Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sous-marins et porte-hydravions en action !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4586
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Jan 16, 2014 22:22    Sujet du message: Sous-marins et porte-hydravions en action ! Répondre en citant

Voici quelques épisodes secondaires mais néanmoins intéressants ; certains viennent compléter la chrono existante. Ils sont issus d'OTL, mais adaptés en FTL évidemment.
Merci à Casus pour sa relecture attentive.

Edit : correction coquille

20 février
Campagne du Pacifique Central
Kwajalein – L’opération K-1, la seconde attaque aérienne de Pearl Harbor, engage d’abord, assez curieusement, quatre sous-marins de type B1. Les derniers à partir sont l’I-19 et l’I-26, qui doivent prendre position à French Frigate Shoals (Récifs [ou Atoll] de la Frégate Française, entre Hawaï et Midway). Ils pourront ainsi ravitailler les cinq grands hydravions H8K1 (Emily), chargés de l’attaque elle-même : ils doivent bombarder le dock “Ten-Ten” de la base navale américaine pour perturber les activités de réparations qui vont bon train. L’I-9 est déjà en route : après une première reconnaissance menée par son hydravion, il doit se positionner entre Wotje et l’atoll de la Frégate Française, pour servir de repère radio aux hydravions. Enfin, l’I-23, lui aussi déjà en mer, stationnera à 10 milles au sud de Pearl Harbor pour fournir des bulletins météo et secourir des équipages qui seraient abattus.
Chez les Américains, les rapports des équipes de déchiffrement, qui pourtant envisageaient la sérieusement la possibilité d’une attaque japonaise, ont été largement ignorés par l’état-major.

4 mars
Campagne du Pacifique Central
Atoll de la Frégate Française – Peu après le coucher du soleil, deux “Emily” seulement (au lieu des cinq prévus) ravitaillent auprès des sous-marins I-19 et I-26, aucun autre H8K1 n’étant disponible. Quant à l’I-23, positionné au sud d’Hawaï, il n’a plus donné signe de vie depuis le 24 février. On estime aujourd’hui qu’il a probablement été victime d’un accident de plongée.

5 mars
Pacifique Central
Pearl Harbor – Après sept heures de vol depuis leur ravitaillement, les deux hydravions “Emily” survolent Honolulu. Ils ont été détectés par les radars américains et des P-40 ont rapidement décollé pour les intercepter, tandis que des Catalina ont été lancés à la recherche des porte-avions japonais supposés avoir lancé les intrus (puisque les Américains ignorent qu’il s’agit d’hydravions). Toutefois, les H8K1 volent haut et le temps est très nuageux. Ils échappent ainsi à la chasse… mais leur bombardement est tout à fait inefficace. Tout au plus aura-t-il ressuscité la crainte d’une invasion japonaise, tout en provoquant une furieuse polémique entre l’US Army et l’US Navy.

11 avril
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Rabaul – Sept B-26 partis de Port Moresby (où plusieurs terrains sont en voie d’achèvement) attaquent les aérodromes de Vunakanau et Lakunai. Les dégâts sont minimes, mais les équipages des bombardiers signalent la présence d’un « grand porte-avion » dans le port.
L’état-major de Port Moresby organise immédiatement un nouveau raid pour le lendemain. En réalité, le navire repéré, l’ancien paquebot de luxe Kasuga Maru de la compagnie Nippon Yusen, converti dès 1941, n’est qu’un porte-avions “d’escorte” – et encore : il est apte uniquement aux missions de convoyage et d’entraînement.

12 avril
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Rabaul – Suite au signalement de la veille, un nouveau raid de B-26 est lancé dès l’aube sur Rabaul, à nouveau sans succès. Le Kasuga Maru, ayant déchargé les avions qu’il convoyait, repart pour le Japon.

16 avril
Missions lointaines
Baie d’Hiroshima (port principal de la flotte japonaise) – Le vice-amiral Komatsu, nouveau commandant de la 6e Flotte [1] , rend visite à l’amiral Yamamoto, à bord du nouveau navire-amiral de la flotte japonaise, le cuirassé Yamato. Il est accompagné de son état-major, ainsi que des équipages des nouveaux mini-sous-marins, toujours à l’entraînement. Bien que la perte du Chiyoda en décembre ait retardé l’ensemble du programme, la récente mise en service du Nisshin permet de relancer celui-ci et d’envisager de futures opérations de grande envergure d’ici l’été. Komatsu explique ainsi que seuls trois mini-sous-marins pourront participer à l’attaque contre Colombo que le 8e Escadron doit bientôt lancer. Yamamoto conclut la conférence en souhaitant bonne chance aux jeunes sous-mariniers pour leurs missions à venir « sous des cieux lointains ».

[1] Il remplace Mitsumi Shimizu, blessé le 1er février lors de l’attaque de Kwajalein.

30 mai
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Au sud de Truk – Les derniers sous marins japonais rentrent à leur base après la bataille de la Mer de Corail. Mais l’ordre de retour du vice-amiral Komatsu a été intercepté et déchiffré par l’US Navy, qui a dépêché ses propres submersibles pour monter une embuscade. L’USS Tautog, après avoir aperçu de loin les I-22 et I-24, réussit à surprendre l’I-28 et à le couler de deux torpilles.

11 juillet
Opération Pedestal (épilogue)
Palembang (Sumatra) – Le contre-amiral Kurita, tirant le bilan de la tentative alliée de ravitailler Singapour, en conclut que les reconnaissances aériennes japonaises ont été défaillantes, même s’il n’ira pas jusqu’à mettre l’Armée en accusation. Il réclame donc à Yamamoto l’envoi de renforts, mais ce dernier ne lui accorde que le porte-hydravions Sagara Maru, actuellement dans le Pacifique Nord, où il surveille les îles Kouriles (soviétiques) et Aléoutiennes (américaines).

29 juillet
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Mer de Benda – Soutenues par les hydravions du porte-hydravions Kamoi et par le croiseur léger Isuzu, des troupes japonaises venues d’Ambon achèvent la conquête, sans opposition ou presque, de l’archipel des Tanimbar.

6 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest – Opération Watchtower
Malaita – L’état-major allié a décidé de dépêcher dans cette petite île le ravitailleur d’hydravions Mackinac ainsi que neuf PBY de l’escadrille VP-23. Dans la journée, des Avenger du Saratoga, croisant au sud de Guadalcanal, survolent Malaita et signalent au Mackinac, toujours en route, que les principales baies sont désertes.
………
Îles Santa Cruz – Le ravitailleur McFarland (AVD-14, ex DD-237) installe à Ndeni une base d’hydravions avec 5 PBY.

9 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest – Opération Watchtower
Bataille de Savo (ou “Savo-1”)
Les PBY basés à Espiritu Santo et Ndeni tendent un vaste filet de reconnaissance jusqu’au nord-ouest de Bougainville. En revanche, la base de Malaita est considérée comme trop exposée après la bataille de Savo. Le ravitailleur Mackinac reçoit l’ordre de se retirer vers Espiritu Santo, abandonnant l’épave d’un PBY éventré sur un récif.

20 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Îles Santa Cruz – Le ravitailleur Mackinac installe une base d’hydravions à Graciosa Bay.

21 août
Pacifique Central
Makin – Un convoi en provenance de Truk, escorté par les destroyers Shiratsuyu et Shigure, débarque des troupes pour réoccuper l’île après le raid allié du 16.

23 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Yokosuka – Le sous-marin I-6 arrive au grand chantier naval de la Marine Impériale pour une remise en condition après sa campagne au large de l’Australie, ainsi que pour tester la mise en place d’une barge Daihatsu étanche sur sa plage avant, à la place du canon de 140 mm. L’objectif de cette installation insolite est de pouvoir conduire la barge au plus près de sa destination, pour lui permettre de décharger sa cargaison – ravitaillement ou commandos – dans la plus grande discrétion.

26 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Truk – Le vice-amiral Komatsu, commandant la 6e Flotte, ordonne le déploiement de sous-marins au sud et à l’est de San Cristobal pour empêcher l’envoi de ravitaillement et de renforts vers Guadalcanal. Il faudra une dizaine de jours pour que les submersibles japonais soient en place.

28 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Île Shortland – La force d’hydravions des Iles Salomon est officiellement mise sur pied, sous le commandement du contre-amiral Jojima Takatsugu. Elle regroupe les ravitailleurs d’hydravions Chitose, Sanuki Maru et Sanyo Maru, ainsi que leurs appareils E13A1, A6M2-N et F1M2. L’unité est basée dans l’archipel des Shortland, avec comme base avancée Rekata Bay, sur Santa Isabel. Ses missions seront multiples : reconnaissance à long distance, chasse anti-sous-marins, harcèlement des troupes ennemies sur Guadalcanal et du trafic naval allié, escorte des convois en provenance de Rabaul, sauvetage de pilotes abattus, …

29 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Iles Salomon – Au petit matin, le sous-marin I-123 est coulé à l’est de Savo par un destroyer mouilleur de mines américain, l’USS Gamble, qui escorte un petit convoi vers Guadalcanal. Ce dernier, après avoir repéré le kiosque du sous-marin, se lance dans une traque de trois heures, multipliant les grenadages. Son acharnement finit par payer.

31 août
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Îles Santa Cruz – En fin de journée, le sous-marin japonais I-19 bombarde au canon de 140 mm, pendant une dizaine de minutes, l’hydrobase américaine de Graciosa Bay. Celle-ci a été repérée quelques jours plus tôt au cours d’un vol de reconnaissance de l’hydravion E14Y1 (Glen) du sous-marin.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...


Dernière édition par loic le Ven Jan 17, 2014 17:25; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4586
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 08:38    Sujet du message: Répondre en citant

1er septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Au large de Buka (nord de Bougainville) – Des B-17E bombardent sans succès le ravitailleur d’hydravions Akitsushima.

2 septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Îles Salomon – Le patrouilleur PB-35 quitte l’île Shortland pour Rekata Bay avec l’équipe au sol du porte-hydravions Sanyo Maru. En fin de matinée, le navire est attaqué par un B-17 solitaire alors qu’il se trouve encore à près de 20 milles de Santa Isabel. L’ancien destroyer (classe Momi) a de nombreux morts et blessés ; sa vieille coque est abîmée par plusieurs impacts et near-miss et il sombre lentement.

8 septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Truk – Le porte-hydravions Chitose, escorté des destroyers Harusame, Murasame et Samidare, entame une mission de prospection dans les îles Salomon et Santa Cruz, pour repérer d’éventuels sites permettant d’abriter des hydravions.

12 septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Îles Santa Cruz – Peu après 02h00 du matin, l’hydrobase américaine de Graciosa Bay, sur la côte nord de Ndeni, est à nouveau prise pour cible par un sous-marin japonais. Il s’agit cette fois de l’I-31. Malheureusement pour le Japonais, son canon de 140 mm s’enraye au bout d’une dizaine de coups et il doit se replier ; seuls deux PBY des escadrilles VP-11 et VP-23 sont endommagés. Néanmoins, Ndeni semble décidément trop vulnérable. Les hydravions et leurs ravitailleurs, les USS Ballard et Mackinac, seront bientôt évacués vers Espiritu Santo.
Poursuivant sa mission de reconnaissance, l’I-31 se dirige quant à lui vers l’île de Vanikoro.

19 septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Îles Santa Cruz – Le porte-hydravions Chitose se trouve au nord des îles Santa Cruz, à la recherche de la base d’hydravions américaine signalée par la 6e Flotte. Une reconnaissance aérienne est menée au-dessus de Ndeni, en vain, car les Américains se sont repliés quelques jours plus tôt.

24 septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Iles Salomon – Quatre destroyers japonais, les Kawakaze, Umikaze, Urakaze et Suzukaze, transportant des troupes pour Guadalcanal, sont pris pour cible par des Dauntless des escadrilles VMSB-231 et VS-3, basées sur Henderson Field. Le convoi est forcé de faire demi-tour. L’Umikaze, légèrement endommagé par des near-miss, en sera quitte pour quelques réparations à Truk.
Plus au nord, des B-17E s’en prennent à la base japonaise des Shortland. Le ravitailleur d’hydravions Sanuki Maru subit des dommages minimes.

25 septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Truk – Après une patrouille infructueuse dans les îles Salomon, le sous-marin I-33 est arrivé la veille dans la grande base japonaise. Mis en service en juin, il doit faire réparer un de ses tubes lance-torpilles. Mais une fausse manœuvre provoque l’inondation du compartiment avant et le submersible coule en moins de deux minutes ! Une opération de secours est immédiatement lancée et l’I-33 est repéré par environ 35 mètres de fond ; il semble que plusieurs membres d’équipage soient encore en vie. Toutefois, le manque de plongeurs et d’équipements entraine l’échec de la tentative de sauvetage, qui sera définitivement abandonnée le lendemain. Une enquête sur les causes du naufrage est ouverte.

28 septembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Au large de Truk – Le porte-avions d’escorte Taiyo est torpillé par le sous-marin USS Trout, placé en embuscade au sud de la grande base navale japonaise. Touché à la proue, le bâtiment parvient à rejoindre Truk.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4586
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 13:17    Sujet du message: Répondre en citant

1er octobre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Truk – L’état-major de la Flotte Combinée décide d’établir un point de ravitaillement secret sur Ndeni pour la force d’hydravions des îles Salomon. Le ravitailleur Sanuki Maru est chargé de livrer les premiers hydravions, mais une panne de machines l’empêche d’appareiller. Le projet est finalement abandonné.

4 octobre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Truk – Après des réparations d’urgence, le CVE Taiyo appareille pour le Japon, où il doit gagner le chantier naval de Kure.

Yokosuka – Les sous-marins I-10, 17, 19, 21, 25 et 26 arrivent au principal chantier naval de la Marine Impériale. Ils doivent être entièrement révisés après le très long voyage effectué pour attaquer les écluses de Panama (opération Oni 3).

7 octobre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Rabaul – Les Bangkok Maru et Saigon Maru embarquent à eux deux douze canons de 150 mm type 89. [...] (passage déjà dans la chrono)
Les deux cargos seront escortés par le porte-hydravions Nisshin, chargé d’approvisionnements de toute sorte, et par six destroyers. La force d’hydravions des îles Salomon sera chargée de couvrir la fin du trajet et le débarquement.

14 octobre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Espiritu Santo – À la tombée de la nuit, la petite garnison est réveillée par plusieurs explosions. Le coupable est le sous-marin japonais I-7, qui a expédié une quinzaine d’obus de 140 mm en direction du port. La veille, son hydravion E9W1 “Slim” avait repéré une flottille alliée (deux croiseurs légers, plusieurs destroyers et sept transports) au sud de l’île et le commandant de l’I-7 espérait atteindre un de ces navires dans le port. Mais la véritable raison de la présence de ce sous-marin est d’explorer les possibilités de débarquement d’une force de commandos (SNLF) pour mener un raid sur Espiritu Santo.

16 octobre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Guadalcanal, Lunga Roads – Le ravitailleur McFarland est surpris par plusieurs hydravions japonais venant de Rekata Bay alors qu’il débarque du ravitaillement (surtout de l’essence d’aviation, des bombes et des torpilles, très attendues par la Cactus Air Force) et embarque des blessés. Malgré l’intervention du Wildcat du Lt-colonel Harold W. Bauer, de la VMF-212, qui abat quatre adversaires, le McFarland est frappé à la poupe et une barge chargée de fûts d’essence est détruite. Privé de gouvernail, le capitaine réussit pourtant à conduire son bâtiment à l’abri d’une crique de Tulagi, de l’autre côté de la baie – sa ténacité et sa compétence seront récompensées par une Presidential Unit Citation. Le navire est aussitôt échoué et camouflé en vue de réparations de fortune.
En fin de journée, le porte-avions Hornet, qui croise à l’est des Salomon, lance un raid contre la base d’hydravions de Rekata Bay, sans grand résultat.

19 octobre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Iles Salomon – Les B-17 de la 5e Air Force entament une nouvelle série de bombardements de l’île de Bougainville et des Shortland. Malgré des raids répétés, l’activité navale et aérienne des Japonais sera à peine perturbée.

20 octobre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Iles Salomon – Le ravitailleur d’hydravions Sanuki Maru s’échoue accidentellement sur la minuscule île d’Elo, dans l’archipel des Shortland. Dégagé à l’aide du destroyer Yugure, il va devoir être réparé au Japon. Ses hydravions sont débarqués.

1er novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Yokosuka (Japon) – Réparé, le porte-avions d’escorte Taiyo reprend ses missions de convoyage d’avions vers le Pacifique Sud.

2 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Nouvelles-Hébrides – Les ports de Havannah et Port-Vila, sur l’île d’Efate, sont survolés par l’hydravion E9W1 “Slim” du sous-marin japonais I-8.

4 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Nouméa – À la tombée de la nuit, l’aérodrome et le port sont survolés par l’hydravion E14Y1 “Glen” du sous-marin japonais I-9. Celui-ci repère au moins un porte-avions, trois croiseurs et de nombreux autres navires plus petits. Le sous-marin prend ensuite la direction d’Espiritu Santo, où il doit relayer l’I-7.

11 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Au large de San Cristobal – L’I-32 est surpris en pleine nuit par le DMS Southard, alors qu’il recharge ses batteries. Le navire américain, en mission de ravitaillement de Guadalcanal, passe immédiatement à l’attaque avec ses canons de 4,5 pouces. L’I-32 plonge en catastrophe et lance deux torpilles qui ratent leur cible. Le Southard entame alors une chasse qui va durer plusieurs heures. En début de matinée, le sous-marin japonais, endommagé par plusieurs grenadages, est forcé de faire surface à l’extrémité sud de détroit d’Indispensable. Son poursuivant réussit alors à placer un obus sur le kiosque de l’I-32, qui coule rapidement.

13 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Iles Salomon – Le ravitailleur d’hydravions Sanuki Maru reprend sa place au sein de la force d’hydravions des îles Salomon, après un aller-retour au Japon pour faire réparer les dégâts subis lors de son échouement du 20 octobre.

16 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Truk – Le vice-amiral Komatsu annonce à ses commandants de sous-marins que l’amiral Yamamoto réclame la mise sur pied d’une seconde chaîne de ravitaillement de Guadalcanal. En effet, les navires de surface de « l’Express de Tokyo » (comme l’ont surnommé les Américains) n’arrivent pas à subvenir aux besoins de l’Armée. Les subordonnés de Komatsu ne sont pas enthousiastes de se voir relégués à cette tâche ingrate, car leur canon de 140 mm va être débarqué et ils n’emporteront que le minimum de torpilles, ce qui ne leur permettra guère de frapper le trafic naval adverse.

20 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Iles Salomon – Le sous-marin USS Stingray attaque le ravitailleur d’hydravions Sanyo Maru, qui vient d’appareiller des îles Shorland pour gagner Rekata Bay, escorté du destroyer Amagiri. Le Lt-Cdr R.J. Moore estime que deux torpilles sur les quatre lancées ont fait mouche, mais elles ont dysfonctionné et le Sanyo Maru ne subit que des dégâts légers. Par précaution, les deux navires japonais rentrent aux Shortland, où le Sanuki Maru vient prêter assistance.

20 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Tulagi – Le ravitailleur d’hydravions McFarland quitte son abri pour rejoindre Espiritu Santo. Il y subira d’autres réparations avant de pouvoir rejoindre Pearl Harbor.

20 novembre
Japon
Kure – Les sous-marins I-34 et I-35, à l’issue de leur période d’entraînement, prennent la mer. L’état-major attend beaucoup de leurs hydravions de reconnaissance. Le premier doit se rendre dans l’Océan Indien pour surveiller les mouvements de la flotte britannique entre Ceylan et les îles Andaman, tandis que le second doit reconnaître les îles Aléoutiennes, où l’absence d’hydravions depuis le mois de juillet se fait cruellement sentir.

30 novembre
Campagne du Pacifique Sud-Ouest
Iles Salomon – Le Sanyo Maru, toujours escorté du destroyer Amagiri, quitte les Shortland pour Rekata Bay. Malgré les quelques dégâts subis neuf jours plus tôt, l’état-major estime que sa présence est indispensable pour maintenir opérationnels les hydravions qui harcèlent l’ennemi sur Guadalcanal ou en mer. Cette fois, le trajet se déroule sans incident.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7119

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 13:30    Sujet du message: Répondre en citant

Chez les Américains, les rapports des équipes de déchiffrement, qui pourtant envisageaient la sérieusement la possibilité d’une attaque japonaise, ont été largement ignorés par l’état-major.

Un "la" de trop (on risque de casser un verre en cristal)
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4586
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 13:48    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, Casus corrigera (je l'ai bien embêté avec des coquilles ce temps-ci et ça continue Very Happy ).
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dado



Inscrit le: 12 Nov 2013
Messages: 1006
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a deux fois 11 avril, le deuxième est visiblement le 12 avril, il détaille l'opération du lendemain.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 4586
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Jan 17, 2014 17:24    Sujet du message: Répondre en citant

dado a écrit:
Il y a deux fois 11 avril, le deuxième est visiblement le 12 avril, il détaille l'opération du lendemain.

Oui, merci.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Le Pacifique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com