Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Intégrale "Evasions" Août 1942

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Politique intérieure, Diplomatie, Information
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 10:20    Sujet du message: Intégrale "Evasions" Août 1942 Répondre en citant

Août 1942
7 – La Grande Evasion
De quelques prisons et prisonniers

1er août
Les interdits d’évasion
Alger
– Le général de Saint-Vincent adresse une note ultrasecrète au ministère de la Défense et à la Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur (avec copie au BCRAM) afin d’être autorisé à solliciter auprès d’eux des décorations pour une catégorie particulière de prisonniers relevant de la DGPI : les interdits d’évasion. Cette catégorie, entrée en vigueur en février sous le sceau du secret, recouvre deux séries de prisonniers :
– les officiers et sous-officiers (parfois même hommes de troupe) qui occupent dans les Oflags et Stalags les fonctions décernées par la DGPI de chef de camp, de chef des évasions et de chef de la propagande, et leurs adjoints éventuels : il leur a été ordonné de rester à leur poste quoi qu’il arrive, sauf réception éventuelle de consignes contraires de la Délégation.
– les caporaux et soldats que leur affectation dans différents secteurs de l’économie allemande (ou italienne) met à même de recueillir des informations utiles aux futurs évadés ou aux services spéciaux : ouvriers d’usines, terrassiers de chantiers, mais aussi hommes de ménage dans les rames de la Reichsbahn (ou des FS) ou dans les imprimeries, par exemple 1.
Le patron de la DGPI fait valoir qu’ils encourent les mêmes dangers que les combattants de première ligne et qu’ils doivent se plier à la même discipline : « L’accomplissement de leur devoir requiert l’obscurité, à la différence de celui des hommes qui peuvent affronter l’ennemi face à face, sous les plis du drapeau, et exige, sans nul doute, davantage encore d’abnégation, écrit le général de Saint-Vincent. Mais il s’avère, je l’affirme, tout aussi nécessaire au salut de la Patrie et pas moins indispensable au succès de nos armes. Il doit être également porteur de gloire. »


4 août
Grande vacances à la Martinique
Fort-de-France
– Le gouverneur Deproge informe le gouvernement que les travaux de construction du camp disciplinaire prévu pour quelque 150 officiers prisonniers ont débuté au début du mois sur la presqu’île de la Caravelle. Si le rythme prévu est respecté – et il tiendra la main, il l’assure, à stimuler le zèle de ses services et des entrepreneurs – ils devraient être achevés pour le 1er janvier 1943. Ce qui supposera, ajoute-t-il, d’entamer les opérations de transfert des détenus d’Afrique du Nord en Martinique aux alentours du 15 décembre.
Par ailleurs, en accord avec le contre-amiral Toussaint de Quièvrecourt. commandant supérieur, le gouverneur requiert un renfort de gendarmes mobiles, évalué à une compagnie, pour assurer la garde du camp, en raison de la faiblesse des moyens de la colonie (un bataillon et un groupe d’artillerie des Troupes coloniales à base de jeunes recrues et de trentenaires, d’origine européenne ou créole 2, et un bataillon régional à deux compagnies légères de “pépères” créoles de plus de 38 ans). Il demande aussi l’envoi de deux enseignes de vaisseau et d’une cinquantaine d’officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots destinés à armer et à entretenir deux vedettes VP-1 (à convoyer d’AFN ou d’AOF par cargo, voire sur le pont d’un pétrolier en route pour Aruba) pour la surveillance au large.


14 août
Prisonnier et théoricien
Oflag X-B, Sandbostel (Basse-Saxe)
– Le X-B ne compte pas moins de quatre récepteurs clandestins, grâce à l’aide des prisonniers du Marlag und Milag Nord (autre camp situé à Sandbostel, le MMN, administré par la Kriegsmarine, est réservé au personnel non officier de la Royal Navy, de la Marine Nationale et des marines marchandes alliées – ces marins se sont fait une spécialité de piller pièces détachées et outils permettant d’assembler des postes). C’est sur l’un de ces récepteurs que le capitaine Maurice Suire, du 19e BCC, entend sur Radio Alger, retransmis par un émetteur de la BBC en ondes moyennes, le message personnel qui lui est destiné : « L’oie va confier sa plume à ma tante – je répète, l’oie va confier sa plume à ma tante, deux fois ».
Ce galimatias n’est intelligible que par lui-même, le chef de camp et le chef des évasions du X-B. Ils apprennent ainsi qu’Alger a apprécié la « Synthèse des perspectives stratégiques » que Suire, dont la profondeur de vues a été notée dès son passage à Saint-Cyr, a élaborée, “de chic”, moins de douze jours après le déclenchement de l’opération Barbarossa 3. Ce travail s’est fait sous une couverture fort commode : officiellement, sans chercher à le cacher aux Allemands ni à ses quelques camarades favorables au NEF, le capitaine, qui s’est fait envoyer ses livres, occupe les loisirs de sa captivité en préparant le concours d’entrée à l’École de Guerre, dans un avenir qui reste, à l’évidence, frappé d’incertitude…
Sa « Synthèse » rédigée, Suire a pu, en deux semaines, la faire parvenir de l’autre côté de la Méditerranée 4. Il semble qu’Alger ait si fort apprécié ce travail que le “message personnel” demande en fait au cadre B de l’Oflag X-B d’entamer d’urgence des préparatifs en vue de l’évasion du capitaine.


20 août
Médailler les évadés
Alger
– Un décret non publié au Journal Officiel accorde au général de Saint-Vincent, au titre de la DGPI, les mêmes prérogatives qu’à un commandant d’armée (sous réserve d’observer les règles d’approbation et de régularisation) en matière d’avancement, de distinctions et de décorations pour « tous les personnels appartenant en propre à la Délégation ou relevant de son autorité ». Une lettre confidentielle 5, cosignée par le général de Gaulle et le grand chancelier de la Légion d’Honneur, précise et énumère les droits qui lui sont reconnus :
– attribuer des citations, y compris à palme, aux équipes du cadre B des camps et aux interdits d’évasion ;
– décerner motu proprio la médaille des Évadés à ceux qui, sans avoir le droit de s’évader eux-mêmes, organisent les évasions ;
– proposer directement à la Grande Chancellerie les uns et les autres pour la Légion d’Honneur ou pour la Médaille militaire, selon les cas ;
– accorder des promotions au grade supérieur, qui, comme le veulent les règlements, seront soumises à homologation et régularisation après la fin des hostilités.


26 août
Le prix de l’échec
Villingen (Bade)
– Peu après minuit, le maréchal-des-logis chef Auguste Larrieux (71e RADLM) et le sergent Paul Gui (1er BCP) sont abattus au fusil 6 par les gardes du stalag V-B, alors qu’ils tentent de s’évader.
Habillés d’uniformes teints en noir et retaillés pour leur conférer une coupe vaguement civile et munis d’une cisaille ramassée sur le chantier de construction d’une station radar par un caporal du Train appartenant au cadre B, les deux sous-officiers avaient l’intention de pratiquer une brèche dans le double réseau de barbelés qui entoure le camp, en jouant sur un intervalle de six minutes entre les croisement des deux patrouilles. Ils entendaient ensuite se cacher le jour. La nuit, ils marcheraient en direction de la frontière suisse qu’ils escomptaient franchir en amont de Bâle. Ils avaient pu dissimuler dans leurs poches une carte de la région de la Forêt Noire et une boussole. Mais, pris dans le faisceau d’un projecteur, ils ont été tirés comme du gibier par les sentinelles de deux miradors.
L’événement soulève d’autant plus d’émotion qu’il est peu fréquent : la DGPI, suivant les informations fournies par la Croix Rouge, n’a décompté, depuis l’automne 1940, que 23 cas de prisonniers tués pendant qu’ils s’évadaient.

Notes
1 - Pour l’anecdote, on retiendra que l’interdiction d’évasion touche notamment trois cuisiniers de l’hôtel Adlon (dont le chef pâtissier), un barman de l’hôtel Kaiserhof (le préféré du Führer et des Gauleiters de passage à Berlin), un homme de ménage à la tour de contrôle de l’aérodrome de Tempelhof et un dessinateur-projeteur en charge des bleus de fabrication du Junkers 390 au bureau d’études des usines de Dessau.
2 - Rappelons que l’expression « créole » désigne les natifs des Iles, quelle que soit leur couleur de peau (Joséphine de Beauharnais était une créole : blanche créole ou « béké »). Il n’y a plus guère d’indigènes aux Antilles depuis la fin du XVIIe siècle (si l’on entend par indigènes les populations présentes avant 1492).
3 - Après la guerre, Suire, devenu colonel, publiera avec le général Gambiez un traité de stratégie, « L’Épée de Damoclès – La guerre en style indirect » (Plon), sous le pseudonyme d’Éric Muraise une « Introduction à l’Histoire militaire » (Lavauzelle) et sous celui de X.B. Leprince (X.B. comme l’Oflag X-B de Sandbostel) un manuel de logistique, « Les Comptes de la cuisinière ». X.B. Leprince sera aussi son pseudonyme pour signer quelque douze romans destinés aux adolescents, publiés aux éditions Alsatia dans la collection Signe de piste.
4 - Officier de renseignements pendant une partie de sa carrière, Maurice Suire entretenait des liens étroits, jamais totalement précisés, avec certains cadres de l’armée suisse.
5 - Cette lettre, qui contenait des dispositions délibérément « contra legem (notamment en ce qui concerne les règles d’attribution de la médaille des Évadés), aurait dû n’être accessible aux historiens et chercheurs qu’en 2042. Mais elle a été rendue publique en 1995 par le Pr Guy Pedroncini, dans « Des Étoiles et des croix », par suite d’une erreur de classement, semble-t-il, dans les archives de Vincennes.
6 - Par l’une des ironies dont l’Histoire n’est pas avare, les gardes du camp de Villingen étaient armés de Lebel de prise…


Dernière édition par Casus Frankie le Jeu Jan 03, 2013 10:27; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10128
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 10:23    Sujet du message: Répondre en citant

Le texte qui précède est pour l'essentiel de Menon-Marec.
Menon n'a pas passé une bonne année 2012, c'est le moins que l'on puisse dire. Je pense que tout le monde ici s'associera aux voeux que je lui envoie pour 2013 et au souhait que je formule, pour nous, de lire cette année de nouveaux textes de sa plume sur ce forum.

_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sting01



Inscrit le: 30 Juil 2010
Messages: 1452
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 10:34    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Le texte qui précède est pour l'essentiel de Menon-Marec.
Menon n'a pas passé une bonne année 2012, c'est le moins que l'on puisse dire. Je pense que tout le monde ici s'associera aux voeux que je lui envoie pour 2013 et au souhait que je formule, pour nous, de lire cette année de nouveaux textes de sa plume sur ce forum.


Associe moi aux dits voeux (bien que je ne saches pas ce qui est arrive a Menon, ni que cela me regardes)!
_________________
La can can-can, cancouillote,
c'est pas fait pour les francois.

Anscarides je suis ne,
heritier de la Comte je serai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3300
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 12:21    Sujet du message: Répondre en citant

+1
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7251

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 18:57    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis aussi de tout coeur avec lui.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tyler



Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 578

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 19:13    Sujet du message: Répondre en citant

Je plussoie vos voeux et soutiens
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lebobouba



Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 350
Localisation: Devant son écran

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil, toute ma sympathie à MM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 247
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 20:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Tous mes vœux a MM et je suis libre à déjeuner quand il voudra... Ivrogne Ivrogne

Wink
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Duguay-Trouin



Inscrit le: 16 Déc 2011
Messages: 203

MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2013 22:49    Sujet du message: Répondre en citant

Meilleur vœux à MM
_________________
Les Hommes bon n'ont jamais sauvé une Nation, car ils n'ont pas en eux la force nécessaire pour mener ces actions.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fantasque



Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 1334
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 04:44    Sujet du message: Répondre en citant

TOUS MES VOEUX!

Et merci encore à Menon de nous régaler de ses différentes interventions.

Avec toutes mes amitiés

F
_________________
Fantasque
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3572
Localisation: Tours

MessagePosté le: Ven Jan 04, 2013 18:20    Sujet du message: Répondre en citant

Tous mes voeux de bonheur à Menon-Marec! Puisse la lune éclairer ton chemin sous les étoiles!

PS.Si ca continue, MM va finir par faire s'échapper Hitler à la fin de la guerre pour l'envoyer en long séjour en amérique latine.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3300
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Sam Jan 05, 2013 08:34    Sujet du message: Répondre en citant

...ou on verra les recherches du docteur mengele sur le clonage ou la cryogenisation aboutir Razz
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chasseur de Vincennes



Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 182
Localisation: au pied du plus haut donjon d'Europe

MessagePosté le: Sam Jan 05, 2013 15:00    Sujet du message: Répondre en citant

Tous mes vœux d'excellente nouvelle année à MN.

Concernant "GrandeS vacances à la Martinique", les gendarmes mobiles ne sont pas encore appelés comme cela, mais "gardes" de la Garde républicaine mobile ("mobile" est supprimé en 1944) qui deviendra la "Gendarmerie mobile le 20 septembre 1954.
référence: "Histoire de la maréchaussée et de la gendarmerie. Guide de recherche, Maison-Alfort, Service Historique de la Gendarmerie Nationale, 2005", disponible en téléchargement libre et gratuit à partir du site internet du Service historique de la Défense.
_________________
Dura lex sed lex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1942 - Politique intérieure, Diplomatie, Information Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com