Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

psychologie de Himmler

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Chasseur Corse



Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 587
Localisation: Résidence "Pierre Bogonano

MessagePosté le: Mar Nov 18, 2014 16:58    Sujet du message: psychologie de Himmler Répondre en citant

c'etait un homme qui avait renièe sa foi(bien qu'il soit issue d'un famille catholique) il s'était jetée dans les bras de hitler comme un messie et sauveur de l'allemagne. mais son comportement était trés bizare, on peut cité deux anecdote: lorsqu'il assistait a une punition d'une détenue juive qui avait été condamnée a une bastonnade mortelle il dit au ss chargé de l'exécution "Ménagée la cet une femme". la seconde anecdote lorsqu'il assistaient a une fussillade massive de juif il dit "au moins nous en seront débarassé rapidement" et il ordonna que ce soit des prisonniers juif qui comble les fosses. cet homme qui se croyait etre le surhomme parfait était d'aprés des mémorialiste de l'époque "Un froussard qui avait peur de voire couler du sang" il édicta une réglementation incroyable pour les hommes qui désirait rentré dans la SS(Examen médical, Généalogie familliale, Aparence physique) il crée des centres et école d'entrainement particulier pour ses hommes qui était considerée par lui comme un corps d'élite dons la devise était "MON HONNEUR S'APPELLE FIDELITEE" il finit de manière misérable en se sucidant aprés son arrestation par les anglais (il était question de le faire comparaitre a Nuremberg) la majorité des officiers de la SS choisire le sucide pour échapper a la vengence de leur prisonniers
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1452
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 03:47    Sujet du message: Re: psychologie de Himmler Répondre en citant

Chasseur Corse a écrit:
c'etait un homme qui avait renièe sa foi(bien qu'il soit issue d'un famille catholique) il s'était jetée dans les bras de hitler comme un messie et sauveur de l'allemagne. mais son comportement était trés bizare, on peut cité deux anecdote: lorsqu'il assistait a une punition d'une détenue juive qui avait été condamnée a une bastonnade mortelle il dit au ss chargé de l'exécution "Ménagée la cet une femme". la seconde anecdote lorsqu'il assistaient a une fussillade massive de juif il dit "au moins nous en seront débarassé rapidement" et il ordonna que ce soit des prisonniers juif qui comble les fosses. cet homme qui se croyait etre le surhomme parfait était d'aprés des mémorialiste de l'époque "Un froussard qui avait peur de voire couler du sang" il édicta une réglementation incroyable pour les hommes qui désirait rentré dans la SS(Examen médical, Généalogie familliale, Aparence physique) il crée des centres et école d'entrainement particulier pour ses hommes qui était considerée par lui comme un corps d'élite dons la devise était "MON HONNEUR S'APPELLE FIDELITEE" il finit de manière misérable en se sucidant aprés son arrestation par les anglais (il était question de le faire comparaitre a Nuremberg) la majorité des officiers de la SS choisire le sucide pour échapper a la vengence de leur prisonniers


1) C'est un ancien instituteur, donc je suggererais de surveiller de tres pres 'les garcons bouchers' (le chanteur ET le bassiste ont ete instit remplacant pour une annee).

2) C'est un eleveur de poulet, et ceci est a rapporter avec l'entree dans AJ Auxerre d'un autre eleveur aviaire qui fut suivi par une decente aux enfers.

3) Il a fait des pieds et des mains pour etre reconnus comme un general, et le jour au il a enfin ete nomme il a tenu 72 heures. Donc mefiance contre tout ceux qui veulent etre calife a la place du calife, et je propose de detruire toutes les BD de Tabarry (l'auteur de Iznogoud!).

MAis, il me semble (a moins que mes yeux ne me jouent des tours) que le titre nous proposait une revue de la Psychologie de Himmler , donc plus que mes blagues de mauvais allois, ou l'enonce de propos generaux et vagues il faudrait developper.

Pourquoi a t'il renie sa foi chretienne et completement vire dans le paganisme?

Pourquoi un tel desire de destruction physique et morale? Doit t'on le rapprocher du paganisme ou le sang sacrificiel tient une place importante (magie ancienne ne pouvant etre soutenue que par le sang humain venant d;un sacrifice?).

Pourquoi vouloir etre un Chef de Guerre, alors que aucun (mais Odin) dieux germaniques ne le fut (ils etaient plutot des guerriers heroiques, mais pas des chefs de guerres).

Pourquoi conserver une telle pagaille dans certains secteurs alors que d''autres etraient tres organises. Est ce le signe d'un desodre mental du type 'bi polaire'?

Il y a t'il eu une monographie ou une etude faites par la Faculte sur ce sujet (2 sens du terme sont valable ici)?
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 407
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Mer Nov 19, 2014 13:23    Sujet du message: Répondre en citant

Et non, Himmler n'a jamais, à ma connaissance, été instituteur... Mais son ton doctoral, son allure faisaient que beaucoup de ceux qui le rencontraient le croyait ancien enseignant.

Il a fait des études d'ingénieur agronome, d'où son penchant pour tout ce qui était agriculture et les fermes, plus ou moins expérimentales (chaque camps de concentration, ou presque, en avait une...)

L'intervention de son père lui a permis de suivre, à 16 ans, une formation d'officier, mais l'armistice ne lui a permis, à sa grande frustration, d'aller au front. C'est sans doute cette frustration qu'il a compensée en ambitionnant de commander une armée.

Son engagement à l'extrême droite est ancien : il participé au Putsch de la Brasserie comme porte-drapeau d'un groupe ultra nationaliste.

Sur sa psychologie, on peut lire avec un certain profit (même s'il faut pas avaler tout cru ce qui est conté) Les mains du miracle de Joseph Kessel, qui nous narre les aventures de Felix Kersten, son médecin qui le soignait juste avec les mains.

Il nous trace le portrait d'un dangereux fanatique qui croyait aveuglément en Adolf Hitler, mais aussi d'un être (c'est ainsi que je le ressens à la lecture) profondément complexé, projetant sur "ses" SS tous ses rêves et fantasmes, le tout assaisonné à la sauce nazie. Il apparaît aussi très influençable, capable d'obéir sans discuter à l'ordre d'exterminer les Juifs, mais aussi d'envoyer un train de Juifs en Suisse pour faire plaisir à son bon docteur ou de rencontrer un délégué du Congrès Juif Mondial en Allemagne à son instigation, juste en sortant de la Chancellerie où il était allé porter ses vœux d'anniversaire à son Führer !

A part ça, il semble, du point de vue des SS, avoir été un bon chef, bien qu'exigeant, surnommé affectueusement Reichsheini. On se souviendra qu'à sa désignation comme Reichsführer SS, à 29 ans, ce corps comptait moins de 300 hommes et que 15 ans plus tard, il était devenu un empire tentaculaire couvrant presque tous les domaines et disposant de sa propre armée : il avait donc sans doute des talents d'organisateur, sachant bien s'entourer, mais sans illusion sur les ambitions dévorantes de ses subordonnés.

S'il a rejeté le catholicisme, il n'en était pas moins un mystique aux croyances hétéroclites voire farfelues. Ses hommes se devaient d'être gotglaubisch "croyant en dieu" (sans majuscule).

Pour ce qui concerne le fait de savoir si son cas relève la faculté, j'ai lu quelque part (mon problème est que je ne prends toujours des notes pour me souvenir du titre de l'ouvrage et de son auteur) que les Américains ont mandaté des psychiatres chargés de trouver le "virus psychologique" typiquement nazi. Ils n'ont rien trouvé... Rolling Eyes
_________________
Il vaut mieux prendre ses désirs pour des réalités que prendre son slip pour une tasse à café (P. Dac)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GAULLISTE 54



Inscrit le: 18 Juin 2013
Messages: 568
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun Nov 24, 2014 01:21    Sujet du message: Répondre en citant

ChtiJef a écrit:


Son engagement à l'extrême droite est ancien : il participé au Putsch de la Brasserie comme porte-drapeau d'un groupe ultra nationaliste.

Sur sa psychologie, on peut lire avec un certain profit (même s'il faut pas avaler tout cru ce qui est conté) Les mains du miracle de Joseph Kessel, qui nous narre les aventures de Felix Kersten, son médecin qui le soignait juste avec les mains.

Il nous trace le portrait d'un dangereux fanatique qui croyait aveuglément en Adolf Hitler, mais aussi d'un être (c'est ainsi que je le ressens à la lecture) profondément complexé, projetant sur "ses" SS tous ses rêves et fantasmes, le tout assaisonné à la sauce nazie. Il apparaît aussi très influençable, capable d'obéir sans discuter à l'ordre d'exterminer les Juifs, mais aussi d'envoyer un train de Juifs en Suisse pour faire plaisir à son bon docteur ou de rencontrer un délégué du Congrès Juif Mondial en Allemagne à son instigation, juste en sortant de la Chancellerie où il était allé porter ses vœux d'anniversaire à son Führer !


Lors du Putsch de la Brasserie c'est Himmler qui tenait l'étendard du NSDAP !

Quand au livre "Les Mains du Miracle" que j'ai la chance d'avoir en ma possession je pense que l'on peut croire sans trop de problèmes à ce qui est écrit !
Je ne pense pas que Joseph Kessel aurait fait un livre sur un affabulateur !
De plus il y a eu beaucoup de témoignages sur les actes de Félix Kersten !
Les Néerlandais juste après la guerre avaient fait une commission d'enquête spéciale pour enquêter sur Kersten et En 1949, après avoir entendu des dizaines de témoins et compulsé des milliers de documents, elle démontre que Kersten a sauvé des milliers de vies.

Les Suédois ont fait la même chose quelques années après (bien qu'après la guerre ils lui avaient mis des bâtons dans les roues )

Et pour la petit histoire le Docteur Kersten est mort d'une crise cardiaque dans sa voiture en allant en France afin d'y être décoré de la Légion d'Honneur (par le Général si mes souvenirs sont bons)
_________________
Toute ma vie je me suis fait une certaine idée de la France !
Charles de Gaulle


"Qui s'y frotte, s'y pique !"
Devise des Ducs de Lorraine

"Non inultus premor"-"Nul ne me touche sans impunité"
Devise de la Ville de Nancy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
julien



Inscrit le: 14 Juil 2010
Messages: 90

MessagePosté le: Lun Nov 24, 2014 10:53    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble avoir lu que le coup du train de Juifs ou du délégué du Congrès Juif étaient simplement des tentatives de gages pour ouvrir des négociations avec les Alliés occidentaux.
_________________
"L'Histoire est le total de ce qui aurait pu être évité" (Adenauer)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7251

MessagePosté le: Lun Nov 24, 2014 11:16    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu la même chose.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ChtiJef



Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 407
Localisation: Du côté de Clochemerle

MessagePosté le: Lun Nov 24, 2014 12:31    Sujet du message: Répondre en citant

Attention ! Je ne prétends pas que Felix Kersten ait été un affabulateur ! Ce qu'il a fait , et pour lequel il a été honoré aux Pays-Bas et en Suède, après une période de disgrâce assez compréhensible, puisqu'on ne pouvait ignorer qu'il avait soigné Himmler (presque) de son propre chef, est déjà suffisamment incroyable.

Néanmoins, croire à tout ce qui est rapporté est difficile. Je pense, au chapitre 6, à la déportation de toute la population néerlandaise en Pologne, qui plus est juste à la veille du déclenchement de Barbarossa

Je n'ai jamais entendu parler d'un tel projet, sauf dans le livre de Kessel. Si preuves contraires, me les indiquer.

Pour revenir à Himmler, lors du Putsch, il portait l'étendard de la Reichskriegsflagge, une organisation proche, mais distincte, des nazis.

Pour la visite de Masur à Berlin, si elle entre dans le cadre des négociations avec la Croix-Rouge puis les Occidentaux, l'origine en serait la pendaison, sur ordre personnel de Hitler, de Karl Venzel, une excellente relation de Kersten que Himmler avait promis d'épargner. Humilié de voir douter de sa parole d'honneur - et peut-être aussi de perdre quelqu'un qui lui était indispensable - le Reichsführer pour se faire pardonner, aurait accédé à toute une série de demandes humanitaires de son médecin, lequel a ensuite fait l'intermédiaire avec les autorités suédoises compétentes pour régler les détails.

Maintenant, je n'ai pas l'intention d'affirmer que Himmler, bien placé pour se douter de l'issue de la guerre, n'ait pas aussi accepté d'entamer les négociations humanitaires sans arrière-pensées d'en tirer un bénéfice politique ultérieur, voire sauver sa peau.

Quant à l'affaire des trains de Juifs dirigés vers la Suisse, elle correspondrait aussi à une promesse faite par Himmler et réalisée à l'insu du réclamant. Ici je cite Himmler, tel que rapporté dans le livre : "2700, hein ? Ni trop, ni trop peu. [...] Juste de quoi satisfaire une des lubies de ce bon docteur".

Et pour en terminer, relativement à la psychologie du personnage :
- Son suicide est la conséquence d'un excès de méticulosité. Se déplaçant sous l'apparence d'un soldat perdu comme temps d'autres, moustache rasée et bandeau sur l'œil, il attira les soupçons car il était le seul ... à avoir des (faux) papiers, en règle qui plus est !
- Maniaque de l'orthographe (son côté "instit"?) il fit renvoyer à l'expéditeur un rapport "capital" demandant une "réponse urgente", à cause des 20 fautes qu'il contenait...
- Il fut l'un des rares dirigeants nazis à ne pas s'enrichir, vivant de ses seuls émoluments.
_________________
Il vaut mieux prendre ses désirs pour des réalités que prendre son slip pour une tasse à café (P. Dac)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Les pays de l'Axe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com