? Voilà une chose dont je ne me serais jamais douté comme quoi on en apprend tous les jours.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Andrew



Inscrit le: 06 Juil 2015
Messages: 834
Localisation: Hartford (Connecticut-USA)

MessagePosté le: Lun Aoû 31, 2015 17:33    Sujet du message: Répondre en citant

Abraham a écrit:
Les Japonais avaient des élections avant 1945? Voilà une chose dont je ne me serais jamais douté comme quoi on en apprend tous les jours.


Les Japonais bien avant la démocratisation de l'Après-Guerre avaient une constitution inspiré du modèle de l'Empire Allemand et dont les tendances oscillaient entre une démocratie de type occidentale et un régime fort,c'est en 1931 avec la prise de contrôle des militaristes et impérialistes nippons notamment avec l'Invasion de la Mandchourie et la création de l'état fantoche du Mandchoukouo que les forces démocratiques nipponnes furent reléguées au second plan mais elles n'ont jamais totalement disparues,c'est ce qui a permis à Mac Arthur et aux troupes US de rebâtir un Japon démocratique et allié des USA après 1945 car Mac Arthur a puisé dans ce vivier pour mettre des dirigeants japonais sûr (comprendre par là:non-communistes) au pouvoir.

http://www.ndl.go.jp/constitution/e/etc/c02.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Meiji_Constitution
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3514
Localisation: Tours

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2015 12:51    Sujet du message: Répondre en citant

Le régime militaro-fasciste en place au japon entre 1931 et 1945 était une dictature bien réelle mais qui n'a jamais sombré dans le totalitarisme. Tout au long de son existence, il a subsisté des factions rivales, des groupes de pressions, des groupements d'opposants, etc, etc, etc... Les militaires n'ayant apparemment jamais ressenti le besoin d'éliminer toute la concurrence pour gouverner sans partage.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1452
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2015 16:59    Sujet du message: Répondre en citant

Les militaire s eux memes etaient divisees en plusieur factions. De memoire je pense a Yamamoto qui etait poursuivi par des assassins pendant longtemps (mais je suppose que vous en savez plus que moi la dessus), je pense aussi a la revolte le dernier jour et l'attaque du palais imperial. On peut meme y ajouter le suicide de Mishima, car si il n'est pas militaire, il est tres proche des milieux ultre militariste et suppose que l'armee est prete a bouger.

Donc meme au sein de l'armee, il y a de nombreux courants, les uns 'pacifistes' (entre guillemets), les autres de vrais va en guerre, et bien sur toute la gamme entre les deux.
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 1847
Localisation: Kuala Lumpur

MessagePosté le: Mer Sep 02, 2015 09:06    Sujet du message: Répondre en citant

Il y avait de nombreux clivages en effet: Armée contre Marine, Etats-Majors contre entités opérationnelles (flotte, armée de Mandchourie, …), administrations ‘civiles’ contre miliaires, … Et tout ce petit monde se livrait a des luttes implacables et byzantines, sous l’œil impavide du Tenno (qui n’en pensait pas moins, mais qui savait que sa longévité sur le trône dépendait de son non-alignement et de son silence hiératique).
_________________
"Les grands orateurs qui dominent les assemblées par l'éclat de leur parole sont, en général, les hommes politiques les plus médiocres." Napoléon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com